Livret Distingo : 3% pendant 4 mois + 80€ offerts*
Ces valeurs françaises qui ont perdu 50 % en Bourse depuis le début de l’année

Ces valeurs françaises qui ont perdu 50 % en Bourse depuis le début de l’année

L’année 2022 n’est pas de tout repos pour les entreprises françaises cotées en Bourse. Entre pénuries, inflation, changement de politique monétaire et perspective d’une récession à venir, les investisseurs manquent de visibilité. Cela se ressent sur les marchés qui sont de plus en plus volatils. De plus, les cours de nombreuses entreprises baissent fortement. Certaines sociétés du SBF 120 sont d’ailleurs tombées très bas et ont perdu plus de 50 % de leur valeur en Bourse depuis le début de l’année. Café de la Bourse se concentre sur 3 de ces actions dans cet article.

Action Fnac Darty

L’action Fnac Darty chute de 51 % depuis le début de l’année 2022. Il s’agit de l’une des pires performances du SBF 120.

Fnac Darty est le n°1 français de la distribution de produits culturels et de loisirs. On trouve dans ses rayons livres, jouets, consoles de jeux, téléphones, ordinateurs, tablettes, télévisions, appareils photos ou encore appareils électroménagers parmi d’autres produits.

L’activité est assurée à travers un réseau de plus de 950 magasins et par le site internet du groupe. L’entreprise propose aussi des billets de spectacles et des voyages via sa filiale Fnac Voyages. Le chiffre d’affaires Fnac Darty est majoritairement réalisé en France et en Suisse (83,3 %), ainsi qu’en Espagne et au Benelux.

Comme de nombreuses entreprises, Fnac Darty est impacté par les pressions inflationnistes et les incertitudes sur la situation géopolitique globale, ce qui nuit grandement à la prévisibilité de l’activité de l’entreprise sur les prochains mois.

Les investisseurs doivent en effet faire preuve de prudence, car en tant que distributeur, Fnac Darty devrait subir les changements de la consommation de ses clients. Ces derniers vont certainement adapter leurs habitudes de consommation pour faire face à l’inflation galopante qui rogne leur pouvoir d’achat. C’est encore plus vrai lorsque ces dépenses sont considérées comme non essentielles.

D’autre part, le temps des pénuries n’est pas terminé, notamment dans l’électronique. De nombreuses entreprises font en effet face à d’importants problèmes dans leurs chaînes d’approvisionnement depuis la Covid-19 qui mènent souvent à des ruptures de stocks et des retards de livraisons.

Cours de l’action Fnac Darty

Action Derichebourg

L’action Derichebourg s’écroule de plus de 60 % depuis le début de l’année 2022.

Derichebourg est un spécialiste des services aux entreprises et aux collectivités. Les activités du groupe consistent principalement à la collecte et au recyclage de métaux ferreux et non ferreux, à la gestion de déchets industriels et ménagers et à la dépollution et au recyclage de biens d’équipement en fin de vie.

Le groupe propose aussi des prestations de services d’accueil, de propreté, d’intérim et de recrutement ou encore de télésurveillance. Le groupe Derichebourg réalise son chiffre d’affaires en Europe, essentiellement en France (68,6 % des ventes).

L’action Derichebourg a chuté cette année suite à une évolution du contexte de marché sur lequel opère l’entreprise. Certaines matières premières affichent une forte correction, particulièrement la ferraille qui enregistre une forte baisse ces derniers temps.

Les sociétés industrielles comme Derichebourg sont par ailleurs menacées par la crise énergétique avec des risques de décélération de leur croissance en 2023, voire de récession. Ainsi, la demande des entreprises industrielles pourrait baisser et impacter le chiffre d’affaires de Derichebourg.

Cours de l’action Derichebourg

Action Korian

L’action Korian s’effondre de 63 % depuis le début de l’année 2022.

Korian est le 1er exploitant privé européen d’établissements de prise en charge globale de personnes dépendantes. Le groupe réalise 50,7 % de son chiffre d’affaires en France via l’exploitation de 571 établissements à la fin 2021, parmi lesquels on retrouve des maisons de retraite, mais aussi des cliniques de soin et des cliniques psychiatriques. En outre, le groupe Korian exploite 120 établissements en Belgique, 99 établissements en Italie, 55 établissements en Allemagne, 49 établissements en Espagne, 43 établissements aux Pays-Bas et 6 établissements au Royaume-Uni.

Korian a été une victime collatérale du scandale autour de son concurrent Orpea. Ce dernier a violemment été attaqué dans le livre « les Fossoyeurs » qui relate les trouvailles d’une enquête de trois ans dénonçant les conditions de mauvais traitement des résidents dans les EHPAD.

Dès la publication de ce livre, les investisseurs qui avaient auparavant glorifié ce modèle lucratif ont très vite retourné leur veste et ont fui les valeurs boursières des EHPAD devenues des titres peu durables et des parias en Bourse. Consultez notre analyse de l’action Orpea pour en savoir plus.

Cours de l’action Korian


En plus des actions Fnac Darty, Derichebourg et Korian, d’autres valeurs ont été massacrées en Bourse depuis le 1er janvier 2022. On pensera notamment à l’action Orpea, qui perd actuellement 87 %, à l’action Valneva, qui perd 79 %, à l’action Atos, qui perd 78 %, ainsi qu’aux actions Elior et Faurecia, qui perdent chacune 71 %.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.