Airbnb : introduction en Bourse du leader mondial du tourisme entre particuliers

Le 18 novembre 2020

Airbnb introduction Bourse leader tourisme entre particuliers 2020

L’IPO (Introduction en Bourse) d’Airbnb est confirmée pour début décembre 2020. Dans ce contexte, Café de la Bourse vous présente l’analyse du leader du marché en ligne de l’hébergement privé entre particuliers aux 150 millions d’utilisateurs. Retrouvez l’étude des éléments financiers du groupe et notamment l’étude du document S-1 pré-IPO remis à la SEC (Securities and Exchange Commission) par Airbnb pour préparer son introduction en Bourse.

Nous essaierons de répondre à la question faut-il participer à l’introduction en Bourse d’Airbnb par l’intermédiaire d’une analyse qui comprend un baromètre de la valorisation d’Airbnb destiné à estimer le prix d’IPO auquel l’action Airbnb serait selon nous attractif en Bourse. Vous pourrez également consulter nos projections en matière de profitabilité et les perspectives 2021 de ce leader de la location saisonnière de logements entre particuliers pour décider s’il peut être intéressant d’acheter des actions Airbnb en Bourse.

Découvrez également en début d’article l’origine et le profil de la société spécialisée dans l’e-tourisme, notre focus sur son secteur d’activité et les conséquences de la crise du Covid-19 sur ce dernier. Retrouvez aussi les différents services proposés par la société et l’analyse de la position concurrentielle d’Airbnb.

Infographie : dates et chiffres-clé d’Airbnb

Airbnb infographie IPO leader tourisme entre particuliers

Août 2008 : création d’Airbnb à San Francisco

Plus de 150 millions : nombre d’utilisateurs Airbnb

4,7 milliards de $ : chiffre d’affaires 2019

8,5 millions : nombre de réservations Airbnb en France durant l’été 2020

Plus de 7 millions : nombre de logements disponibles sur les plateformes Airbnb

Airbnb : la startup qui a transformé le tourisme et l’hôtellerie



Airbnb : Origines de la plateforme de location de logements entre particuliers

L’idée d’Airbnb est apparue en 2007 lorsque deux Californiens, Brian Chesky et Joe Gebbia, créent Air Bed & Breakfast. Nathan Blecharczyk, diplômé d’Harvard en architecture, les rejoint en 2008 en qualité de troisième co-fondateur. Le concept initial d’Airbnb était de proposer des couchages sous formes de matelas gonflables ainsi que le petit-déjeuner chez l’habitant pour faire face au manque de chambres d’hôtels lors de certains grands événements aux États-Unis.

Les trois entrepreneurs ont bénéficié de l’aide de Y Combinator à leurs débuts, une société californienne de financement de startup. Ils ont utilisé leurs fonds alloués début 2009 pour réaliser des opérations publicitaires.

Quelques mois plus tard, Airbnb étend son offre aux logements totalement libres et se désengage progressivement des offres de logements partagés avec couchages pneumatiques. En mars 2009, quinze collaborateurs travaillent chez Airbnb.

Dès 2010, les affaires s’intensifient nettement avec des opérations à 6 chiffres car deux fonds d’investissement investissent 7,2 millions de $ pour la croissance d’Airbnb.

En 2011, Airbnb choisit l’Allemagne comme premier pays pour son développement international.

Lors de la Coupe du monde de foot au Brésil en 2014, plus de 100 000 réservations ont été effectuées sur les plateformes Airbnb.

Airbnb a connu une impressionnante croissance durant sa première décennie d’existence comme l’atteste sa levée de fonds d’un milliard de dollars initiée en 2016.

Profil, clients et tarifs Airbnb

Plus de 7 millions de logements sont actuellement proposés sur les plateformes de réservations en ligne d’Airbnb. On compte 150 millions d’utilisateurs d’Airbnb dans le monde et plus de 100 000 villes proposent des logements Airbnb dans plus de 220 pays.

La France est le 2ème marché du tourisme le plus important après celui des États-Unis.

Le tarif moyen d’une réservation Airbnb à Paris est de 150 € la nuit. Il chute à 48 € en région Bourgogne et se situe aux alentours 74 € sur la Côte d’Azur.

Airbnb : plateforme de location et réservation de logements sur Internet

Les plateformes en ligne d’Airbnb sont principalement consultées sur le Web.

Par exemple, si le voyageur souhaite effectuer une réservation en Californie, il lui suffit de renseigner les critères de : lieu, dates, nombre de voyageurs, type de logement, tarif souhaité, etc. Ensuite, il ne reste plus qu’à faire son choix et valider la réservation.

