OVH : que vaut son IPO ?
Actualités

OVH : que vaut son IPO ?




La transition numérique que connaît notre société moderne est naturellement associée aux services cloud. En termes simples, le cloud concerne les prestations et services d’hébergement et de sécurité des données numériques, des sites web, des applications, des serveurs de jeux video, ainsi qu’une large gamme de services associés tels que l’IA (Intelligence Artificielle).

Dans ce contexte, Café de la Bourse s’est intéressé à OVHcloud, créé en 1999 par Octave Klaba, jeune entrepreneur français d’origine polonaise devenu milliardaire en 2016 à l’âge de 40 ans. Son groupe OVH est le leader européen du cloud qui s’apprête à entrer en Bourse sur la place d’Euronext Paris.

Découvrez les chiffres clés, le profil et les services d’OVHcloud. Nous nous intéresserons ensuite aux résultats financiers d’OVH et aux informations concernant son introduction en Bourse ou IPO.

Nous essayerons ainsi de répondre à la question : faut-il participer à l’IPO OVH cloud ?

Infographie : chiffres-clés OVH

 

infographie chiffres cles ovh cloud leader europeen

33 Datacenters et 400 000 serveurs principaux actifs d’OVH

1,6 million : nombre de clients du groupe

Leader européen du cloud

2021 : IPO

OVH : un leader européen de l’hébergement numérique

Advertisementetoro action en Bourse
OVHcloud, qui compte 1,6 million de clients à l’international, a pour ambition de proposer aux professionnels des infrastructures et des solutions dédiées à l’hébergement, la sécurité et l’évolution des données numériques.

OVH opte pour une technologie de cloud ouvert afin de proposer une grande liberté de choix pour ses clients.

Les valeurs fortes d’OVH sont : la confiance, l’esprit d’équipe, la passion, l’innovation et la responsabilité.

Le groupe compte 2 253 salariés fin 2020 dont 1 512 en France ; 333 en Europe (hors France) ; 329 en Amérique du Nord et 79 en région Asie Pacifique. OVHcloud compte également presque 4 millions de noms de domaine ainsi que 18 millions d’applications hébergées.

Pour répondre à cette demande, OVHcloud possède un réseau de 32 datacenters internationaux et compte plus de 400 000 serveurs hébergés d’une puissance cumulée de 20 Terabits par seconde.

OVH se positionne comme leader européen du cloud face à une concurrence majoritairement américaine (Microsoft Azure, Google Cloud ou encore Amazon Web Services).

Notons aussi que le groupe est un prestataire de type FAI (Fournisseur d’Accès à Internet), notamment par la fibre. La téléphonie standard et mobile font également partie des services d’OVH.

Les principaux services d’OVH

OVH-leader-europeen-hebergement-numerique

Cloud privé (62 % du C.A 2020)

Bare Metal Cloud (45,5 % du C.A 2020)

Ce segment propose des offres de serveurs dédiés (Rise, Advance, Infrastructure, Stockage, Haut de Gamme, Housing, ou encore Game pour les jeux vidéo), ainsi que des serveurs privés virtuels (VPS, Plesk as a Service), mais aussi des solutions de stockages et de sauvegardes de données numériques telles que Cloud Disk Array, NAS, Backup Storage.

À cela s’ajoutent des offres de type « Managed Big Data Clusters », des « Data Platforms », ainsi que des solutions réseau et sécurité.

Consulter également notre article Investir dans le Big Data

Hosted Private Cloud (16,1 % du C.A 2020)

Ce segment offre une flexibilité du Cloud avec VMware, mais aussi des solutions Backup de sauvegardes avec Veeam Backup Managed, des solutions de protection des données grâce à Zerto PRA, des solutions de conformité HDS pour les données de santé avec certification Healthcare, certification PCI DSS pour les données bancaires avec Payment Infrastructure, Visa ANSSI pour des hauts niveaux de sécurisation avec qualification SecNumCloud, etc.

Public Cloud (13 % du C.A 2020)

Les prestations de la branche Public Cloud d’OVHcloud comprennent des services de mise à disposition de puissance de calcul et de stockage sur serveur partagés, incluant les offres Compute, Storage, Network, Databases, Containers & Orchestration, Data Analytics et AI & Machine Learning.

