IPO Deliveroo : faut-il investir dans l’action Deliveroo ?

Le 02 avril 2021

IPO_Deliveroo-faut-il-investir-actions-Deliveroo

Le secteur de la livraison de repas à domicile à connu une forte croissance ces dernières années avec des acteurs tels que UberEats, JustEat, ou encore HelloFresh pour ne citer que quelques exemples de sociétés présentes en France.

À la suite de l’introduction en Bourse de la société britannique Deliveroo, Café de la Bourse s’intéresse au business model du groupe et vous présente ses chiffres clés avant d’évaluer le modèle économique de la société. Ensuite, nous reviendrons sur l’évolution du cours de l’action Deliveroo lors de sa première journée de cotation.

Enfin, nous tenterons de répondre à la question : faut-il investir en Bourse dans l’action Deliveroo ? 

Infographie : chiffres clés de Deliveroo

ipo deliveroo chiffres cles societe livraison repas a domicile

4,1 Milliards de £ : valeur brute des transactions en 2020

115 000 : nombre de restaurants partenaires de Deliveroo

IPO : 31 mars 2021, 1er jour de cotation de l’action Deliveroo sur le London Stock Exchange

X 5 : croissance du chiffre d’affaires entre 2016 et 2019

5,6 milliards de £ : capitalisation boursière en clôture du 31 mars 2021
AdvertisementToutes les actions à 0 % de commission sur etoro*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro action en Bourse

Activités de Deliveroo

activite-deliveroo-livraison-repas-domicile

Le groupe Deliveroo a été créé par Will Shu, qui, lorsqu’il arriva à Londres en 2013, constata que parmi l’ensemble des restaurants présents dans la capitale britannique, seul un petit nombre d’entre eux proposaient des services de livraison à domicile. Il entreprit donc de faire croître l’offre existante de livraison de repas et l’initiative pris vite de l’ampleur. Deliveroo profita d’une forte croissance de son chiffre d’affaires, tandis que les restaurants virent leurs revenus progresser, avec des croissances de l’ordre de + 30 %. En peu de temps, des centaines d’emplois furent créés grâce au concept Deliveroo.

Les commandes se réalisent principalement via l’application Deliveroo sur Smartphone. L’objectif de Deliveroo est une livraison à domicile effectuée en moins de 30 minutes.

En 2020, la croissance du chiffre d’affaires de Deliveroo était en hausse de + 64 % par rapport à 2019 selon le magazine spécialisé BRA tendances restauration. Et, selon la même source, la valeur brute des transactions a atteint 4,1 milliards de £ (soit 4,81 milliards d’€ au taux de conversion £/€ du 31 mars 2021).

Le modèle économique à succès de Deliveroo s’est rapidement internationalisé et le groupe dispose désormais d’une présence dans 12 pays et de nombreuses grandes villes. 115 000 marchands alimentaires et 100 000 restaurants sont partenaires de Deliveroo selon CNBC.

Le groupe s’appuie sur près de 60 000 livreurs dans le monde (dont 15 000 au Royaume-Uni), afin d’honorer les 6 millions de commandes mensuelles de Deliveroo.

Le groupe a franchi le milliard de $ de chiffre d’affaires courant 2019 (771,8 millions de £) contre 129 millions de £ en 2016. La croissance de Deliveroo est donc importante car son chiffre d’affaires à été multiplié par 5 en seulement 4 ans (2016 – 2019).

Notons également que le géant du e-commerce Amazon est entré au capital de Deliveroo en mai 2019. Le groupe créé par Jeff Bezos s’est offert 16 % du capital du livreur de repas à domicile britannique pour la somme de 575 millions de $.

L’IPO de Deliveroo était très attendue sur la place boursière britannique car il s’agissait de l’introduction en Bourse la plus conséquente depuis l’IPO du groupe minier Glencore il y a 10 ans.

Consulter également notre dossier Comment investir dans une introduction en Bourse ?

Quelle est la rentabilité de Deliveroo ?




À ce jour, Deliveroo n’est pas encore capable de générer des profits comme en témoigne les pertes essuyées en 2020 (de 223,7 millions de £) et en 2019 (de 317 millions de £).

Cependant, selon cityam.com, le contexte de crise sanitaire et le boom de la demande des livraisons de repas à domicile qu’il a engendré a été bénéfique au groupe Deliveroo qui a généré des profits au cours des 2ème et 3ème trimestres 2020.

La grande question est donc de déterminer si cette profitabilité pourrait être viabilisée au fil des prochains trimestres et à quelle hauteur.

Découvrir aussi notre article Qu’est-ce que la gestion growth ?

