Alibaba : analyse en Bourse du mastodonte chinois du e-commerce

Le 29 octobre 2020

alibaba-analyse-bourse-ipo

Découvrez notre analyse détaillée d’Alibaba, le N°1 chinois du e-commerce qui a été introduit en Bourse à Wall Street le 19 septembre 2014. Avec une capitalisation boursière avoisinant les 830 milliards de dollars, Alibaba Group se positionne à la 6ème place des plus grandes capitalisations mondiales.

Découvrez notre présentation d’Alibaba en chiffres, son histoire, son business model, ses sites et ses services, l’importance de la Data clients, véritable mine d’or pour le groupe, et la façon dont Alibaba Group génère ses revenus alors que la plupart des annonces de e-commerce sont gratuites.

Retrouvez aussi notre analyse d’Ant Group, filiale d’Alibaba à hauteur d’1/3 du capital, qui s’apprête à réaliser son introduction en Bourse le 5 novembre 2020 sur les places de Hong Kong et du Star Market de Shanghai. Découvrez les détails et notre avis sur cette IPO qui pourrait être la plus importante introduction en Bourse de l’histoire des marchés financiers.

Retrouvez également les données financières d’Alibaba Group et la spectaculaire évolution en Bourse de cette société qui, lors de la journée Global Shopping Festival du 11 novembre 2019, a généré 38,4 milliards de $ de chiffre d’affaires en un seul jour ! Cette somme représente presque l’équivalent du chiffre d’affaires annuel d’Alibaba Group de l’année précédente.

Nous évoquerons enfin les indicateurs clés de l’action Alibaba et répondrons à la question : faut-il investir en Bourse dans l’action Alibaba ?

Infographie : chiffres-clés d’Alibaba

alibaba-chiffres-infographie

Alibaba Group :

  • N°1 du e-commerce en Chine
  • 830 milliards de $ : capitalisation boursière d’Alibaba (26 octobre 2020)
  • 71,99 milliards de $ : chiffre d’affaires 2020 (comptes clos le 31 mars)
  • 21,10 milliards de $ : bénéfice net 2020 d’Alibaba
  • X 5,6 : croissance du bénéfice net depuis 2014

Ant Group :

  • Plus d’1 milliard d’abonnés dans le monde
  • Sans doute la plus conséquente IPO de l’histoire des marchés boursiers
  • 3 milliards de $ de bénéfice net au 1er semestre 2020

Cours Alibaba : cours de l’action Alibaba en Bourse

Alibaba : Leader du e-commerce chinois

Création de la société chinoise Alibaba

Alibaba est créé en juin 1999, dans l’appartement de son fondateur Jack Ma, à Hangzhou, capitale de la province chinoise du Zhejiang. Le principe de base d’Alibaba était de mettre en relation les fabricants chinois avec des acheteurs internationaux.

Jack Ma, de son vrai nom Ma Yun, est l’un des plus brillants hommes d’affaires du monde. Pourtant, il n’était pas très « scolaire » et ses tentatives d’admission à Harvard ont toutes échoué.  À défaut, il s’est reconverti en livreur avant de devenir professeur d’anglais.

Il s’est ensuite intéressé au monde de l’Internet et, en 1995, crée avec un ami et son épouse « China Pages », un service de création de sites web pour les entreprises, lancé avec 20 000 $ de capital.

En 1999, il fonde Alibaba.com. Dans le courant de l’année 1999, Alibaba lève 25 millions de $ auprès de Softbank, Goldman Sachs et Fidelity.

Les années 2003 et 2004 marquent la création du site Taobao, l’un des plus visités en Chine à l’époque, et le lancement d’Alipay pour les services de paiements.

Alibaba achète Yahoo China en 2005.

En 2010, Aliexpress.com est créé. Puis, en 2014, Alibaba entre en Bourse à Wall Street.

Jack Ma, fondateur d’Alibaba, a pris sa retraite le 10 septembre 2019 à l’âge de 55 ans. Il conserve cependant son mandat de président du conseil d’administration. M. Daniel Zhang a été désigné comme son successeur. La fortune personnelle de Jack Ma est de 39,4 milliards de $ selon Forbes.