Web Cloud et autres services (25 % du C.A 2020)

Les solutions Web Cloud regroupent les services de noms de domaines, l’hébergement web, le référencement local, les solutions E-mail, ainsi que les services complémentaires tels que CDN, les certificats SSL, les bases de données, ainsi que les solutions collaboratives.

Télécom

OVH propose des services de FAI par fibre & accès haut débit aux entreprises, des services de téléphonie et SMS.

Entreprise

OVHcloud propose des solutions clés en mains adaptées aux différents secteurs d’activités tels que les services publics, les établissements de santé, le secteur bancaire ou encore industriel, commercial, web, e-commerce, pour ne citer que quelques exemples. Le groupe étudie également les normes de certification de conformité.

OVHcloud met aussi à disposition de ses clients des services d’extension de datacenters avec ses solutions cloud, Big Data, Intelligence Artificielle et grid computing, sans oublier des espaces de travail numériques.

Programmes

OVHcloud conçoit ses propres logiciels tels qu’OVHcloud Partner Program, OVHcloud Marketplace, OVHcloud Startup Program, Open Trusted Cloud Program et OVHcloud Labs.

La liste des prestations d’offres et de services d’OVHCloud précédemment décrite est non exhaustive.

Incendie chez OVH le 9 mars 2021 à Strasbourg




OVHcloud  a été touché par un important incendie à Strasbourg dans la nuit du 9 mars 2021 qui a détruit certaines de ses infrastructures. Certaines données de clients ont été perdues lors de cet incident, notamment pour ceux qui n’avaient pas souscrit aux options de sauvegarde complémentaire.

Le travail des équipes d’OVH ainsi que les moyens alloués ont permis le retour à la normale des services dans un délai de 3 à 4 semaines. Depuis, le groupe a amélioré la sécurité de ses infrastructures.

OVH indique que cet évènement a induit un retard de croissance estimé entre 3 et 4 trimestres du fait des avoirs clients établis à titre de dédommagements mais que cela ne remet pas en cause son potentiel de dynamique de croissance future.

Résultats financiers d’OVH cloud

Chiffre d’affaires et résultat net d’OVH Cloud depuis 2017

(Comptes annuels clôturés au 31 août en million d’€)

diagramme-chiffre-affaires-resultats-nets-OVHcloud-2017-2020

Le chiffre d’affaires d’OVH affiche une croissance de + 13 % entre 2018 et 2019 (C.A passant de 512 millions d’€ en 2018 à 580 millions d’€ en 2019) ; et une croissance de + 9 % entre 2019 et 2020 (C.A passant de 580 millions d’€ en 2019 à 632 millions d’€ en 2020).

Au titre des 9 premiers mois de l’exercice comptable 2021, il  est en croissance de + 4,9 %, passant de 472 millions d’€ à 495,1 millions d’€.

Sur cette période, le groupe OVH indique que sa croissance a été négativement impactée par trois facteurs :

  • 7 millions d’€ au titre de l’effet de change négatif (dépréciation du $) ;
  • 10,1 millions au titre de transferts de chiffres d’affaires vers vCloudAir ;
  • 17,7 millions au titre des conséquences de l’incendie de Strasbourg.

Nous pouvons donc retraiter ces éléments du chiffre d’affaires des 9 premiers mois de 2021 en y ajoutant 34,8 millions d’€, ce qui le porte donc à 530 millions d’€. Il en ressort une croissance ajustée de + 12 %.

Introduction en Bourse d’OVH sur Euronext Paris



Le document officiel d’enregistrement pré IPO d’OVHcloud a été approuvé par l’AMF le 17 septembre 2021.

L’introduction en Bourse du groupe sera effectuée sous la forme d’une augmentation de capital à hauteur de 400 millions d’€ permettant le financement de la croissance d’OVH.

Notons également que le groupe OVH a bénéficié de refinancements bancaires à hauteur de 920 millions d’€ le 13 juillet 2021.

Le jour exact de la première cotation de l’action n’est pas encore connu, il vous est possible de consulter la liste des futures IPO d’Euronext au cours des prochaines semaines pour la suivre.

Concernant la valorisation d’OVH, les informations à ce sujet sont restreintes. Le 20 septembre dernier, le directeur d’OVH cloud expliquait : « Il est beaucoup trop tôt pour parler de valorisation de la société ».

