ebook-anticiper-marche


Samsung : analyse en Bourse du géant du smartphone

Le 12 avril 2019

bourse-valeur-turbo-societe-generale

anticiper-marche-analyse-technique-300250

Café de la Bourse vous présente l’analyse détaillée du géant sud-coréen : le groupe Samsung. Découvrez d’abord l’histoire, les produits et le profil de cette multinationale ultra diversifiée. Ensuite, nous aborderons l’étude des rapports financiers de Samsung Electronics, ses principaux ratios et son parcours boursier depuis 2011.

En conclusion, nous nous demanderons s’il peut être judicieux ou non d’investir en Bourse dans Samsung Electronics.

Infographie : dates et chiffres-clé de Samsung

samsung-analyse-bourse

N° 1 mondial : Samsung est le leader mondial du smartphone et des TV LED en termes de parts de marché.

221 milliards de $ : chiffre d’affaires 2018.

40 milliards de $ : bénéfices 2018.

59 : nombre de filiales Samsung, en majorité multinationales au sein de secteurs diversifiés.

1938 : année de création de Samsung.

+ 129 % : évolution du cours de Bourse depuis début 2016.

25 % : part des exportations globales sud-coréennes détenues par la galaxie Samsung.

Samsung : histoire et produits électroniques du leader du smartphone

Origines de Samsung : fondateur du groupe et évolution de la marque

Samsung a été fondé en mars 1938 par Lee Byung-chull avec moins de 30 $ en poche (quelques milliers de wons). À cette époque, Samsung était une épicerie et une poissonnerie.

Lee Byung-chull est né en 1910 et décédé en 1987. Il a donné la direction de Samsung à son fils, Lee Kun-hee en 1966.

L’activité de Samsung a connu une forte expansion entre sa création et 1947 mais la guerre de Corée a contraint l’entreprise à fermer, avant d’être ré-ouverte à la fin de la guerre mais dans un autre secteur d’activité : la raffinerie de sucre, puis le textile et les moulins à laine.

Depuis ses origines, la société Samsung mise sur la diversification et a débuté ses activités dans l’électronique à partir des années 1960 par l’intermédiaire de Samsung Electronics Devices, Samsung Electro-Mechanics, Samsung Coring et Samsung Semiconductor & Telecommunications. L’entreprise se lance dans la fabrication de TV noir et blanc lors des années 1970.

Puis, entre 1972 et le début des années 1980, Samsung intensifie ses activités dans l’électroménager en fabricant des machines à laver.

En 1978, Samsung a franchi le cap des 4 millions de TV noir et blanc vendues et se lance dans le secteur du four micro-ondes. Puis, à compter des années 1980, Samsung devient un acteur majeur des produits de télécommunications de types téléphones, télécopieurs et débute la production de téléphones mobiles par l’intermédiaire de sa filiale Samsung Electronics.

Cette période marque également la poursuite de l’internationalisation de Samsung. Le groupe s’implante à New York, au Texas, en Angleterre, au Japon et au Portugal.

Samsung, c’est aussi un constructeur d’infrastructures énergétiques, gazières et pétrolières telles que des pipelines, des navires offshore d’extraction pétrolière en haute mer ainsi que certains types de centrales électriques et d’usines de traitements des eaux.

Le groupe Samsung possède également des activités dans l’ingénierie en construction immobilière. La filiale a participé à de très grands projets tels que la tour Burl Khalifa aux Émirats Arabes Unis d’une hauteur avoisinant le kilomètre, ainsi que les tours jumelles Petronas en Malaisie de plus de 410 mètres de haut qui ont nécessité 37 000 tonnes d’acier et 160 000 m3 de béton.

Entre 1993 et 2005, Samsung compte des dizaines de filiales et le groupe est très diversifié.

Durant cette période, la stratégie du groupe souhaite se recentrer sur trois secteurs : l’électronique, la chimie et l’ingénierie. Pour réaliser ces objectifs, Samsung vend certaines de ses filiales et réorganise son personnel. C’est ainsi que le groupe débute au sein d’une activité majeure : la fabrication de dalles LCD, écrans à cristaux liquides. Le groupe devient alors l’un des leaders de l’écran plat.