Parmi les figures majeures de l’histoire d’Alibaba, on peut également citer Joseph Tsai, associé de Jack Ma et co-fondateur d’Alibaba, à la tête d’une fortune de 9,4 milliards de $. Il a notamment acquis le club de Basketball américain NBA des Nets de Brooklyn pour 2,35 milliards de $.
AdvertisementToutes les actions à 0 % de commission sur etoro*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro action en Bourse

Actionnariat d’Alibaba

Au sein du rapport annuel 2020, Alibaba Group indique que SoftBank détient 24,9 % du capital et que Jack Ma et Joseph C. Tsai détiennent respectivement 4,8 % et 1,6 % du capital.

De grands fonds d’investissement internationaux tels que T. Rowe price Associates, The Vanguard Group, Baillie Gifford ou encore BlackRock détiennent également des participations dans Alibaba Group.

Offres et services d’Alibaba, le géant chinois du e-commerce

alibaba-analyse-geant-e-commerce
À ses origines, en 1999, le modèle d’Alibaba reposait sur une plateforme Internet mettant en relation les fabricants chinois avec les acheteurs internationaux.

À ce jour, Alibaba Group est devenu un géant du e-commerce. Ses activités d’origines d’e-commerce interprofessionnels ont été conservées et élargies aux marchés des particuliers ainsi qu’aux services de paiements, de cloud computing, de Data et de services logistiques.

À noter : la plupart des annonces d’e-commerce d’Alibaba sont gratuites. Alors comment Alibaba génère ses milliards de chiffre d’affaires et ses bénéfices ? Principalement via des services de référencement ! Si les vendeurs souhaitent un bon positionnement, c’est-à-dire apparaître en tête de liste sur les sites d’Alibaba Group, ils doivent souscrire aux services payants.

Alibaba.com : site e-commerce entre grossistes, fournisseurs et détaillants

Alibaba.com Logo

Le business model d’Alibaba.com diffère du e-commerce de type Amazon car il est davantage axé sur le commerce interentreprises (ventes entre grossistes et détaillants). Alibaba génère ses revenus sous forme de commissions lorsque les transactions sont validées.

Sur Alibaba.com, la réputation se paye sous forme d’abonnements qui permettent un nombre illimité d’annonces et surtout la vérification de la qualité du commerçant par les équipes d’Alibaba.

Un fournisseur classé « OR » aura donc davantage de chances d’obtenir plus de volume qu’un autre vendeur qui aura lui opté pour le service d’abonnement gratuit

Taobao : site web de ventes entre entreprises et particuliers

Taobao.com Logo

Lancé en 2003, Taobao.com est le site de référence N°1 en Chine pour la vente entre détaillants et particuliers. Il a même détrôné la filiale chinoise d’Ebay en 2006 !

Sur Taobao.com comme sur Alibaba.com, les sociétés commerciales d’e-commerce qui souhaitent avoir le meilleur positionnement en termes de référencement devront faire appel aux services payants. Elles peuvent aussi diffuser leurs produits gratuitement mais seront moins bien référencées.

Alimama : plateforme de publicité sur Internet

Alimama.com Logo

Alimama.com est la plateforme publicité/marketing d’Alibaba Group qui génère d’importants revenus via la vente d’espaces publicitaires aux annonceurs sur les sites d’Alibaba Group.

1688.com : site e-commerce de grossistes et fournisseurs

1688.com Logo

1688.com est le premier site de e-commerce de fournisseurs grossistes au monde. Il compte plus d’un demi-million de fournisseurs de types grossistes offrant des lots à bas prix. Les revenus de 1688.com sont, là encore, issus de services premiums de référencement.

Tmall.com : site de vente en ligne entre entreprises et particuliers

Tmall.com Logo

Tmall.com est un site de e-commerce appartenant à la galaxie Alibaba présentant un business model similaire à Amazon, à savoir de la vente en ligne entre sociétés commerciales et particuliers incluant des partenariats avec de grandes marques.