IPO OVH : faut-il participer à l’introduction en Bourse d’OVH ?



OVH : une croissance intéressante mais non fulgurante

Depuis 2017, OVH affiche une croissance plutôt intéressante avec un chiffre d’affaires en croissance moyenne de + 11 % (+ 13 % entre 2018 et 2019 ; + 9 % entre 2019 et 2020 et de + 12 % en base ajustée entre les 9 premiers mois de l’exercice 2020 et de ceux de 2021).

Même si ces niveaux de croissance du chiffre d’affaires sont intéressants car supérieure à + 10 %, on ne peut pas parler de forte croissance. Il faudrait pour cela que ces niveaux s’établissent sur une base supérieure à + 20 % d’évolution du C.A annuelle.

OVH : une valeur totale du bilan en hausse mais des capitaux propres en recul

Le total du bilan d’OVH (Total des actifs, tout ce que possède la société) est en croissance sur 3 ans :

  • 894 millions d’€ en 2018 (31 août) ;
  • 899 millions d’€ en 2019 (31 août) ;
  • 1 055 millions d’€ en 2020 (31 août) ;
  • 1 118 millions d’€ au bilan intérimaire du 31 mai 2021.

En parallèle, la valeur des capitaux propres d’OVH, ce qui correspond à la valeur comptable nette de la somme des actifs soustraits des passifs (ce que possède – ce que doit la société et ses provisions comptables) ne cesse de décliner :

  • 318 millions d’€ en 2018 (31 août) ;
  • 284 millions d’€ en 2019 (31 août) ;
  • 120 millions d’€ en 2020 (31 août) ;
  • 87,5 millions d’€ au bilan intérimaire du 31 mai 2021.

Des pertes au compte de résultat d’OVH

OVH cloud enregistre des pertes au titre de ses derniers comptes de résultat :

  • – 28 millions d’€ en 2018 (31 août) ;
  • – 51 millions d’€ en 2019 (31 août) ;
  • – 11 millions d’€ en 2020 (31 août) ;
  • – 45 millions d’€ au bilan intérimaire du 31 mai 2021.

Intrinsèquement, ces pertes ne sont pas spécialement un critère négatif dans le cadre des sociétés en phases de croissance. En effet, elles investissent en priorité dans l’expansion de leur part de marché avant de se concentrer sur leur rentabilité.

Faut-il investir dans l’IPO d’OVH cloud ?

Il n’est pas encore possible actuellement d’estimer de manière fiable la future valorisation boursière d’OVH cloud et donc de la comparer avec les fondamentaux actuels d’OVH. Mais il est possible de se mettre dans le peau de 3 grandes catégories d’investisseurs en Bourse :

  • L’investisseur au profil value restera sans doute à l’écart d’OVH du fait de la forte baisse de la valeur nette comptable au bilan (capitaux propres) au cours des 3 dernières années. Le ratio d’endettement financier (dettes financières / valeur des capitaux propres) établi à 7,88 sera également probablement rédhibitoire pour l’investisseur value.
  • L’investisseur à la recherche de rendement du dividende restera aussi probablement à l’écart car OVH cloud se concentrera encore sur sa croissance au cours des prochaines années. Ce type de société ne verse généralement pas de dividendes avant sa phase de maturité.
  • L’investisseur au profil croissance peut s’intéresser à l’introduction en Bourse d’OVH au regard de la croissance du chiffre d’affaires du groupe, bien que celle-ci puisse être qualifiée de modérée en comparaison à d’autres valeurs technologiques.

En conclusion, il sera intéressant de suivre l’évolution future du chiffre d’affaires d’OVH à la suite de son IPO. En effet, la dynamique de croissance devrait s’intensifier à la suite de l’introduction en Bourse car les fonds levés permettront d’alimenter cette croissance, notamment grâce aux dépenses en marketing. De plus, la position de leader européen d’OVH cloud est un avantage concurrentiel.

Pour l’investisseur au profil growth, investir dans l’IPO d’OVH peut donc avoir du sens, à condition de surveiller le rythme de croissance du chiffre d’affaires en base trimestrielle afin de bien confirmer la dynamique.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.