Orange : analyse en Bourse de l’opérateur de télécommunications français

Le 27 août 2019

analyse-bourse-orange

Retrouvez notre analyse en Bourse d’Orange, premier opérateur de télécommunication européen. Contexte de marché, stratégie et activités du groupe, performances financières, analyse technique du cours de Bourse et présentation du Turbo Orange pour investir.

Orange : enjeux et stratégies d’un des leaders des télécommunications

orange-infographie-forces-faiblessesOrange est l’un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde. Naturellement, son métier d’opérateur le place aux cœurs des grands enjeux technologiques, économiques, et sociétaux du numérique.

Les usages numériques sont en accélération et engendrent des besoins croissants en connectivité.

La compétition s’est intensifiée en Europe avec une démultiplication des opérateurs, et la souveraineté des données s’est vue complexifiée par la mise en place du RGPD (Règlementation Générale de la Protection des Données). La prise en compte des enjeux de liberté d’expression et de protection des données privées devient la pierre angulaire de la relation avec un opérateur de confiance.

Pour répondre à ces enjeux, Orange s’appuie sur des réseaux très pointus, avec une position dominante dans le déploiement de la fibre optique (69 % en France assurée par Orange) et le déploiement de la 4G. Le groupe a également développé une expérience fluide pour ses 264 millions clients mondiaux (avec notamment 18,5 millions d’utilisateurs de son appli « Orange et moi », ainsi que la mise en place de chatbots pour fluidifier et optimiser ses points de contacts). Orange revendique une forte culture de l’innovation, en investissant notamment en 2018, 700M€ dans l’IoT, l’AI et dans la 5G qui sera déployée en 2020 en Europe. Le groupe comptait 7 000 brevets fin décembre 2018.

En 2019, après un premier trimestre dans le rouge qui avait marqué le premier ralentissement depuis 2 ans, l’opérateur revient dans le vert au deuxième trimestre, avec le succès de ses forfaits mobiles (Sosh et Pack Open) qui ont attiré 61 000 nouveaux clients, portant leur nombre à 19,308 millions d’abonnés.

Le groupe s’est fixé comme objectif une croissance de son EBITDA et de ses cash-flows opérationnels en 2019, et Orange semble bien engagé pour les réaliser.

Communication et numérique : les différentes activités d’Orange

analyse-orange-bourse

Le groupe de télécom opère de multiples activités liées au numérique, à la fois pour les particuliers et les entreprises.

La connectivité pour les particuliers et les entreprises : service de téléphonie mobile, fixe, d’accès à Internet et fournisseur d’accès télévisuel.

Transformation digitale des entreprises : Orange Business Service propose du conseil dans les domaines du cloud, de la mobilité, des réseaux sociaux, d’Internet des Objets (IoT), du big data et de la cybersécurité.

Offres aux opérateurs : les services aux opérateurs comportent les services d’interconnexion des opérateurs concurrents, ainsi que les services de dégroupage et de marché de gros (ADSL et fibre).

Services financiers mobiles : Orange offre une banque 100 % digitale et mobile via Orange Bank (la banque compte aujourd’hui plus de 300 000 clients).

Contenus : Orange est créateur et distributeur de contenu audiovisuel. Orange Studio gère la production, OCS est le distributeur et Orange diffusion TV, la plateforme de diffusion.

Les canaux de distribution et de relations clients d’Orange sont les suivants :

Des canaux digitaux qui se développent avec la mise en place de parcours clients 100 % digitaux à travers la boutique en ligne Orange ;

Des centres clients par téléphone ;

Un réseau de distribution physique réparti sur toute la France. Ce réseau est composé d’environ 500 boutiques.

Analyse fondamentale d’Orange, 1er opérateur de télécommunications en Europe

Les résultats du premier semestre confirment les objectifs de l’année 2019.

Le chiffre d’affaires du premier semestre s’élève à 20 753 millions d’euros, en progression de +0,2 % en base comparable. Le chiffre d’affaires a renoué avec la croissance au 2ème trimestre (+0,5 %). Cette hausse est tirée par l’Afrique et le Moyen-Orient, en croissance de +5,8 %. L’Europe croît de +1,2 %.

L’EBITDAal (EBITDA after leases, nouvel indicateur de performance après les changements comptables de IFRS 16) du groupe s’élève à 6 milliards d’euros au 1er semestre, en hausse de +0,8 % à base comparable (marge de 29 %).

Le résultat net de l’ensemble consolidé s’établit à 1 137 millions d’euros en hausse de +29,4 %.