Tmall.com est aussi principalement destiné au marché chinois.

Aliexpress : site e-commerce de produits à petits prix

AliExpress Logo

AliExpress.com fonctionne sur le même principe de fonctionnement que Taobao.com mais pour les marchés internationaux. Toutefois, Alibaba Group facture plus cher les services d’AliExpress.com sous forme de commissions en pourcentages. Le ticket d’entrée minimum est de 1 500 $ pour les futurs vendeurs.

Alibaba Cloud : services de cloud computing

Alibaba Cloud Logo

Alibaba Cloud, dit « Alibaba Nuage », est la filiale d’Alibaba Group offrant des services de Cloud Computing. En termes simples, il s’agit de proposer des services web, informatiques, et de stockage de données, à distance, sur les serveurs d’Alibaba Cloud.

Cainiao : livraison de colis express

Cainiao Logo

Cainiao est la filiale de services logistiques d’Alibaba Group. Son efficience lui a permis d’atteindre des délais de livraison d’une journée pour la Chine et de 2 jours pour l’international.

En résumé, Alibaba Group génère ses revenus principalement via le système du référencement car la mise en ligne des annonces de produits est dans la majorité des cas gratuite.

Outre les sites commerciaux, Alibaba génère des revenus conséquents via ses filiales Alimama.com pour la vente de publicités, Ant financial pour les services de paiements Alipay, et Cainiao pour les services logistiques.

Ant group (Alipay) : la plus grosse introduction en Bourse de l’histoire ?

Alibaba Group détient un tiers du capital d’Ant Group, société spécialisée dans les services financiers (FinTech), et plus particulièrement dans le domaine du paiement sur mobile (notamment sur smartphone).

L’IPO d’Ant Group devrait être la plus conséquente de l’histoire de la Bourse avec une ambition de levée de fonds pouvant atteindre 35 milliards de dollars.

Ces estimations dépassent même l’introduction en Bourse de Saudi Aramco qui a eu lieu en décembre 2019. La plus grande major pétrolière du monde avait alors effectué une levée de fonds proche des 30 milliards de $.

En Chine, le principal concurrent d’Alipay (Ant Group) est Tencent avec son application WeChat Pay.

L’engouement de l’IPO d’Ant Group déjà perceptible auprès des investisseurs

Selon les analystes, Ant Group devrait peser 250 à 280 milliards à la suite de son IPO. L’engouement des investisseurs internationaux est d’ores et déjà très intense car l’offre de titres pré-IPO est sursouscrite.

Plusieurs reports ayant déjà eu lieu, l’IPO d’Ant Group sera double car les actions seront cotées à la Bourse de Hong Kong ainsi que sur le « Star Market » de Shanghai (place de cotation créée en juillet 2019 dédiée principalement aux sociétés technologiques, un équivalent du Nasdaq en Chine).

Attention cependant, si les actions d’Ant Group devaient être cotées dès le 5 novembre 2020, un changement de dernière minute a eu lieu le 3 novembre :

Le régulateur de Pékin a suspendu l’IPO d’Ant Group sur les places boursières de Shanghai et Hong Kong, une première pour une IPO d’une telle ampleur (estimée à 35 milliards de $). Les principales raisons « officielles » de cette suspension sont l’existence de problèmes majeurs dans l’environnement de supervision du secteur de la Fintech ainsi que des problèmes concernant les activités de prêts en ligne du groupe qui feraient l’objet d’un contrôle gouvernemental plus strict. Jack Ma et les principaux dirigeants d’Ant Group ont été convoqués par les hautes autorités de régulation chinoises… Aucune nouvelle date d’IPO n’a pour l’instant été communiquée !

En termes de profits, Ant Group a réalisé un bénéfice de 2,5 milliards de $* en 2019 et sa croissance est remarquable car le groupe a déjà réalisé 3 milliards de $* de profits lors du 1er semestre 2020.