Deliveroo : la concurrence et les conditions des livreurs suscitent des interrogations

Des questions sur le modèle économique de Deliveroo se posent chez certains investisseurs et analystes du fait d’une concurrence féroce dans le secteur de la livraison de repas à domicile avec des acteurs tels que JustEat ou encore UberEats. Les investisseurs craignent également qu’une fois la réouverture des restaurants actée, la demande en livraisons de repas ralentisse.

De plus, la question des conditions de travail des livreurs et de leurs statuts est au cœur des débats. Les livreurs pourraient en effet se voir proposer de meilleures conditions de travail, et notamment des avantages sociaux. Et cela ne serait pas sans conséquences sur les marges de Deliveroo, déjà relativement faibles. La profitabilité serait alors encore plus complexe à obtenir.

Soulignons d’ailleurs que la Cour suprême du Royaume-Uni a d’ailleurs pris récemment une décision concernant les chauffeurs Uber qui doivent désormais être considérés comme des salariés et non comme des entrepreneurs indépendants et bénéficient à ce titre d’un salaire minimum, de vacances rémunérées, et de droits à la retraite. Pour Deliveroo, le risque législatif est donc bien réel. Le modèle économique de Deliveroo serait en effet fortement impacté si ses livreurs devaient être reclassés en salariés.

Notons que, pour fêter son IPO, Deliveroo a annoncé un bonus de 16 millions de £ en faveur de ses livreurs, soit une prime moyenne de 453 £ par livreur.

Introduction en Bourse Deliveroo : analyse du cours de l’action Deliveroo




L’ensemble des éléments susmentionnés témoignent d’une certaine fragilité concernant les capacités de Deliveroo à présenter un modèle économique viable (et donc profitable) à terme. Cela est certainement la raison pour laquelle la première journée de cotation de l’action Deliveroo en Bourse a été très mitigée.

Graphique du cours de Bourse de l’action Deliveroo

(1er jour de cotation du 31 mars)

deliveroo graphique cours Bourse jour 1 cotation

Source : tradingview

Le prix de lancement de l’IPO Deliveroo a été établi à 3,90 £ par action et le titre s’échangeait à 2,87 £ à la clôture du premier jour de cotation, soit un repli de 26 % pour l’action Deliveroo.

Il faut noter que Deliveroo a fixé le prix de son introduction en Bourse sur la tranche basse de la dernière fourchette communiquée pré-IPO, comprise entre 3,90 £ et 4,10 £.

Bien entendu, il est encore compliqué d’affirmer si Deliveroo sera capable ou non de rassurer les investisseurs sur ses perspectives futures. Si cela était le cas, son cours pourrait alors repartir à la hausse au cours des prochaines séances boursières.

Faut-il investir en Bourse dans l’action Deliveroo ?

En premier lieu, il est important de comprendre que Deliveroo est une société encore en phase de croissance. Le groupe acquiert encore des parts de marché et dépense d’importantes quantités de trésorerie pour y parvenir. Rappelons que son chiffre d’affaires a été multiplié par 5 entre 2016 et 2019.

De nombreuses start-ups ont enregistré des pertes à leurs débuts durant leurs phases de croissance telles que Facebook, Tesla, Google, etc., aujourd’hui devenus des géants de leurs secteurs et ayant vu leurs cours de Bourse « exploser ».

L’action Deliveroo connaîtra-t-elle le même succès ? Certaines questions restent à éclaircir concernant :

  • la concurrence déjà présente ;
  • la vigueur de la demande en livraison de repas, surtout une fois les phases de confinement terminées ;
  • le risque législatif de requalification des livreurs en salariés ;
  • la capacité de Deliveroo à générer des profits une fois sa politique de croissance de parts de marché finalisée.

Ces interrogations semblent induire un manque de visibilité à ce jour pour se positionner à l’achat sur l’action Deliveroo.

Inscrivez vous gratuitement à notre newsletter et recevez toutes nos dernières analyses

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Louis Yang

Co-fondateur - Café de la Bourse - Site internet - Twitter

Diplômé de l’ICN et de l’ESCP. Louis Yang a travaillé à la Mission Economique, au sein du groupe Lafarge et a été conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Il a également été rédacteur et éditeur financiers pour Aol Finance et Yahoo Finance.

Il est auteur pour la librairie du Commerce International, chroniqueur Bourse sur BFM et co-fondateur de Cafedelabourse.com.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading
Trader Turbo Bourse
Bourse et Trading quelles-perspectives-action-Maison-Du-Monde-2021
Produits Financiers bourse-etf-tracker-investir