Livret Distingo sans risque à 4% + 80€ offerts*
Ces valeurs qui ont perdu plus de 20 % depuis le début de l’année 2023

Ces valeurs qui ont perdu plus de 20 % depuis le début de l’année 2023

Malgré la forte inflation et la remontée des taux dans de nombreuses économies qui impactent négativement les perspectives de croissance mondiale, les investisseurs restent relativement optimistes. La majorité des indices boursiers sont en effet en hausse avec le CAC 40 et le SBF 120 qui gagnent respectivement 9,33 % et 8,53 % depuis le 1er janvier 2023.

Bien qu’une hausse du cours de la majorité des entreprises depuis janvier 2023 puisse être observée, certaines sociétés ont perdu plus de 20 % de leur valeur en Bourse depuis le début de l’année 2023. Nous allons analyser 3 de ces actions françaises dans cet article.

Action Orpea

Depuis la parution du livre « Les Fossoyeurs » de Victor Castanet en janvier 2022, qui dénonçait des actes de maltraitance dans les établissements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) du groupe Orpea, le cours de l’action d’Orpea a connu une forte chute.

Son prix est en effet passé de 88,48 euros le 14 janvier 2022 à 2,10 euros aujourd’hui. Depuis janvier 2023, l’action Orpea a baissé de près de 70 %. Sur un an, la baisse atteint presque 92 %. Selon Bloomberg, les actions Orpea se négocient à un prix 10 fois supérieur à leur valeur réelle étant donné la restructuration financière massive qui se profile pour la société.

Orpéa, confrontée à une dette de 9,5 milliards d’euros, se trouve au bord de la faillite. Pour faire face à cette situation, elle a conclu un accord avec ses créanciers au début de l’année 2023. En mars dernier, le groupe a même été placé en « sauvegarde accélérée ».

Malgré l’opposition d’Adamo, l’association des actionnaires minoritaires d’Orpea et de Concert’O, l’Autorité des marchés financiers (AMF) a accordé le 26 mai une dérogation au groupement dirigé par la Caisse des dépôts (CDC) en partenariat avec la Maif, CNP et MACSF. Cette dérogation permettra au groupement d’acquérir 50,2 % du capital de la société Orpea cotée en bourse sans être contraint de lancer une offre publique d’achat (OPA).

Cours Orpea : cours de l’action Orpea du jour

Action OVHcloud

Afin d’accélérer sa croissance, de consolider sa position de leader européen et de renforcer sa présence internationale (notamment en Amérique du Nord et en Asie), OVHcloud a décidé de s’introduire en bourse le 15 octobre 2021.

Lors de son IPO, le prix de l’action OVHcloud était fixé à 18,50 euros par action. Les actionnaires ont bénéficié d’une augmentation de près de 6 % du prix lors de la première journée de cotation.

Malheureusement, après avoir atteint un pic à 25,55 euros le 21 janvier 2022, le cours de l’action OVHcloud n’a cessé de baisser pour se situer actuellement sous les 10 euros, ce qui représente une diminution de presque 50 % depuis son introduction en bourse.

Depuis janvier 2023, l’action OVHcloud a enregistré une baisse de plus de 38 %.

En raison de sa forte dépendance à l’électricité qui alimente ses centres de données, le fournisseur de services de cloud OVHcloud subit depuis son introduction en Bourse les effets des fortes variations du coût de l’électricité, mais aussi de l’inflation. De plus, l’entreprise observe également une diminution de la réalisation de certains projets de migration vers le cloud, initiés par de nombreuses entreprises.

Lors de sa dernière publication des résultats mi-avril 2023, OVHcloud a annoncé une révision à la baisse de ses prévisions de performance pour cette année 2023, reflétant les défis auxquels elle est confrontée dans un contexte de pressions financières et opérationnelles.

Cours OVHcloud : cous de l’action OVHcloud du jour

Action Ipsos

Les résultats du premier trimestre de l’année ont entraîné une forte baisse de l’action du groupe d’études par enquêtes Ipsos. Bien que les objectifs annuels de l’entreprise aient été confirmés, le cours de l’action Ipsos a chuté de 55,05 euros avant la publication à 46,16 euros aujourd’hui. Depuis le début de l’année, la valeur de l’action Ipsos a diminué de plus de 21 %.

Cette baisse s’explique notamment par la diminution de 2,8 % du chiffre d’affaires d’Ipsos, qui s’est élevé à 532 millions d’euros au premier trimestre de l’année 2023. Mais il faut surtout considére​r que la société a été impactée par la fin de nombreux contrats importants liés à l’évolution et au suivi de certains secteurs d’activité pendant la pandémie de Covid-19, ainsi que par d’importantes restructurations dans des secteurs clés pour Ipsos tels que la Big Tech.

Les investisseurs sanctionnent les actions Ipsos en raison du climat macro-économique et de l’incertitude mondiale, qui incitent les clients du groupe à retarder leurs dépenses. Bien que l’entreprise Ipsos anticipe une amélioration de son activité en Chine, la reprise économique chinoise semble encore insuffisante selon de nombreux experts, ce qui pourrait davantage peser sur l’action Ipsos à l’avenir.

Cours Ipsos : cous de l’action Ipsos du jour


En plus de l’action Orpea, de l’action OVHcloud et de l’action Ipsos, d’autres actions françaises ont fortement chuté en Bourse depuis le 1er janvier 2023 comme l’action Teleperformance qui a perdu plus de 35 %.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.