Faut-il participer à l’IPO d’Ant Group ?

Si l’on considère le profit 2019 de 2,5 milliards de dollars face à la valorisation attendue lors de l’IPO d’Ant Group de l’ordre de 250 milliards de $, la réponse est non, car la rentabilité bénéficiaire de l’actionnaire serait de seulement 1 %.

En outre, ce calcul doit tenir compte de la forte croissance d’Ant Group. Avec 3 milliards de $ de profit au 1er semestre 2020, il est envisageable d’estimer que le profit 2020 sera supérieur à 6 milliards de $. La rentabilité bénéficiaire de l’actionnaire passe donc à 2,4 % au titre de l’année 2020 sur la base d’une valorisation de 250 milliards de $.

De plus, si le rythme de croissance se poursuit, il est également possible de « tabler » sur un profit supérieur à 14 milliards de $ en 2021, soit une rentabilité bénéficiaire pour l’actionnaire de 5,76 % en 2021. Celui-ci bénéficie donc d’un facteur exponentiel dont l’intensité reste difficile à estimer à ce jour mais il est important de souligner que ce type de sociétés du secteur des Fintech profite souvent de fortes croissances.

Qu’est-ce qu’Alipay ?

Alipay est un service de paiement dématérialisé en plein essor, utilisé principalement sur smartphones. L’acheteur lit des codes QR via son application Alipay, ce qui facilite, simplifie, et accélère les paiements.

Si l’acheteur souhaite payer depuis son ordinateur, un code QR lui est présenté à l’écran et il lui suffit de le scanner avec l’application smartphone Alipay puis de valider la transaction.

Si l’acheteur souhaite acheter en magasin, il ouvre son application Alipay, scanne le code QR du produit via scan-to-pay, puis une double validation est effectuée entre l’acheteur et le terminal du magasin.

Alipay est présent dans de nombreux pays, y compris en France au sein des enseignes Printemps, Galeries Lafayette, Sephora, Chanel, Prada, etc. En Italie, le Rinascente et au Royaume-Uni la chaîne britannique Harrods, utilisent déjà ce dispositif.

Ant Group souhaite se développer chez 10 millions de commerçants européens d’ici 2024.

La galaxie Alipay compte actuellement plus d’un milliard d’utilisateurs, dépassant de loin son principal concurrent Apple Pay dans le m-payment (paiement mobile) qui compte un demi- million d’utilisateurs.

Alipay est le leader en Chine des plateformes digitales de paiements et compte plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde.

Entre le 30 juin 2019 et le 30 juin 2020, Alipay a traité un volume de transactions financières de 118 trillions de CNY (118 000 000 000 000 de CNY), soit 17,59 trillions de dollars américains.

Données clients : la data, mine d’or d’Alibaba




À première vue d’apparence intangible, Alibaba Group est assis sur une mine d’or : la DATA clients.

Il s’agit des milliards de données clients possédées par Alibaba. Leur valeur est inestimable : adresses mails, âge des clients, adresses postales, numéros de mobiles, préférences de consommations en sont quelques exemples.

Ces données sont extrêmement précieuses car elles permettent de segmenter les clients afin de cibler des offres de produits qui leurs correspondront au mieux et donc de maximiser les chances qu’ils réalisent de nouveaux achats.

Par exemple, un mailing pour les nouveaux skateboards seront envoyés aux clients de catégories 12 à 30 ans, plutôt les garçons, et éventuellement avec des préférences pour les articles de sport.

De nombreuses sociétés de e-commerce sont prêtes à débourser de grosses sommes pour acquérir de telles bases de données clients et Alibaba possède l’une des plus importantes au monde.

Consulter également notre article Investir dans le Big Data

Alibaba : une société qui cumule les records

Exemple des chiffres vertigineux de la journée promo du 11 Novembre 2019

Chaque année, le 11 novembre, Alibaba déclenche la journée d’offres promotionnelles du Global Shopping Festival, très attendue en Chine,  qui correspond aussi à la fête des célibataires.

