Les clean techs françaises : une bonne idée d’investissement ?

Le 13 avril 2021

clean-Tech-francaises-bonne-idee-investissement

Café de la Bourse vous présente les valeurs françaises à succès Neoen, Albioma et Mcphy Energy. Ces trois actions liées à la transition écologique ont un parcours boursier époustouflant depuis la fin 2019. Notre focus sur le boom boursier des CleanTech et notre avis sur l’action Neoen, l’action Albioma et l’action McPhy.

Le boom boursier des CleanTech

boom-boursier-clean-techs

Les spécialistes des énergies renouvelables ont le vent dans les palmes depuis la fin de l’année 2019. Même si la crise du Covid a donné lieu à quelques prises de bénéfices en mars 2020, les cours ont explosé l’année dernière au point de transformer ces producteurs d’énergie propre en phénomènes. Par exemple, sur l’année complète, l’action Albioma a pris 80 %, l’action Neoen ou l’action Voltalia ont plus que doublé. Enfin, le cours de l’action McPhy Energy a été multiplié par 10. Pourquoi un tel engouement ?

Les atouts du secteur sont indéniables : les producteurs d’énergie propre bénéficient de la volonté croissante des entreprises de rendre leur approvisionnement en énergie plus respectueux de l’environnement et ces dernières proposent des contrats de long terme, ce qui donne de la visibilité aux CleanTech. En outre, la production d’énergie propre est indépendante du prix des matières premières. Ajoutons à cela que la crise du Covid a clairement renforcé la volonté de se relever plus vert et d’agir pour la planète. Le plan de relance américain de plus de 2 000 milliards de dollars est à forte dimension écologique et la France de son côté a présenté un plan à 7,2 milliards d’euros d’ici 2030 pour faire de l’hydrogène son fer de lance de l’énergie décarbonée.

Mais alors faut-il se positionner en Bourse sur l’action Albioma, l’action Neoen ou l’action McPhy dans le contexte actuel ?

Action Albioma : faut-il investir ?



Présentation de la société Albioma

Albioma est un producteur d’énergie renouvelable, utilisant en majorité la Biomasse et l’énergie solaire. Le groupe est implanté principalement dans les DOM-TOM, en métropole, au Brésil et à l’Île Maurice. C’est le premier producteur d’énergie renouvelable d’Outre-mer.

Albioma utilise la bagasse, résidu fibreux de la canne à sucre pour produire son énergie.

Albioma a fait part de résultats 2020 bien reçus par le marché. Les revenus s’élèvent à 507 millions d’euros, avec 4 % de croissance hors effet de change et prix de combustible. L’EBITDA a grimpé de 13 % à 206 millions d’euros, tout comme le résultat net qui est ressorti à 54,2 millions d’euros, en hausse de 18 %.

Pour 2021, un EBITDA compris entre 206 millions et 216 millions d’euros et un résultat net compris entre 53 millions et 59 millions d’euros est anticipé.
AdvertisementToutes les actions à 0 % de commission sur etoro*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro action en Bourse

Notre avis sur l’action Albioma

Albioma a l’avantage de proposer une belle croissance profitable, en témoignent ses bons résultats 2020 et ses bonnes perspectives. De plus, l’entreprise est clairement en dessous des niveaux de valorisation en Bourse des autres entreprises du secteur CleanTech (Voltalia, Neoen) avec un PER 2021 à 23,9x. Nous anticipons donc une hausse de l’action Albioma en 2021 : les investisseurs ayant quitté massivement les valeurs vertes en janvier devraient se positionner à nouveau sur le titre.

Action Neoen : faut-il investir ?



Présentation de la société Neoen

Neoen est le premier producteur d’énergie renouvelable français, utilisant principalement la source solaire et éolienne. C’est aussi un acteur important du stockage d’énergie. Neoen est principalement présent en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, en Australie et dans la zone Amérique (notamment au Salvador, au Mexique, en Jamaïque, en Argentine et aux États-Unis).

Neoen compte à ce jour 4,1 GW d’actifs en opération et en construction. Neoen enregistre de bons résultats année après année. Et d’ailleurs, l’entreprise est profitable depuis 2011. Le chiffre d’affaires de Neoen en 2020 s’est élevé à 299 millions d’euros, en croissance de 18 % par rapport à 2019. L’EBITDA s’élève à 270 millions d’euros, en croissance de 25 %.

Neoen cherche à atteindre un EBITDA compris entre 295 et 325 millions d’euros en 2021 et au moins 10 GW d’actifs en opération ou en construction d’ici fin 2025.

Notre avis sur l’action Neoen

Neoen a récemment proposé une augmentation de capital au prix de 28 euros par action pour ses actionnaires via des droits préférentiels de souscription. Ce prix de souscription représente une décote de 27 % par rapport au cours du mardi 12 avril. Si souscrire à l’augmentation de capital à ce prix semblait judicieux afin d’éviter une dilution, souscrire aux actions Neoen sur la zone actuelle des 39 € est un prix plus déraisonnable : la société est valorisée 86 fois. Nous pensons que le potentiel de hausse de l’action Neoen en Bourse est limité à moyen terme.

Action Mcphy : faut-il investir ?



Présentation de la société Mcphy

Mcphy Energy est une entreprise spécialisée dans la fabrication et la commercialisation d’équipements de production et de stockage d’hydrogène à l’état solide grâce à l’électrolyse de l’eau. La société vend des électrolyseurs et des conteneurs de stockage pour les secteurs de l’énergie, de l’industrie et du transport.

Les prises de commande ont augmenté de 75 % sur l’année 2020 et le chiffre d’affaires progresse de 20 % pour s’élever à 11,4 millions d’euros. À fin décembre 2020, le groupe dispose d’un parc installé ou en cours d’installation d’électrolyseurs de plus de 44 MW et de 35 stations hydrogène.

À noter que Mcphy perd de l’argent. Le résultat opérationnel 2020 du groupe s’établit à – 8,8 millions d’euros.

Notre avis sur l’action Mcphy

Le producteur d’hydrogène a été pénalisé par la rotation sectorielle opérée par les gérants, ces derniers se détournant des énergies vertes en ce premier trimestre 2021. Ainsi, le cours de l’action Mcphy a chuté de 35 % entre la mi-janvier et la mi-mars. Néanmoins, Mcphy offre des solutions à forte composante technologique et des partenariats stratégiques (EDF, Chart Industries, Technip Énergies etc…) qui donnent de belles perspectives à l’action Mcphy. La société n’est pas rentable mais dispose d’un niveau de trésorerie solide pour se développer et profiter des belles perspectives de l’hydrogène – si du moins vous les lui accordez.

Consulter également notre guide 12 conseils pour investir en Bourse

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Louis Yang

Co-fondateur - Café de la Bourse - Site internet - Twitter

Diplômé de l’ICN et de l’ESCP. Louis Yang a travaillé à la Mission Economique, au sein du groupe Lafarge et a été conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Il a également été rédacteur et éditeur financiers pour Aol Finance et Yahoo Finance.

Il est auteur pour la librairie du Commerce International, chroniqueur Bourse sur BFM et co-fondateur de Cafedelabourse.com.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading faut-il-investir-Societe-Generale-avis-action
Bourse et Trading Trade-Republic-interview-courtier-mobile
Crypto monnaie crypto-monnaie-bitcoin-investir
Trader Turbo Bourse