En 2006, Samsung signe avec Sony un partenariat 50/50 pour la fabrication en masse de TV LCD. En 2011, Samsung prend le contrôle total de cette branche d’activité.

Le groupe Samsung est également présent dans le secteur biopharmaceutique et est partenaire du groupe Biogen. Ses investissements dans ce secteur se comptent en centaines de millions de $. En parallèle, l’expansion du mobile a profité à Samsung qui est devenu leader mondial en 2012 en termes de volumes de smartphones vendus. Les séries « Galaxy » connaissent actuellement un succès mondial.

Vous l’avez compris, Samsung est une multinationale partie de rien qui est devenue un véritable empire au sein de nombreux secteurs.

Gamme de produits Samsung

produits-samsung

Sources : www.samsung.com/fr

Samsung Electronics conçoit et commercialise des smartphones, des tablettes tactiles, des TV LED HD (Haute définition) et Ultra Haute Définition, des produits d’électroménager (frigo, fours, lave-linges, climatisations, etc.) ainsi qu’une large gamme de petit électroménager, de produits informatiques tels que des écrans plats et des disques durs et de nombreux accessoires.

Samsung propose ses produits e, vente directe, notamment par l’intermédiaire de ses sites web, mais la plupart des produits sont vendus par des canaux d’autres distributeurs : grandes surfaces, magasins d’électronique, détaillants, opérateurs télécoms, etc.

Les produits Samsung Electronics proposent une large gamme tarifaire comme le smartphone Galaxy S4 au prix de 200 € tandis qu’un Galaxy S10+ est vendu aux alentours de 1 000 €.

Samsung est une marque qui dispose d’une notoriété internationale pour la qualité et la technologie de pointe de ses produits. La marque est d’ailleurs leader mondial en termes de parts de marché du smartphone et des TV LED.

Profil du groupe, secteurs d’activité et filiales de Samsung dans le Monde

Samsung est un géant d’envergure multinationale, ultra diversifié. En effet, pas moins de 59 filiales sont intégrées à l’univers Samsung et plus de 400 000 salariés y travaillent.

Ses principaux secteurs d’activités sont les suivants :

samsung-secteurs

Sources : www.samsung.com/fr

Samsung Electronics : TV Led et produits électroniques

Principal segment du groupe Samsung, leader mondial du smartphone et des TV LED, fabriquant de nombreux produits électroniques tels que les imprimantes, semi-conducteurs ainsi que des produits dans le domaine de l’électroménager.

Samsung Biologics : produits biopharmaceutiques aux plantes

Fondé en 2011, Samsung Biologics est une multinationale active en Recherche & Développement, la fabrication et la distribution de produits biopharmaceutiques axées sur des thérapies à base de plantes.

Samsung C&T Corporation : infrastructures, vêtements et espaces de loisirs

Samsung Construction & Trading Corporation est diversifié au sein de trois secteurs :

  • L’ingénierie d’infrastructures de types gratte-ciels pouvant atteindre plus de 800 mètres de hauteur, la construction de routes, ponts, tunnels, métros, etc., ainsi que la participation à la réalisation de centrales classiques et nucléaires.
  • La commercialisation internationale de vêtements avec Fashion Group.
  • Le développement et la gestion d’espaces de loisirs avec Everland Resort tels que des terrains de golfs, parcs à thèmes, hôtels, restaurants, etc.

Samsung Life Insurance : assurance vie, assurance maladie et rentes

Samsung possède une importante filiale dans le secteur de l’assurance vie, de l’assurance maladie, et des contrats de types rentes. En 2010, l’introduction en Bourse de Samsung Life Insurance pour 4,4 milliards de $ dollars fût la plus importante de toute l’histoire des IPO coréennes.

Samsung Fire & Marine Insurance : assurances risques et dommages des biens

Cette filiale intègre des activités généralistes d’assurances dommages des biens. Elle propose aussi des contrats spécifiques de couverture des risques pour les entreprises et les particuliers.