Celle du 11 novembre 2019 a battu un nouveau record, les ventes ont été gigantesques. Alibaba a généré 38,4 milliards de $ de chiffre d’affaires avec un record d’1 milliard de $ en 1 minute et 8 secondes !

Lors de cette journée, Alibaba a presque réalisé son chiffre d’affaires global de l’année précédente.

Alibaba : analyse des rapports financiers et de la valorisation en Bourse

Alibaba Group a généré un chiffre d’affaires de 71,99 milliards de $ et un bénéfice de 21,08 milliards de $ pour son exercice clos le 31 mars 2019.

Chiffre d’affaires d’Alibaba Group

depuis 2014 en milliards de $

alibaba-chiffre-d-affaires

Le chiffre d’affaires d’Alibaba connaît une forte croissance. Il a été multiplié par plus de 8,5 depuis 2014, passant de 8,46 milliards de $ en 2014 à 71,99 milliards de $ en 2020 (comptes clos au 31 mars 2020).

Résultats nets d’Alibaba Group

depuis 2014 en milliards de $

alibaba-benefices-resultat-net

Le bénéfice net d’Alibaba Group a franchi le seuil des 10 milliards de $ en 2016 (11,08 milliards de $). Néanmoins, il est retombé à 6,35 milliards de $ en 2017, avant de franchir à nouveau le cap des 10,22 milliards de $ en 2018.

Il a été multiplié par 5 depuis 2014 et s’établit à 21,10 milliards de $ pour l’exercice comptable finalisé le 31 mars 2020.

Alibaba Group ne verse pas de dividendes afin de financer pleinement sa croissance.

Bilan consolidé d’Alibaba au 31 mars 2020

Au sein de son dernier bilan annuel 2020 (comptes clos le 31 mars 2020), Alibaba Group dispose d’actifs totaux de 185,43 milliards de $, dont 47,70 milliards de $ d’actifs intangibles (8,61 milliards d’immobilisation incorporelles et 39,09 milliards de Goodwill).

Les capitaux propres inscrits au bilan d’Alibaba sont de 122,95 milliards de $. Si l’on y soustrait 47,70 milliards de $ d’actifs intangibles, on obtient un résultat de 75,25 milliards de $ au titre des capitaux propres tangibles, très inférieurs à la capitalisation boursière actuelle d’Alibaba de 830 milliards de $ au 26 octobre 2020.

La dette financière d’Alibaba Group s’élève à 16,99 milliards de $, soit un ratio d’endettement sur capitaux propres tangibles très raisonnable de 40,23 (22,58 %).

Bourse : évolution du cours de l’action Alibaba

Graphique du cours de l’action Alibaba

depuis son IPO 2014

action-alibaba-depuis-ipo

(Source : Tradingview hors tracés)

L’évolution long terme du cours de Bourse de l’action Alibaba peut être composée en 4 phases :

  • une phase baissière entre mi-novembre 2014 et mi-septembre 2015, de – 49 % ;
  • une phase haussière entre mi-septembre 2015 et mi-juin 2018, de + 251 % ;
  • une phase baissière entre mi-juin 2018 et mi-décembre 2018, de – 37 % ;
  • une phase haussière depuis mi-décembre 2018, de + 140 %.

Au 26 octobre 2020, le cours de l’action Alibaba est fixé à 317,14 $, soit + 366 % depuis son IPO de septembre 2014 à 68 $.

Indicateurs clé d’Alibaba



1. Une rentabilité bénéficiaire assez faible

Le BPA (Bénéfice Par Action) 2020 de l’action Alibaba ressort à 8,02 $, soit une rentabilité bénéficiaire assez faible à hauteur de 2,52 % (BPA 2020 / cours de Bourse actuel).

2. Une marge bénéficiaire élevée

Avec 21,10 milliards de $ de bénéfice net 2020, la marge bénéficiaire du groupe est élevée au regard de son chiffre d’affaires de 71,99 milliards de $, soit presque 30 %.

