Livret Distingo : 3% pendant 4 mois + 80€ offerts*

Short




Short : anticipation d’une baisse

Un investisseur est dit “short” lorsqu’il est à la vente sur une valeur.

En effet, détenir une position short signifie que l’investisseur anticipe une baisse du cours. C’est le synonyme de vendeur.

A contrario, si son sentiment est haussier on dit qu’il est long.

Position short : quels titres sont concernés ?

Un investisseur peut détenir une position short sur de très nombreux types d’actifs. Cela veut dire qu’il anticipe une baisse d’une action, ou d’une obligation, ou bien encore d’un secteur d’activité par exemple, voire même d’un indice dans sa globalité.

Position short : shorter un titre en ayant recours à la vente à découvert

La vente à découvert (VAD) et le recours au SRD constituent un moyen relativement accessible d’adopter une position short sur tous types d’actifs financiers. Elle consiste à s’engager à acheter un titre ultérieurement à un prix fixé à l’avance, en anticipant une baisse du cours entre la date de la transaction et l’échéance prévue afin de réaliser une plus-value (lien ). On peut d’ailleurs dire de l’investisseur indifféremment qu’il est un « shorter » ou un « vadeur ».

Position short : shorter un titre en ayant recours aux produits dérivés

Un investisseur peut aussi détenir une position courte en investissant sur le marché des produits dérivés en achetant un Put. Il peut par exemple s’agir de produits de Bourse comme un ETF put en cas d’anticipation de la baisse d’un secteur ou d’un indice boursier, mais aussi un turbo put, un warrant put, un certificat short pour miser sur la baisse d’une action ou d’un indice.

Il est aussi possible de pratiquer le short selling avec une option put qui consiste à vendre un sous-jacent à un prix convenu d’avance en espérant que sa valeur baisse afin qu’il soit possible de le céder un prix d’exercice plus élevé que celui du marché.

Ces instruments financiers permettent d’investir sur un sous-jacent lorsque l’on anticipe une baisse, le plus souvent avec un effet de levier, sur le court terme.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.