Elior, Sodexo : est-ce le moment d’investir dans les actions de la restauration collective ?

Elior, Sodexo : est-ce le moment d’investir dans les actions de la restauration collective ?

Cette semaine, Café de la Bourse s’est intéressé à l’action Sodexo et à l’action Elior, les deux plus grandes entreprises du secteur de la restauration collective. Quelle actualité pour chacune de ces entreprises ? Quel est leur parcours en bourse depuis le début de l’année 2022 ? Quelles sont nos anticipations sur les deux titres ? On vous en dit plus dans cet article.

Actualité d’Elior et de Sodexo

Elior et Sodexo sont toutes deux dans la tourmente avec un manque de visibilité sur l’exercice financier actuel, pour trois raisons principales : la Covid, la guerre en Ukraine et bien entendu l’inflation.

Pourtant, le secteur avait bénéficié d’un regain d’activité avec la reprise de l’école en présentiel et le retour des salariés au bureau. Sodexo a d’ailleurs réalisé un bénéfice opérationnel récurrent de 538 millions d’euros au premier semestre de son exercice financier de 2022, dépassant les attentes des analystes (530 millions d’euros). Le chiffre d’affaires d’Elior a rebondi au cours du premier semestre de l’exercice financier 2022 après plusieurs trimestres en difficulté (+ 18 % par rapport à S1 2021).

Mais le manque de visibilité sur les prochains mois a poussé Elior à revoir ses objectifs financiers à la baisse pour l’exercice annuel en cours : le groupe a déclaré à la mi-mai lors de la publication de ses résultats semestriels que sa croissance organique se situerait au-dessus de 16 %, contre 18 % prévue précédemment. L’EBITA (Earnings Before Interests Taxes and Amortizations) du premier semestre ressort négatif à -11 millions d’euros et devrait être proche de l’équilibre fin d’année, alors que la marge était initialement prévue à 2-2,5 %.

Sodexo de son côté a revu ses prévisions de croissance à la baisse, de 15 % à 18 %, pour son exercice terminant en août prochain.

Les marchés d’Elior et de Sodexo ont d’abord été affectés par les protocoles sanitaires plus stricts mis en œuvre depuis début décembre, les perturbations liées aux différents protocoles sanitaires rendent difficile l’anticipation des volumes quotidiens, tant en termes de quantités que d’organisation des équipes.

Surtout, les deux groupes souffrent également des effets de l’accélération de l’inflation dans tous les pays où ils opèrent : certaines denrées affichent une volatilité forte et appellent à la vigilance (particulièrement les céréales venues ou acheminées par l’Ukraine). Cette inflation galopante au niveau mondiale impacte fortement Elior et Sodexo sur leur marge.

En outre, le 2 mars dernier, Elior a fait part de la démission de Philippe Guillemot, son directeur général, pour raisons personnelles. Bernard Gault a été nommé directeur général par intérim jusqu’à la désignation d’un nouveau directeur général. En parallèle, Derichebourg a profité de la perte de valeur du titre pour monter au capital d’Elior à hauteur de plus de 20 %. Le groupe augmentera à nouveau sa participation en fonction des conditions et des opportunités de marché, sans toutefois atteindre 30 % du capital ou des droits de vote de la société.

De son côté, Sodexo a surpris les investisseurs en renonçant à son plan de cession de sa branche « Services Avantages & Récompenses », nouvelle plutôt mal accueillie par le marché (-5,8 % le jour de l’annonce) qui espérait cristalliser une valeur sur cet actif.

AdvertisementToutes les actions à 0 % de commission sur etoro*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro action en Bourse

Parcours boursier de l’action Elior et de l’action Sodexo

ELIOR_ sodexo parcours boursier 2022-06-16 cours Bourse

Conséquence naturelle du manque de visibilité sur leur exercice respectif, l’action Elior et l’action Sodexo ont souffert en bourse depuis le début de l’année.

