Combien gagnent les 5 PDG les mieux payés au monde

Le 28 décembre 2020

combien-gagnent-PDG-mieux-payes-monde

Les plus grands PDG du monde affichent des rémunérations totalement décorrélés des revenus du commun des mortels, ce qui ne laisse pas indifférent. Les sommes astronomiques gagnées chaque année par les plus grands CEO conduisent souvent au débat séculaire de savoir s’ils méritent le salaire qu’ils reçoivent, ou pas. Et c’est l’incompréhension, voire le mécontentement, qui dominent. En effet, « 79 % des travailleurs français estiment qu’il est « injustifié » que les grands PDG soient payés des millions chaque année » et « 72 % des salariés français ne comprennent pas ce que font les grands PDG au quotidien pour mériter d’être payés des millions » tous les ans selon une étude de Gigacalculator publiée en novembre 2020.

Mais combien sont rémunérés les plus grands patrons ? Combien de temps faut-il à un salarié français, en moyenne, pour gagner ce que les plus grands PDG du monde gagnent en 5 minutes ? Découvrez dans cet article le salaire de 5 des plus grands chefs d’entreprise du monde, rapporté au salaire moyen des Français.

Elon Musk : le PDG de Tesla

PDG-mieux-payes-monde-revenus-detail

En une année, le CEO de Tesla, le très controversé et brillant Elon Musk, gagne 595 266 817 dollars. Notez qu’il ne s’agit en aucun cas d’un salaire. Sa rémunération est uniquement constitué de stock-options et actions gratuites selon le dernier classement de la rémunération des CEO publié par Bloomberg.

Il faudrait donc aux travailleurs français 19 semaines et 5 heures pour gagner ce qu’Elon Musk empoche en cinq minutes de travail (12 854 €).

Elon Musk, grâce à sa rémunération record dû à la fulgurante ascension de Tesla en Bourse, devient le deuxième homme le plus riche de la planète, devant Bill Gates et derrière Jeff Bezos, patron d’Amazon.

Lire aussi notre Analyse Bourse de Tesla, le leader mondial de la voiture électrique

Tim Cook : le PDG d’Apple




Tim Cook, le patron d’Apple qui a succédé au très charismatique Steve Jobs en 2011 et toujours à la tête de la société, touche en une année 133 727 869 dollars. Son salaire s’élève à 3 millions de dollars, il touche 7 671 000 dollars de bonus, 122 172 403 dollars d’actions gratuites et 884 466 dollars d’avantages en nature.

Il faudrait aux travailleurs français 4 semaines, 1 jour et 4 heures pour gagner ce que Tim Cook gagne en cinq minutes (2 888 €).

Robert Swan : CEO d’Intel

Le dirigeant de l’entreprise Intel, premier fabricant mondial de semi-conducteurs, touche 99 022 847 dollars, dont un salaire de 1 227 300 dollars, un bonus de 3 682 100 dollars, des actions gratuites représentant 63 762 605 dollars, des stock-options pour un montant de 30 047 742 dollars.

Il faudrait aux travailleurs français 3 semaines et 7 heures pour gagner ce qu’il fait en cinq minutes (2 138 €)

Sundar Pichai : le patron d’Alphabet

Sundar Pichai, le patron d’Alphabet, entreprise qui détient la célébrissime holding Google, empoche en une année 86 162 752 dollars. Les actions gratuites représentent l’essentiel de la rémunération du dirigeant (82 153 272 dollars) qui peut aussi compter sur 3 359 480 dollars d’avantages en nature.

Les travailleurs français devraient passer 2 semaines, 3 jours et 7 heures pour gagner ce que Sundar Pichai, responsable d’Alphabet Inc. gagne en cinq minutes (1 861 €).

Satya Nadella : CEO de Microsoft




Satya Nadella, à la tête de Microsoft, est rémunéré 77 289 149 dollars pour une année. Cette somme comprend 2 333 333 dollars de salaire, 10 796 868 dollars de bonus et 64 047 585 dollars d’actions gratuites.

Il faudrait en moyenne aux travailleurs français 2 semaines, 2 jours et 3 heures pour gagner ce qu’il touche en cinq minutes (1 669 €).

Face à ces chiffres, en complet décalage avec le quotidien des Français, l’étude de Gigacalculator rapporte que « 84 % des travailleurs français estiment que la disparité de revenu actuelle entre les PDG et les travailleurs moyens est « trop grande » et doit considérablement « se réduire » dans les cinq prochaines années ». Pas sûr que cela soit très réaliste !

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Clemence Tanguy

Clémence Tanguy

Responsable Editoriale - Café de la Bourse - Site internet - Twitter

Après des études littéraires et une double formation en communication à la Sorbonne et au CELSA, Clémence Tanguy a travaillé à la SNCF et au Conseil Général des Hauts-de-Seine avant d’intégrer l’équipe de Café de la Bourse en 2015.

Elle est en charge des sujets relatifs à l’actualité macro-économique, aux crypto-monnaies, aux produits financiers, aux finances personnelles et à l’investissement en général, avec une approche pédagogique et pragmatique.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading amazon-analyse-Bourse-geant-mondial-e-commerce
Bourse et Trading francaise-des-jeux-tout-connaitre-action-FDJ-Bourse
Bourse et Trading pourquoi-fintechs-mieux-valorisees-que-banques
Crypto monnaie cryptomonnaies-monnaies-virtuelles-suivre-2021