3. Une valorisation boursière élevée au regard du bilan

La valeur des capitaux propres tangibles du dernier bilan consolidé 2020 d’Alibaba s’élève à 75,25 milliards de $ face à une capitalisation boursière de 830 milliards d’€ au 26 octobre 2020. La valorisation boursière est donc 11 x supérieure à la valeur de l’actif net tangible au bilan (capitaux propres tangibles).

4. Une bonne solvabilité

Le ratio de solvabilité du groupe d’Alibaba, déterminé par la formule (dettes financières / capitaux propres), est très bon. Il est établi à 0,23, soit 23 % des capitaux propres financés par de la dette financière.

5. Pas de dividendes

Alibaba ne verse pas de dividendes afin de privilégier sa croissance.

6. Des résultats en forte croissance sur le long terme

Avec un chiffre d’affaires multiplié par 8,5 et un bénéfice net multiplié par 5,6 depuis son IPO de 2014, la croissance du groupe Alibaba est forte.

7. Une position de leader mondial

En qualité de N°1 en Chine du e-commerce, Alibaba se positionne également comme N°2 mondial de son secteur, derrière Amazon.

8. Détention de 1/3 du capital d’Ant Group

L’IPO d’Ant Group est imminente et pourrait être la plus importante de l’histoire de la Bourse. Il s’agit a priori d’un très bon relais de croissance pour Alibaba détenant le tiers du capital d’Ant Group.

Bourse : faut-il investir dans l’action Alibaba ?

Notre avis est plutôt positif. En effet, au regard de la valorisation boursière actuelle d’Alibaba établie à 830 milliards de $ face à un bénéfice net 2020 de 21,10 milliards de $, la rentabilité de l’actionnaire est relativement faible (2,5 %).

Cependant, le bénéfice net d’Alibaba est en croissance de + 76 % entre 2019 et 2020, passant de 11,96 à 21,10 milliards de $. Si cette croissance se poursuit à ce rythme, elle serait alors apte à offrir un bon niveau de rentabilité bénéficiaire pour l’actionnaire d’ici 2 ans. En effet, 21,10 milliards de $ de profit 2020 x 1,76 (croissance 2021) x 1,76 (croissance 2022) = 65,36 milliards de $ de profit projeté en 2022, soit 7,87 % de rentabilité bénéficiaire pour l’actionnaire décidant d’investir maintenant.

Bien entendu, ce scénario nécessite la poursuite d’une croissance forte et soutenue des futurs profits du groupe Alibaba.

Néanmoins, l’investisseur de type value restera sans doute à l’écart du dossier Alibaba au regard de la valeur de l’actif net tangible au bilan, 11 fois inférieure à la capitalisation boursière actuelle (75 milliards de $ contre 830 milliards de $).

Pour conclure, Alibaba est une très belle société profitant d’une forte croissance et d’une marge bénéficiaire remarquable de presque 30 % (bénéfice / chiffre d’affaires). De plus, le contexte actuel de Covid-19 devrait jouer en faveur de l’e-commerce et de la digitalisation de l’économie dont celui des moyens de paiement.

Abonnez-vous gratuitement à notre Newsletter et recevez toutes nos dernières analyses

* Source : https://www.businessinsider.com/ant-group-files-for-ipo-after-enjoying-strong-revenue-growth-2020-8?IR=T

Source image : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Louis Yang

Co-fondateur - Café de la Bourse - Site internet

Diplômé de l’ICN et de l’ESCP. Louis Yang a travaillé à la Mission Economique, au sein du groupe Lafarge et a été conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Il a également été rédacteur et éditeur financiers pour Aol Finance et Yahoo Finance.

Il est auteur pour la librairie du Commerce International, chroniqueur Bourse sur BFM et co-fondateur de Cafedelabourse.com.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading OPA-operation-avantageuse-actionnaire
Bourse et Trading societes-americaines-bourse-forts-dividendes
Bourse et Trading worldline-analyse-bourse
Trader produits dérivés analyse-dow-jones-indice-boursier