Exemple de résultats pour une réservation en Californie

airbnb-reservation-logement-californie

Source : Airbnb

Plus de 300 séjours sont disponibles selon ces critères. Airbnb propose également des rubriques restaurants et expériences, présélectionnées pour leurs qualités.

airbnb-experiences

restaurants-airbnb

Source : Airbnb

Selon Similarweb.com, le nombre de visiteurs sur Airbnb.com (États-Unis) a été de 67,5 millions durant le mois d’août 2020 ; sur Airbnb.fr (France), les visites du site ont été de 17,5 millions ; et sur Airbnb.co.uk (Royaume-Uni), ce chiffre s’élève à 14 millions. Cependant, même aux États-Unis où Airbnb est très développé, le leader reste Booking.com en termes de visites web (385 millions de visites web en août 2020).

Le secteur du tourisme face à l’épidémie du Covid-19



Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), il y a eu 1,5 milliard de touristes dans le monde en 2019. En 2020, du fait de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, la baisse du tourisme international pourrait chuter selon l’OMT de 60 % à 80 %.

Au niveau économique, les conséquences seront lourdes car l’OMT anticipe une perte en termes de recettes d’exportation liées au tourisme dans le monde oscillant entre 910 et 1 200 milliards d’€. En outre, ce sont 100 à 120 millions d’emplois liés à ce secteur qui sont en danger à l’échelle du globe.

Cette crise du tourisme est qualifiée comme étant la plus conséquente depuis 1950 (année du début des relevés statistiques de l’OMT).

L’Organisme Mondial du Tourisme estime que la région Asie-Pacifique sera la première à rebondir lorsque l’économie du tourisme se redressera.

Cette crise sanitaire a donc un impact sensible sur le modèle d’affaires du groupe Airbnb. En effet, son chiffre d’affaires au titre des trois premiers trimestres 2020 a été de 2,52 milliards de $ contre 3,70 milliards de $ sur la même période en 2019.

Airbnb : analyse des résultats financiers

Chiffre d’affaires d’Airbnb entre 2015 et le 30/09/2020

airbnb historique chiffre affaires 2015-2020

Le chiffre d’affaires d’Airbnb est en forte croissance entre 2015 et 2019, passant de 919 millions de $ à 4 805 millions de $ (4,8 milliards de $), soit une multiplication par 5,22 en 5 ans.

Cependant, le chiffre d’affaires au titre des trois premiers mois de 2020 ressort à 2 519 millions de $ contre 3 696 millions de $ au titre des trois premiers mois de 2019, soit un repli de 32 % du fait de la crise sanitaire actuelle.

Résultats nets d’Airbnb entre 2015 et le 30/09/2020

airbnb historique resultats nets 2015-2020

Airbnb a toujours été en situation de pertes depuis 2015. Le groupe affiche presque 700 millions de $ de pertes au titre des trois premiers mois de 2020.

Ce modèle de « cash burn » (forte consommation de trésorerie) n’est cependant pas incompatible avec la réussite d’un investissement dans l’action Airbnb. En effet, Airbnb, affiche un profil de société en forte croissance. Comme de nombreux grands groupes spécialisés dans les technologies web, le groupe souhaite avant tout faire croître ses parts de marché avant de se concentrer  ensuite sur sa profitabilité.

Le bénéfice d’Airbnb au titre du 3ème trimestre 2020 atteint 219 millions de $, un chiffre qui s’explique notamment par le récent plan d’économies du groupe.

Bien que le premier et le deuxième trimestre 2020 aient enregistrés des pertes de 341 millions de $ et de 576 millions de $, le troisième trimestre a quant à lui enregistré un profit de 219 millions de $.

Si cette profitabilité du troisième trimestre se confirme et s’avère solide au titre des prochains trimestres, les potentiels actionnaires d’Airbnb auront raison de plébisciter l’action Airbnb en Bourse.

Airbnb : introduction en Bourse en décembre 2020

À la suite de la publication du document S-1 relatif aux modalités de l’IPO d’Airbnb, l’action Airbnb sera disponible sur les marchés boursiers américains début décembre 2020. Cette introduction en Bourse figure parmi les plus attendues des investisseurs internationaux. Le groupe a pour ambition de lever 3 milliards de $ grâce à cette IPO.

Bien que le contexte actuel lié au Covid-19 soit peu propice au tourisme, Airbnb profite d’un engouement croissant des particuliers pour la location de logements individuels plutôt que la réservation de chambres auprès de grandes chaînes hôtelières.

Selon le média CNBC, la valorisation du groupe post IPO pourrait atteindre 30 milliards de $, soit 9 milliards de $ supplémentaires aux 21 milliards de $ de juste valeur fixée par une évaluation indépendante d’Airbnb.

Faut-il participer à l’introduction en Bourse d’Airbnb et investir en Bourse dans l’action Airbnb ?

