Qu’achètent les investisseurs particuliers en Bourse ? Le baromètre de l’AMF

Le 28 janvier 2021

investisseurs-particuliers-Bourse-barometre-AMF

Alors que la Bourse de Paris compte plus de 800 000 nouveaux investisseurs individuels en 2 ans, l’AMF se penche sur l’intérêt (sinon nouveau, du moins renouvelé) des particuliers français pour la Bourse. Découvrez le comportement des investisseurs individuels français en Bourse, les chiffres des particuliers boursicoteurs et leurs produits financiers préférés.

L’étude du comportement des investisseurs particuliers en Bourse de l’AMF

Les investisseurs particuliers ont massivement investi les marchés boursiers en 2020, attirés par le krach de mars qui a permis à nombre d’épargnants de se positionner sur des plus bas.  L’AMF s’est emparé du sujet avec une première étude publiée en avril 2020 sur le comportement des particuliers pendant la crise du coronavirus pour étudier cet engouement. Et face à cet intérêt persistant pour les marchés boursiers, le régulateur a résolu de publier tous les trimestres un tableau de bord des investisseurs particuliers actifs en Bourse afin de suivre l’évolution de cette tendance.

Ce tableau de bord devrait dès lors s’imposer comme un indicateur fiable de l’attrait des particuliers pour la Bourse et permettre de connaître les grandes tendances de l’investissement des particuliers en Bourse.

Le baromètre de l’investissement en Bourse des particuliers français

barometre-investissements-Bourse-particuliers-francais

Selon l’étude d’avril 2020 de l’AMF « plus de 150 000 nouveaux investisseurs particuliers avaient réalisé des opérations sur les valeurs de l’indice SBF120 pendant les turbulences sur les marchés en mars-avril ». Et force est de constater que le mouvement ne semble pas s’être essoufflé d’après les enseignements de la première édition du tableau de bord des investisseurs particuliers actifs en Bourse, portant sur la période allant de janvier 2018 à décembre 2020, qui montre que « près de 1,4 million de particuliers en France ont passé un ordre d’achat ou de vente sur des actions en 2020 ». Le régulateur souligne que « parmi ceux-ci, un peu plus de 410 000 n’avaient jamais passé d’ordre de Bourse jusqu’ici ou étaient inactifs depuis janvier 2018 ».

Consulter également notre analyse de 3 actions prometteuses pour 2021 en Bourse

Quels sont les produits financiers favoris des investisseurs particuliers français en Bourse ?




Les actions n’ont pas le monopole de l’intérêt des particuliers qui se sont tournés massivement vers les ETF ou trackers, ces fonds indiciels qui permettent de répliquer un indice et offrent l’avantage de se positionner sur les marchés boursiers à moindre coût, en optant pour une diversification de ses avoirs, avec un montant relativement faible. Avec 233 000 particuliers actifs sur les fonds indiciels cotés (ETF) à fin 2020, on constate une augmentation de 33 % l’an dernier par rapport à 2019 et de 63 % en deux ans, un véritable raz-de-marée témoignant d’une tendance de fonds.

Soulignons aussi la très forte attractivité des produits de Bourse qui ont aussi su tirer leur épingle du jeu. L’AMF constate un regain d’intérêt sur la période pour les certificats et warrants. En effet, 29 000 particuliers ont passé au moins un ordre d’achat ou de vente sur les certificats et warrants en 2020, contre 19 000 en 2019.

Les obligations, elles, perdent de leur superbe, avec 83 000 particuliers ayant passé au moins un ordre d’achat ou de vente sur cette classe d’actifs en 2020 contre 101 000 en 2019 et 123 000 en 2018.

Comment l’AMF a réalisé le portrait de l’investisseur particulier français en Bourse ?

Ce tableau de bord des investisseurs particuliers actifs publié par l’AMF repose sur une analyse des données transmises au régulateur sur les transactions effectuées sur des produits financiers (actions, obligations, ETF, certificats, warrants, options, etc.) dans le cadre de la réglementation européennes sur les marchés d’instruments financiers (directive MIF2). L’AMF dispose ainsi de nombreuses informations fournies par les prestataires de services d’investissement, et notamment de la date de naissance de la personne ayant passé un ordre sur un instrument financier, le montant et le « sens » de l’ordre (achat ou vente) ainsi que le type d’instrument financier traité.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Clemence Tanguy

Clémence Tanguy

Responsable Editoriale - Café de la Bourse - Site internet - Twitter

Après des études littéraires et une double formation en communication à la Sorbonne et au CELSA, Clémence Tanguy a travaillé à la SNCF et au Conseil Général des Hauts-de-Seine avant d’intégrer l’équipe de Café de la Bourse en 2015.

Elle est en charge des sujets relatifs à l’actualité macro-économique, aux crypto-monnaies, aux produits financiers, aux finances personnelles et à l’investissement en général, avec une approche pédagogique et pragmatique.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading cac-40-indice-bourse

Comment investir sur le CAC 40 ?

Découvrez le cours du CAC 40 ainsi que l’analyse de son historique et de ses grandes tendances, son mode de calcul, sa composition, mais aussi […]

Devenir rentier
Bourse et Trading
Bourse et Trading Comment investir nouvelle action CAC 40 Eurofins Scientific