Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Top et Flop en Bourse en 2022

Top et Flop en Bourse en 2022

L’année 2022 a mis en difficulté certaines entreprises en Bourse. Entre pénuries, inflation, changement de politique monétaire, risques de récession… Les investisseurs manquent de visibilité et cela s’est senti sur les marchés. Les performances ont été contrastées parmi les entreprises françaises cotées en Bourse. Café de la Bourse revient sur les tops et les flops des actions en Bourse de cette année 2022.

Les Tops en Bourse en 2022

Action Dassault Aviation

L’action Dassault Aviation marque une progression de 51,5 % depuis le début de l’année 2022.

Dassault Aviation est l’un des principaux avionneurs mondiaux, notamment dans le domaine de l’aviation militaire, représentant plus de 70 % de son chiffre d’affaires. Il s’agit notamment du constructeur des célèbres avions de chasse Rafale et Mirage 2000 et il est également à l’origine de l’avion d’affaires Falcon.

Dassault Aviation offre aux investisseurs une opportunité rare de se positionner sur une valeur centrée sur le secteur de la défense et portée par deux programmes très visibles : les avions militaires Rafale et jets d’affaires Falcon.

En effet, le carnet de commandes de Rafale est plein jusqu’en 2030 uniquement sur la base des contrats reçus. Avec l’arrivée de nouvelles commandes dans le contexte global de remilitarisation, l’action Dassault Aviation semble présenter un potentiel de hausse.

En termes d’avions d’affaires, l’activité s’est avérée particulièrement robuste alors que la demande continue de dépasser largement l’offre disponible malgré la récession qui s’annonce dans certains pays.

Action Ipsen

L’action Ipsen marque une progression de 32,2 % depuis le début de l’année 2022.

Ipsen est spécialisé dans la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation de médicaments. Le groupe travaille sur des médicaments de spécialité, principalement l’oncologie et la neuroscience.

L’entreprise a publié le mois dernier ses résultats du troisième semestre en confirmant son objectif 2022 après une forte croissance de son chiffre d’affaires (775 millions d’euros, soit une hausse de 16 %). Les ventes sont notamment portées par le médicament Dysport (toxine botulique), dont le chiffre d’affaires a progressé de 43 % à 158 millions d’euros sur la période.

En outre, le groupe enchaîne les succès cliniques. Ipsen a récemment informé que son essai NAPOLI 3 de phase III pour Onivyde dans le schéma thérapeutique NALIRIFOX et a atteint le critère d’évaluation principal de survie globale, démontrant une amélioration clinique et statistique significatives dans le traitement du cancer du pancréas.

Action GTT (Gaztransport & Technigaz)

L’action GTT marque une progression de 35 % depuis le début de l’année 2022.

GTT est un leader mondial dans le développement de systèmes de confinement à membranes cryogéniques pour le transport maritime et le stockage de gaz naturel liquéfié (GNL). Cette entreprise française de 550 salariés vaut 4 milliards en Bourse. Ses réservoirs à la pointe de la technologie sont désormais installés sur tous les navires méthaniers.

Sur les neuf premiers mois de 2022, le groupe GTT a enregistré des commandes de 134 méthaniers, soit près du double de 2021, et 42 commandes de navires propulsés au GNL, contre 27 pour l’ensemble de l’année 2021. L’entreprise profite donc d’une dynamique très forte.

La société GTT a annoncé qu’elle visait des ventes au niveau du groupe de 290 à 320 millions d’euros en 2022 et un EBITDA consolidé de 140 à 170 millions d’euros en 2022. GTT bénéficiera du très fort momentum actuel des commandes avec des niveaux de chiffre d’affaires et de bénéfices attendus en 2023 nettement plus élevés qu’en 2022.

Les Flops en Bourse en 2022



Action Valneva

L’action Valneva marque un repli de 69,7 % depuis le début de l’année 2022.

Valneva est une société dédiée au développement et à la commercialisation de vaccins préventifs contre les maladies infectieuses. Ce spécialiste français des vaccins avait vu sa valorisation en Bourse s’envoler en 2021 (+216 %). Après avoir atteint un record historique de 29,70 € fin 2021, l’action Valneva est tombée à 4,95 € en septembre dernier.

L’entreprise Valneva a fait les frais de l’amélioration des conditions sanitaires et de la difficulté de vacciner contre la Covid-19 après la crise sanitaire. En effet, la Commission européenne a amputé les commandes du groupe en réduisant ses commandes à 1,25 million de doses contre 60 millions potentielles. La société Valneva a d’ailleurs déclaré qu’elle arrêterait cette production de vaccins et licencierait jusqu’à un quart de ses effectifs lors de sa publication du troisième trimestre.

Action Faurecia



L’action Faurecia marque un repli de 58,7 % depuis le début de l’année 2022. Faurecia est l’un des principaux fabricants et distributeurs mondiaux d’équipements automobiles.

L’entreprise a récemment présenté aux investisseurs de nouveaux objectifs de plan stratégique pour 2025. D’ici là, le groupe Faurecia – qui rassemble les activités du français Faurecia et de l’allemand Hella – vise un chiffre d’affaires de 30 milliards d’euros avec une marge opérationnelle de plus de 7 % contre 5,6 % fin 2021.

Le groupe Faurecia a entrepris un plan de réduction de sa dette. Elle devrait tomber à 6 milliards d’euros : 1,5 fois l’excédent brut d’exploitation pour des multiples de 3,1 au 30 juin 2022.

Le titre Faurecia a chuté de 8,7 % le jour de sa publication du troisième trimestre. Malgré les promesses d’amélioration de sa marge, le désendettement reste un sujet brûlant pour les investisseurs, de sorte que les objectifs commerciaux ont été jugés trop modestes.

Action Solutions 30

L’action Solutions 30 marque un repli de 74 % depuis le début de l’année 2022. Il s’agit d’une entreprise européenne de services informatiques qui intervient particulièrement sur les nouvelles technologies.

Le groupe Solutions 30 a été accusé en décembre 2020 de fraude et blanchiment d’argent, ce qu’il dément avec véhémence. Entre-temps, le groupe fait état d’une baisse des ventes de données organiques au cours des neuf premiers mois de l’année.

L’activité de Solutions 30 est pénalisée par des revenus en baisse et l’entreprise met en cause la fin du déploiement des compteurs communicants dans l’activité « Énergie ». En 2023, Solutions 30 promet un retour à une croissance plus dynamique.

La réputation de Solutions 30 semble tachée sur le long terme et bloque ses ambitions, tant que plus de lumière ne sera pas apportée sur cette affaire de fraude et blanchiment d’argent.

Quels sont les autres tops et flops en Bourse de cette année 2022 ?



Parmi les autres tops de cette année, on retrouve Thales, BIC ou encore Ipsos. Parmi les autres flops, on retrouve Orpea, Korian ou encore Elior.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de  Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.