L’action Elior (en bleu foncé sur le graphique) réalise un parcours boursier très difficile depuis janvier 2022. Le titre Elior est en chute de 60 % et évolue actuellement dans la zone de ses plus bas de la période, à 2,44 euros (cours de clôture du 16 juin). Un rebond technique est possible à court terme avec un RSI stochastique en zone neutre

L’action Sodexo, de son côté, fait un petit peu mieux et suit la performance de l’indice CAC 40 (en bleu ciel sur le graphique). L’action Sodexo perd 14 % depuis le début de l’année et clôture à 66,5 euros le 16 juin. Un rebond technique est également possible à court terme avec un RSI stochastique aussi en zone neutre.

Quelles opportunités sur l’action Elior ?

Présentation d’Elior

Elior est un des leaders mondiaux de la restauration collective. Le groupe assure la gestion de restaurants situés dans un large panel d’établissements : d’une part, les entreprises et les administrations (36,4 % du CA), les établissements de soins et les maisons de retraite (32,9 % du CA) et enfin les écoles et les établissements d’enseignement (30,7 % du CA). En outre, Elior propose des services additionnels comme des services de nettoyage ou de gardiennage.

53,5 % du CA est réalisé à l’international et 45 % sur le territoire français.

Le chiffre d’affaires s’élève à 3,69 millions d’euros en 2020-2021 (l’exercice financier se déroule de septembre à septembre) par rapport à 3,97 millions d’euros il y a un an. Elior peine à rebondir. L’entreprise enregistre des pertes opérationnelles pour la deuxième année consécutive avec une perte de –87 millions d’euros sur l’exercice 2021-2021 et une perte nette de -100 millions d’euros.

Notre avis sur l’action Elior

Il est possible que le rythme de redressement d’Elior reste modéré au regard de celui de ses pairs : son modèle économique est moins diversifié que celui de Sodexo par exemple et le groupe est plus enclin à voir ses marges grignotées par l’inflation, comme en ont témoigné les commentaires de Bernard Gault à l’annonce des résultats de Q2 2022. La visibilité reste trop faible à court terme sur l’évolution de cette inflation et les choix de politique monétaire des banques centrales, surtout dans la zone euro. En outre, l’absence d’un CEO rend l’optimisme encore plus compliqué sur l’action Elior en Bourse.

Quelles opportunités sur l’action Sodexo ?



Présentation de Sodexo

Sodexo est un autre leader mondial des services de restauration et du “Facilities Management”. 96 % du chiffre d’affaires est lié aux “services sur site” c’est-à-dire la gestion des restaurants et la préparation des repas, mais également les prestations annexes comme l’accueil, le gardiennage, le nettoyage, le transport ou encore le courrier.

Le chiffre d’affaires par marché se répartit entre entreprises et administrations (53 %), établissements de santé et résidences (29 %) et enfin écoles et établissement d’enseignement (18 %). Les 4,3 % restant du chiffre d’affaires sont liés aux services Sodexo Avantages et Récompense qui fournit des chèques cadeaux, chèque restaurant, carte carburant, etc.

Le chiffre d’affaires se ventile entre la France (13,1 %), les États-Unis (35,4 %), le Royaume-Uni (10,8 %) et les autres zones géographiques (40,7 %).

Sodexo a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de 17,5 millions d’euros et les estimations pour l’exercice 2022 s’élèvent à 20,6 millions d’euros. Le résultat opérationnel de 2021 s’élève à 578 millions d’euros (3,3 % du CA) et le résultat net à 139 millions d’euros (0,8 % du CA).

Notre avis sur l’action Sodexo

Sodexo a très mal performé en bourse ces dernières semaines, malgré de bonnes performances semestrielles et un bénéfice supérieur aux attentes. Ces dernières n’ont pas été bien accueillies par le marché, car elles étaient couplées à une baisse des prévisions de croissance. Elles n’en demeurent pas moins satisfaisantes. Les niveaux actuels de l’action Sodexo pourrait constituer un bon point d’entrée pour commencer un investissement dans la restauration collective. Le titre Sodexo semble présenter une décote significative par rapport aux autres acteurs du secteur comme Compass ou Aramark.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.