SFMI (Samsung Fire & Marine Insurance) est leader de l’assurance dommages en Corée. Son implantation est internationale au sein de 11 pays.

Samsung Heavy Industries : navires offshore d’extraction de pétrole

Un des leaders mondiaux de la fabrication de navires offshore d’extraction pétrolière en haute mer pouvant atteindre des valeurs proche du milliard de $. Le groupe conçoit également des navires de transport de marchandises.

Samsung Engineering : hydrocarbure et pipelines gaziers

Samsung Engineering est un acteur de l’industrie énergétique, présent sur trois branches : hydrocarbures, puissance, branche industrielle et environnementale. Samsung enginnering propose des pipelines gaziers et des dispositifs de traitements hydrauliques, du mazout, de la gazéification, du traitement des eaux, etc.

En bref, la galaxie Samsung compte de nombreuses autres filiales dont la liste serait longue à synthétiser. La plus connue étant Samsung Electronics cotée à le KSE (Korean Stock Exchange).

Les principales sociétés de Samsung

Le groupe Samsung ne se présente pas sous la forme d’une entité globale mais de sociétés indépendantes n’étant pas toutes cotées en Bourse. Pour celles qui le sont sur le KSE (Korean stock Exchange), voici les principales sociétés avec leurs codes mnémotechniques et leurs capitalisations boursières en milliards de wons Coréens (KRW) et en $ au 7 mars 2019 :

samsung-societes

Analyse des rapports financiers et valorisation en Bourse de Samsung

Chiffre d’affaires et résultats de Samsung

Chiffre d’affaires de Samsung Electronics entre 2011 et 2018 (en milliards de $)

samsung-chiffre-affaires

Le chiffre d’affaires de Samsung Electronics évolue dans des seuils compris entre 154,05 et 221,57 milliards de $ entre 2011 et 2018. Il est en hausse de + 41 % entre 2011 et 2013, puis entame une phase baissière entre 2013 et 2015 de – 20 %, pour ensuite se stabiliser aux alentours des 220 milliards de $ au titre de 2017 et 2018.

Bénéfices de Samsung entre 2011 et 2018 (en milliards de $)

benefices-samsung

Les bénéfices de Samsung suivent la même tendance que le chiffre d’affaires mais de manière amplifiée, à savoir une phase haussière entre 2011 et 2013 de + 125 %, puis un repli de 43 % entre 2013 et 2015. Les bénéfices de Samsung Electronics sont de 38,34 et 40,31 milliards de $ au titre des années 2017 et 2018.

Bilan du leader de smartphones Samsung

Au sein de son dernier bilan annuel clos le 31 décembre 2018, Samsung Electronics dispose d’actifs totaux à hauteur de 308,45 milliards de $ et de capitaux propres à hauteur de 225,19 milliards de $, soit 37,72 $ par action.

À l’actif de son bilan, Samsung dispose de 104,9 milliards de $ d’immobilisations corporelles (biens physiques destinés à être conservés sur le long terme) ainsi que de 59,89 milliards de $ d’instruments financiers à court terme, de 30,78 milliards de créances clients, de 26,34 milliards d’instruments financiers et de 27,58 milliards de trésorerie et équivalents de trésorerie.

Les passifs totaux de Samsung Electronics sont de 83,26 milliards de $ et comprennent principalement des dépenses constatées d’avance à hauteur de 18,48 milliards de $, des impôts différés pour 13,78 milliards de $ ainsi que des emprunts à court terme pour 12,35 milliards de $.

Ratios financiers de Samsung

À son cours de Bourse de clôture du 7 mars 2019 établi à 43 925 KRW soit 38,89 $, Samsung présente de très bons ratios financiers. Côté bénéfices, Samsung Electronics a généré 5 997 KRW et 6 461 KRW par action en 2017 et en 2018, soit 5,31 $ et 5,72 $, tandis que son cours de Bourse est établi à 38,89 $.

L’action Samsung Electronics offre donc à son cours actuel un ratio de rentabilité à deux chiffres (13,65 % au titre de 2017 et 14,71 % au titre de 2018).