Il est donc désormais possible de réaliser un baromètre de valorisation d’Airbnb avec une estimation de la cherté de l’action Airbnb en prenant en compte sa future capitalisation boursière. Pour ce faire, nous avons décidé de nous baser sur le profit du groupe réalisé au cours du 3ème trimestre 2020, soit 219 millions de $.

Notons également que notre estimation reste subjective et tient compte d’un scénario où la profitabilité d’Airbnb reste pérenne au cours des prochains trimestres et suit le rythme de croissance du chiffre d’affaires des 3 dernières années :

Annualisation du profit d’Airbnb sur la base de celui du 3ème trimestre 2020 : 219 millions de $ x 4 trimestres = 876 millions de $.

Croissance du chiffre d’affaires au cours des 3 dernières années (2017-2019) : + 87,55 % (soit + 29,18 % par an en moyenne).

Profit projeté au titre de l’année 2021 : 876 millions de $ X 1,2918 = 1 131 millions de $.

Attractivité de l’introduction en Bourse d’Airbnb selon sa valorisation en Bourse

Notre baromètre de valorisation d’IPO d’Airbnb au regard du profit estimé en 2021

airbnb barometre IPO 2020

La valorisation d’IPO d’Airbnb est actuellement attendue à 30 milliards de $, ce qui porterait la rentabilité bénéficiaire de l’actionnaire 2021 à 3,77 %.

Si l’on ajoute par exemple 3 ans de croissance moyenne calquée sur celle du chiffre d’affaires il est possible de retenir cette formule :

3,77 % X 1,2918 X 1,2918 X 1,2918 = 8,13 %

Un investissement présentant une rentabilité bénéficiaire supérieure à 8 % est intéressant pour l’actionnaire. Il y a donc de fortes probabilités que la valeur de son investissement suive cette tendance.

Bien entendu et comme susmentionné, ces scénarios restent indicatifs et nécessitent la validation de plusieurs critères :

  • la pérennisation de la profitabilité d’Airbnb ;
  • un alignement entre la croissance du chiffre d’affaires et celle de futurs profits ;
  • une poursuite de la croissance au même rythme que celle de 2017-2019 à compter de 2021 (2020 étant une année blanche à oublier du fait de la crise du Covid-19 ayant fortement impacté le secteur du tourisme et donc le groupe Airbnb).

Comment se place Airbnb par rapport à ses concurrents ?

Parmi les géants mondiaux de la réservation en ligne de logements touristiques et de chambres d’hôtels, on retrouve Booking.com comme leader, avec un chiffre d’affaires 2019 supérieur à 15 milliards de dollars.

Booking.com est incontestablement le leader mondial de la réservation en ligne avec 96,44 milliards de $ de chiffre d’affaires 2019 « transité » (apporté par la plateforme en faveur des professionnels du tourisme).

845 millions de nuitées ont été commercialisées en 2019 via les sites de e-réservation gérés par Booking.com.

Expedia, avec un chiffre d’affaires 2019 supérieur à 12 milliards de dollars, s’impose comme le second acteur de référence. On peut notamment citer les marques d’Expedia suivantes : Trivago, HomeAway, Ebookers, Hotwire.

Le chiffre d’affaires issu des réservations transitées par Expedia atteint 107,9 milliards de $ en 2019 contre 99,7 milliards de $ en 2018. Ce volume est en croissance constante d’année en année depuis 2005 (15,34 milliards de $). Cependant, la crise sanitaire actuelle va engendrer un ralentissement majeur.

Airbnb se place en troisième position mondiale avec 4,7 milliards de $ de chiffre d’affaires en 2019.

Tripadvisor arrive ensuite avec un chiffre d’affaires 2019 plus restreint, de 1,56 milliard de dollars. Avec 463 millions d’utilisateurs actifs mensuels et 8,7 millions de destinations touristiques dans le monde, Tripadvisor est notamment très apprécié aux États-Unis.

Néanmoins, le chiffre d’affaires de Tripadvisor reste assez éloigné de ses grands concurrents tels que Booking.com ou Expedia.

Inscrivez vous gratuitement à notre newsletter et recevez toutes nos dernières analyses

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Louis Yang

Co-fondateur - Café de la Bourse - Site internet

Diplômé de l’ICN et de l’ESCP. Louis Yang a travaillé à la Mission Economique, au sein du groupe Lafarge et a été conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Il a également été rédacteur et éditeur financiers pour Aol Finance et Yahoo Finance.

Il est auteur pour la librairie du Commerce International, chroniqueur Bourse sur BFM et co-fondateur de Cafedelabourse.com.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading IPO-reussites-fulgurantes-marches-US-2020
Bourse et Trading OPA-operation-avantageuse-actionnaire
Bourse et Trading societes-americaines-bourse-forts-dividendes
Bourse et Trading worldline-analyse-bourse