Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Comment profiter de la volatilité de l’action Atos en Bourse ?

Comment profiter de la volatilité de l’action Atos en Bourse ?

Alors qu’Atos, l’ex-fleuron français de l’informatique est secoué en Bourse à cause de nombreuses difficultés financières, le groupe tourne enfin la page de la restructuration de sa dette en acceptant le mardi 11 juin 2024 la proposition du consortium Onepoint, le plus grand actionnaire d’Atos avec 11 %.

À la suite de cette annonce, le titre Atos perd autour de 15 % en Bourse le jour même. La volatilité de l’action Atos (ATO) pourrait cependant apporter des opportunités spéculatives intéressantes aux traders actifs. Cette forte chute de l’action Atos pourrait-elle aussi représenter un point d’entrée opportuniste sur le long terme ? Découvrez notre analyse de l’action Atos en Bourse en 2024.

Action Atos : cours Atos en Bourse


Advertisementetoro

Pourquoi l’action Atos chute-t-elle en Bourse ?

Pour certains analystes, la déroute d’Atos a commencé avec certains choix considérés comme peu judicieux sous la direction de Thierry Breton, mais aussi à cause du manque de réactivité de l’entreprise Atos face à certaines nouvelles tendances comme le cloud public par exemple.

De plus, la gouvernance d’Atos n’a pas été solide ces dernières années. Le 15 janvier 2024, la nomination de Paul Saleh au poste de Directeur Général était la 5ᵉ depuis 2019.

Alors que les dettes du groupe Atos s’accumulaient, Atos a expliqué dans un point de marché du 5 février 2024 qu’il allait faire appel à un mandataire ad hoc pour l’aider dans ses discussions avec ses créanciers et parvenir à un plan de refinancement de sa dette faute de pouvoir faire une augmentation de capital pour soutenir son projet de scission.

Malgré une proposition de sauvetage enfin acceptée, l’action Atos chute toujours

Après les nombreuses tentatives d’acquisition du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky au cours des derniers mois, Atos a choisi le plan de restructuration financière du consortium Onepoint.

Kretinsky a récemment acheté de manière agressive des parts dans des entreprises françaises, telles que le journal Le Monde, la chaîne de magasins d’alimentation Casino et le magasin Fnac Darty, dont l’action a profité des fêtes de fin d’année, mais Kretinsky n’a pas réussi à séduire Atos qui affirme que le plan Onepoint offre une structure de capital plus solide et les liquidités financières nécessaires pour assurer la continuité des activités de l’entreprise.

Voici les principaux points de la proposition acceptée par Atos (sous réserve de modifications lors de l’accord final) qui vont conduire à une dilution massive pour les actionnaires d’Atos :

  • Conversion de la dette : afin d’alléger la charge financière de l’entreprise, un montant important de la dette actuelle d’Atos sera converti en fonds propres (2,9 milliards d’euros).
  • Nouvelle injection de capitaux : le consortium Onepoint fournira 1,5 milliard d’euros de nouveaux financements, y compris des garanties bancaires d’une valeur de 300 millions d’euros. De plus, 250 millions d’euros en fonds propres seront ajoutés, dont 175 millions d’euros en provenance du consortium Onepoint, qui détiendra ainsi 21 % des parts de l’entreprise Atos, et 75 millions d’euros en provenance des créanciers pour une participation commune de 9 % des fonds propres.

Un accord définitif devrait être finalisé d’ici juillet 2024.

Action Atos : comment trader la volatilité du titre Atos en 2024 ?

Pour les traders suivant une stratégie de trading sur le (très) court-terme comme le scalping, le day trading ou encore le swing trading, les mouvements de prix de l’action Atos et sa volatilité pourraient permettre de faire quelques opérations intéressantes.

C’est encore plus vrai avec l’utilisation de certains produits dérivés comme les turbos ou les warrants qui permettent de profiter de la hausse, mais aussi de la baisse des prix. Il est ainsi plus facile de profiter de toutes les conditions de marché et des réactions des participants aux marchés face aux avancements dans le dossier Atos. À cause de l’effet de levier, ces produits sont cependant très risqués et ne conviennent pas à tous les types de traders.

Pour trader l’action Atos sur le court-terme, les traders doivent surveiller les niveaux de prix pertinents, la formation potentielle de figures chartistes, le volume de trading et le carnet d’ordre.

Analyse graphique de l’action Atos en 2024

Evolution Action Atos Bourse 11 Juin 2024

Source : TradingView

Freedom 24 : large sélection d’actions, ETF et produits dérivés + jusqu’à 6,32 % / an pour les dépôts en euros*

*Votre capital est assujetti à un risque

Depuis le début de l’année 2024, l’action Atos a perdu plus de presque 86 % après avoir enchaîné de nombreuses années de perte. En 2021, le titre Atos perd 50 % en Bourse, en 2022 l’action Atos chute de plus de 75 % et en 2023, elle perd plus de 21 %.

Alors que l’action Atos a fortement perdu du terrain depuis janvier 2024, certains traders se demandent si elle peut réellement rebondir en Bourse. Si un tel scénario venait à se produire, cela prendrait beaucoup de temps, car l’entreprise doit faire face à de nombreux challenges et son capital sera massivement dilué après la restructuration, à l’image de l’action Emeis, ex-Orpea.

  • Scénario haussier pour l’action Atos : en cas de rebond de l’action Atos en Bourse, il faudra surveiller les résistances autour des 0,8915 euro et 0,7505 euro.
  • Scénario baissier pour l’action Atos : l’action Atos est proche de son plus bas historique. En cas de continuation de baisse, il faudra surveiller les supports autour des 1,1515 euros et 1,4115 euros.

Action Atos : une opportunité d’investissement spéculatif à saisir en 2024 ?

En tant qu’investisseur, adopter une perspective à long terme est essentiel pour évaluer l’évolution potentielle du prix d’une action en Bourse au fil du temps, même s’il est impossible de prédire avec certitude sa direction future sur une période prolongée.

Dans cette optique, les investisseurs pourraient envisager de tirer parti de la récente forte baisse des prix de l’action Atos, qui a atteint un niveau plancher, autour des 0,91 euro mercredi 5 juin 2024, pour entrer en position.

L’objectif serait alors de capitaliser sur un éventuel rebond qui pourrait survenir une fois qu’Atos aura surmonté les différents défis auxquels elle est confrontée pour potentiellement se concentrer sur ses secteurs prometteurs et plus rentables comme l’analyse des données, le calcul haute performance et la cybersécurité.

Cependant, les difficultés financières auxquelles fait face Atos s’accumulent et s’intensifient. Il ne faut pas non plus oublier que les actionnaires d’Atos vont connaître une dilution massive après la restructuration. Ils ne devraient détenir qu’autour de 0,1 % du capital social de l’entreprise !

Une position sur le court terme pour profiter des mouvements de prix rapides d’Atos pourrait donc sembler être une option plus intéressante au vu des perspectives de l’entreprise française Atos.

Dans tous les cas, une éventuelle position sur l’action Atos sera hautement spéculative et à réserver aux investisseurs et traders les moins averses au risque.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.