Côté valorisation bilancielle, les capitaux propres de Samsung sont de 37,72 $ par action au 31 décembre 2018, légèrement en dessous de son cours de Bourse.

Le groupe présente également un faible ratio d’endettement sur capitaux propres, inférieur à 6 %.

Ces ratios sont strictement issus des rapports financiers de Samsung Electronics. Ils indiquent une bonne valorisation du groupe en termes de capitalisation boursière comparée à la valeur de son actif net (capitaux propres) ou en d’autres termes : ce que possède le groupe Samsung Electronics soustrait de ce qu’il doit.

Bourse : évolution du cours de l’action Samsung

Graphique du cours Samsung Electronics depuis 2011 (en $)

cours-action-samsung

Source : Tradingview

Le cours de l’action Samsung était établi aux alentours de 19 000 KRW (16,82 $) début 2011.

Il a évolué dans des seuils compris entre 21 500 KRW (19,03 $) et 31 000 KRW (27,44 $) entre début 2013 et début 2016, avant d’engager une tendance haussière marquée entre janvier 2016 et octobre 2017. Le cours de l’action a en effet évolué de 24 00 KRW (21,25 $) à 55 000 KRW (48,69 $) sur cette période, soit une progression de + 129 %.

Puis, entre octobre 2017 et janvier 2019, le cours de Bourse de Samsung a connu une tendance baissière pour s’établir à 39 000 KRW (34,53 $). Début janvier 2019, la valeur a réalisé un sursaut puisque son cours de Bourse est actuellement établi à plus de 43 000 KRW (38,07 $).

Samsung en Bourse : faut-il investir dans le leader du smartphone ?

En premier lieu, notons que Samsung est un groupe très rentable car pour 221 milliards de $ de chiffre d’affaires en 2018, la société a réalisé un bénéfice de 40 milliards de $, soit une marge bénéficiaire élevée de plus de 18 %.

Ensuite, la valorisation boursière du groupe Samsung Electronics est actuellement de 283 milliards de $ proche de sa valeur d’actif net inscrite à son bilan pour 225 milliards de $. Ces niveaux de valorisations sont rares dans le contexte de marchés boursiers actuel car ces grands groupes rentables et disposant d’avantages concurrentiels sont souvent chèrement valorisés.

Du côté des bénéfices, Samsung a généré 40,3 milliards de $ en 2018 et 38,3 milliards de $ en 2017, soit 78,6 milliards de $ sur ces deux années. Comparé à la capitalisation actuelle du groupe de 283 milliards de $, Samsung Electronics a donc généré presque 30 % de sa capitalisation boursière en seulement deux années de bénéfices.

La valorisation actuelle en Bourse de l’action Samsung Electronics semble donc particulièrement intéressante au regard de ces éléments, sans oublier que le groupe occupe la place de leader mondial du smartphone et des TV Led.

Néanmoins, les profits de Samsung sont en fort repli au titre du premier trimestre 2019, de l’ordre de 60 % comparativement au premier trimestre 2018. Cette situation fait suite à la baisse récente des prix des puces électroniques notamment des puces de mémoire pour smartphones et ordinateurs. Cette activité dite de conception de semi-conducteurs représente une part importante de l’activité de Samsung. De ce fait, ce contexte baissier de la demande mondiale en semi-conducteurs a engendré une forte chute des prix impactant le chiffre d’affaires du premier trimestre 2019 pour le groupe Samsung Electronics.

Les analystes spécialisés dans ce secteur se veulent cependant rassurant du fait d’une situation a priori passagère. Si cet épisode s’avère effectivement passager pour Samsung, il aura cependant créé un manque à gagner conséquent pour le géant coréen.

En conclusion, à moins d’un retournement défavorable et durable des bénéfices et au regard des bons fondamentaux du groupe, notre évaluation est positive pour Samsung Electronics à son cours de Bourse actuel.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


dax30-indice-bourse-allemand
analyse-air-france-klm
fintech-france
dassault-systemes-bourse