Les eCapex (investissement numérique) du groupe sont en progression de +5,5 % à base comparable au 1er semestre pour atteindre 3,5 milliards d’euros. Cette croissance est liée principalement au déploiement du très haut débit fixe et mobile, principalement en France mais également dans les pays d’Afrique et du Moyen-Orient.

Confiant dans l’accomplissement de ses objectifs, le 24 juillet 2019 a été décidé le versement d’un acompte de 0,30 euro par action le 4 décembre prochain, sur le dividende de l’exercice 2019.

En dépit d’une concurrence toujours vive sur nos marchés clés, grâce aux résultats du deuxième trimestre, le groupe enregistre sur le premier semestre une bonne performance, avec une hausse du chiffre d’affaires de +0,2%, et une poursuite de la croissance de l’EbitdaaL à +0,8%, a souligné Stéphane Richard, Président- Directeur Général.

Orange confirme donc ses objectifs de 2019 : un EBITDAal en hausse et un cash-flow opérationnel (EBITDAal – eCapex) en hausse également.

Analyse technique d’Orange, principal concurrent de SFR, Bouygues et FREE

Bourse : évolution du cours des actions Orange

Graphique du cours d’Orange coté sur Euronext Paris

cours-action-orange

Étant donnée l’incertitude économique actuelle due aux guerres commerciales diverses (notamment entre la Chine et les États-Unis) ou encore aux conclusions parfois hâtives liées à la tendance de certains indicateurs macroéconomiques (inversement de la courbe des taux à 10 et 2 ans aux États-Unis), nous recommandons de manière générale, d’envisager vos investissements à moyen long terme.

En outre, Orange présente un profil intéressant. Déjà, il s’agit d’une valeur relativement défensive étant donné sa faible corrélation au CAC 40, incarnée par la valeur du Beta. Le Beta d’Orange est d’environ 0,5, ce qui signifie que le titre répliquera son marché de référence mais aura tendance à amortir les variations de ce dernier. Le titre est donc relativement peu volatil.

L’opportunité d’investissement est intéressante. Le titre est proche de son support moyen-terme (en rouge sur le graphique), qu’il est déjà venu toucher trois fois en février, en juillet et en août. La moyenne mobile à 50 jours (en orange sur le graphique) a croisé la moyenne mobile à 100 jours (en noir sur le graphique) à la hausse durant la séance du 22 août, indiquant une croissance du titre sur le moyen terme.

Pour choisir votre moment de placement, attendez le retour de la MACD au-dessus de sa ligne de signal et la stabilisation du RSI stochastique en zone neutre.

Analyse turbo d’Orange

Orange a rassuré avec un retour de la croissance organique au deuxième trimestre. Le groupe a confirmé ses objectifs de croissance de la rentabilité pour 2019. En outre, Orange semble bien armé pour relever les défis numériques actuels et futurs, notamment par le déploiement des technologies de haut débit, et particulièrement sur la zone Afrique et Moyen-Orient où sa croissance est élevée. Un investissement à moyen terme sur le turbo Call Infini Société Générale A777S de barrière désactivante 12,49 € et de levier 9,42 pourrait être intéressant.

Découvrez toutes nos analyses de turbos et d’actions en Bourse du moment

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Le présent document est un document à caractère promotionnel ; il ne constitue pas une sollicitation en vue de l’achat ou de la vente des produits qui y sont décrits. Certaines informations fournies dans ce document peuvent provenir de sources externes à Société Générale. Dans cette hypothèse, l’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence des informations fournies ne sont pas garanties bien que ces informations aient été établies à partir de sources sérieuses, réputées fiables. Certains éléments du présent document sont fournis sur la base des données de marché constatées à un moment précis et qui sont susceptibles de varier. Les informations et analyses produites par CafeDeLaBourse© ne constituent qu’une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de CafeDeLaBourse© ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l´utilisation des informations et analyses par les lecteurs. CafeDeLaBourse© est un bureau de recherche indépendant. CafeDeLaBourse© et Société Générale ont conclu un accord commercial visant à rémunérer le(s) prestataire (s) pour le fait de donner des recommandations générales d’investissement. CafeDeLaBourse© ou ses représentants sont susceptibles d’avoir une exposition directe ou indirecte sur le(s) titre(s) mentionné(s) ci-dessus. Le lecteur est informé que CafeDeLaBourse© n’a aucun conflit d´intérêt pouvant affecter l’objectivité de son analyse. Les chiffres relatifs à des performances futures sont des prévisions qui ne constituent pas un indicateur fiable quant aux performances futures. Tous droits de reproduction et de représentation réservés par Société Générale, CafeDeLaBourse©.

#

Derniers Dossiers


chine-centre-economie-mondiale
pouvoir-d-achat-francais
or-utilisations-matiere-premiere
epargne-raisons-epargner-argent