Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Pourquoi le NASDAQ a chuté en 2022 ?

Pourquoi le NASDAQ a chuté en 2022 ?

Quels sont les facteurs qui pèsent sur le Nasdaq cette année ? Pourquoi les décisions de la Fed impactent elles à la baisse les actions technologiques ? Qu’est-ce qui pourrait contribuer à une continuité de la baisse ou un rebond du Nasdaq en 2022 ? On vous en dit plus dans cet article.

Quels sont les facteurs qui pèsent sur les actions technologiques cette année ?

Les entreprises technologiques n’ont pas connu un tel effondrement depuis 2001 et l’éclatement de la bulle Internet. Le Nasdaq a reculé de 3,8 % la semaine dernière, pour une septième semaine consécutive. C’est la plus longue série de baisses de l’indice Nasdaq à forte composante technologique depuis 21 ans. Au total, le Nasdaq est en baisse de 27,8 % depuis ses niveaux de début d’année 2022.

L’inflation, la hausse des taux d’intérêt, la guerre en Ukraine et les blocages liés à la politique zéro Covid en Chine rendent le marché actions compliqué en général et ce sont les investisseurs dans les valeurs technologiques et valeurs de croissance (growth) qui en paient le prix fort, après les reprises historiques de ces dernières années.

En effet, de nombreuses technologiques ont vu leurs ventes gonfler au début de la pandémie de coronavirus, les consommateurs confinés recherchant des produits utilisables de chez eux. Certaines entreprises ont condensé cinq années de croissance en deux ans. Mais dans le contexte inflationniste actuel, si les consommateurs réduisent leurs dépenses, il est naturel de se demander si les abonnements au streaming, les achats en ligne et les derniers smartphones et gadgets seront toujours des priorités.

La Fed a indiqué qu’elle continuerait à augmenter les taux pour lutter contre l’inflation, ce qui fait craindre que la hausse des coûts du capital, combinée à la détérioration de la confiance des consommateurs, ne réduise les bénéfices des entreprises.

Pourquoi les décisions de la Fed impactent elles à la baisse les actions technologiques ?

Après une réaction initialement positive à la hausse des taux d’intérêt de la Fed au début du mois de mai – la deuxième des sept hausses prévues pour 2022 – les investisseurs se sont inquiétés de l’approche adoptée par la banque centrale pour contrôler l’inflation, qui pourrait rendre les emprunts plus coûteux pour les entreprises et les ménages.

Les responsables de la Fed tentent de relever les taux d’intérêt à un rythme qui n’étouffe pas complètement la croissance économique, mais c’est un équilibre difficile à trouver. Si l’économie se refroidissait trop rapidement, elle pourrait tomber en récession, qui se définit généralement par deux trimestres consécutifs de baisse. En outre, les investisseurs semblent manquer de confiance dans la capacité de la banque centrale à maîtriser l’inflation sans déclencher de récession. L’indice VIX de Chicago, connu sous le nom de « jauge de la peur de Wall Street », a augmenté de près de 100 % depuis le début de l’année.

Une remontée des taux d’intérêt place les valeurs technologiques sur la ligne de front : les taux d’intérêt sont un élément clé du modèle d’actualisation des flux de trésorerie – l’un des modèles d’évaluation les plus utilisés pour les actions notamment du type growth. Enfin, une hausse des taux d’intérêt diminue l’attractivité des certaines actions sur le marché. Imaginons une action qui se négocie à un ratio cours/bénéfice de 50x donc un rendement bénéficiaire de 2 %. Si ces 2 % sont intéressants dans un contexte ou le livret épargne offre entre 0 et 1 %, il l’est beaucoup moins si l’alternative sans risque se situe à 1 ou 2 % de rendement. Les investisseurs quitteraient alors les valorisations élevées en quête de meilleures options.

Nasdaq : qu’est-ce qui pourrait contribuer à une continuité de la baisse ou un rebond ?

Il est difficile de trouver des catalyseurs positifs dans l’environnement de marché actuel. L’impact continu de la politique de zéro Covid en Chine et les inquiétudes concernant les prochaines mesures de la Fed mettent une pression constante sur les marchés.

Cependant, même si les perspectives sont pessimistes, tout développement positif sur le front géopolitique, ou la publication d’un rapport plus faible que prévu sur l’indice des prix à la consommation, pourrait aider à renverser la vapeur et voir les investisseurs adopter à nouveau les actifs à risque comme les valeurs technologiques de l’indice Nasdaq.

Pour d’autres investisseurs comme Jeremy Grantham et Scott Minerd, la nature spéculative de nombreux investissements sur le marché au cours des dernières années montre que peu de choses ont changé depuis la bulle internet de 2000. Ils pensent qu’il y a une très forte similitude entre le krach des dot-com et le marché baissier que nous connaissons aujourd’hui.

Ce qui a suivi l’éclatement de la bulle Internet a été une courte récession, mais douloureuse. Est-ce vers cela que les marchés se dirigent aujourd’hui ?

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.