5 stars ruinées à la suite d’une mauvaise gestion d’argent

Le 21 octobre 2019

investir-turbo-valeur-bourse

stars faillite mauvaise gestion argent

anticiper-marche-analyse-technique-300250

On aurait tendance à penser qu’une star vit toujours dans une maison hors de prix et dépense son argent comme elle l’entend, en étant bien entendu définitivement à l’abri du besoin. Il n’en est rien, et une star n’est pas à l’abri de déconvenues financières, de mauvais investissements ou même de faillite. Zoom sur 5 stars qui ont mal géré leur argent, 5 stars qui ont fait faillite.

Nicolas Cage, célèbre acteur américain oscarisé avec « leaving Las Vegas »

nicolas-cage-acteur-faillite

Né en Californie, Nicolas Cage est révélé par le film « Birdy » d’Alan Parker en 1985. Il recevra l’oscar du meilleur acteur pour sa performance dans le film « Leaving Las Vegas » sorti en 1995, puis se lancera dans la production de films. Il partage sa vie entre son appartement du centre-ville de Los Angeles, sa résidence victorienne de San Francisco et également son château d’Hollywood Hills. Nicolas Cage a gagné plus de 150 millions de dollars.

Néanmoins, son train de vie s’avère trop luxueux et en 2009, le fisc américain réclamera à Nicolas Cage, 14 millions de dollars. Sa banque saisit alors sa villa de Bel Air ainsi que ses deux villas de Malibu. La même année, l’acteur américain se déclarera en faillite, puis portera plainte contre son business manager pour « mauvaise gestion de sa fortune ». Samuel Levin est soupçonné d’avoir perdu des millions de dollars en multipliant, pour Nicolas Cage, des placements financièrement risqués tout en oubliant de payer les impôts de l’acteur.

Boris Becker, ex-star de tennis aux nombreuses victoires et récompenses

boris-becker-tennisman-dettes

Né en Allemagne en 1967, Boris Becker remportera 6 tournois du grand Chelem, ainsi que 3 fois, les masters de fin d’année et 2 fois la coupe Davis. C’est en 1985, lors d’un match à Wimbledon, qu’il gagne son surnom de « Boum-Boum ». En 2002, Boris Becker est condamné une première fois par la justice allemande à deux ans de prison avec sursis et à 500 000 € d’amende, pour une dette fiscale d’un montant de 1,7 million d’euros.

À la fin de sa carrière, Boris Becker estime avoir gagné 20 millions d’euros sur les courts et presque la même chose en publicité. Il perd 25 millions d’euros à cause de son divorce et à la reconnaissance en paternité. Il perd presque la même somme suite à de mauvais investissements, et principalement après un investissement de plus d’1 million d’euros dans une société de vente d’aliments en ligne.

En 2017, Boris Becker est déclaré en faillite personnelle. L’année suivante, la vente aux enchères de ses trophées aurait rapporté à l’ex-star du tennis 765 000 €, une somme destinée à éponger une partie de ses dettes.

Bernard Tapie : ancien homme d’affaires et homme politique français jugé à plusieurs reprises

bernard-tapie-hommes-affaires-dettes

Bernard Tapie naît dans le 20ème arrondissement de Paris. Après avoir obtenu son diplôme de technicien en électronique, il tentera une carrière de chanteur sous le nom de « Bernard Tapy », carrière qui ne s’envolera jamais. En 1974, il fonde la société « Cœur Assistance », mais suite à une plainte du Conseil de l’Ordre des médecins de Paris, il sera condamné à une amende de 20 000 francs. Il se lancera ensuite dans le rachat d’entreprises comme Terraillon ou Wonder, puis rachètera par la suite l’OM ainsi que la société Adidas.

En 1988, Bernard Tapie se lance en politique. Après plusieurs accusations, il est condamné, fin 2015, par la Cour d’appel de Paris à rembourser 404 millions d’euros accordés dans un arbitrage lié à la revente de sa société Adidas, dont 45 millions d’euros correspondent au préjudice moral.

Dans le même temps, le tribunal commercial de Liège a prononcé la liquidation judiciaire de sa holding GBTH (groupe Bernard Tapie Holding) ainsi que celle de sa société AMS (Aircraft Management Services). Si l’ex-homme d’affaires affirme « Je rembourserai ce qu’il faudra rembourser », il se placera en faillite personnelle début 2019.

Christian Vieri : ancien footballeur italien à la Juventus

christian-vieri-footballeur-dettes-argent

S’il est né en Italie, Christian Vieri a grandi à Sydney, en Australie. Il commence sa carrière de footballeur en 1989 et est sélectionné pour la Coupe du Monde 1998 sous les couleurs de l’Italie durant laquelle il se distingue comme le meilleur buteur.

L’inter Milan lui fera un pont d’or pour intégrer leur équipe, faisant de Christian Vieri l’un des footballeurs les mieux payés de son temps. Mais il dépense beaucoup d’argent à faire la fête et à offrir des cadeaux de luxe aux femmes. Par ailleurs, il joue beaucoup au poker, et perd très souvent. Après ses années de gloire en tant que footballeur, Christian Vieri monte une société immobilière « BFC » qu’il dirigera avec sa mère, société qui fera faillite au bout de 5 ans. Sa dette s’élève alors à 15 millions d’euros.

Mike Tyson, boxeur professionnel américain désormais endetté

Michael Gerard Tyson dit Mike Tyson naît à Brooklyn, un quartier de New York. Mike Tyson fait ses débuts en tant que boxeur professionnel en 1985. Devenu champion du monde en catégorie boxeur poids lourds, Mike Tyson reste le plus jeune boxeur de cette catégorie à avoir remporté un titre mondial à tout juste 20 ans.

En 1986, il sera reconnu « boxeur de l’année », avec à son actif 28 victoires et 26 KO. Depuis ses débuts professionnels, le montant de ses gains est estimé à 300 millions de dollars. L’ancien champion de boxe a pourtant déclaré faillite en 2003, avec un total de 23 millions de dollars de dettes.

À l’origine, un train de vie excessif (dont 62 voitures de luxe) avec usage de drogues, 9 millions de dollars versés au titre de son divorce, 13,4 millions de dettes au titre de l’impôt sur le revenu et 4 millions qu’il doit aux autorités britanniques… L’ex-star du ring présenterait une dette totale de 27 millions de dollars.

Sources des images : Twitter

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


investir-pea-pme
fdj-introduction-en-bourse
societes-americaines-forts-dividendes
cheque-de-banque-paiement