Atos : la chute en Bourse est-elle méritée ?

Atos : la chute en Bourse est-elle méritée ?

Atos, entreprise française spécialisée dans la transformation numérique, fait la une de la presse économique et financière depuis plusieurs jours alors que les investisseurs pénalisent lourdement la société après la publication de ses comptes semestriels. Depuis le jeudi 27 juillet 2023, l’action Atos a en effet perdu plus de 45 % en Bourse​​.

La sévère chute des cours de Bourse de l’action Atos est-elle justifiée​​ ? Quels sont les plans de l’entreprise pour améliorer ses performances ? Est-ce le bon moment d’investir dans l’action Atos ? Découvrez notre analyse et notre avis sur l’action Atos.

La descente aux enfers de l’action Atos depuis la publication de ses chiffres semestriels 2023

Après avoir lâché plus de 22 % vendredi 28 juillet 2023, l’action Atos continue de perdre du terrain dans des volumes de trading importants cette semaine avec une baisse hebdomadaire de plus de 28 %. Que retenir des chiffres et des commentaires d’Atos lors de la publication de ses résultats financiers ?

La dette et la perte nettes d’Atos se creusent

Depuis la publication de ses derniers résultats vendredi 28 juillet 2023, les investisseurs se concentrent sur le creusement de la dette nette de l’entreprise française, qui a augmenté de plus de 29 % pour atteindre -2 321 millions d’euros fin juin 2023 (contre -1 792 millions d’euros fin juin 2022), et sur la perte nette qui s’est creusée de plus de 19 % par rapport à la même période en 2022 : -600 millions d’euros contre – 503 millions d’euros.

Le flux de trésorerie libre d’Atos déçoit aussi fortement

Les investisseurs ont aussi fortement pénalisé l’action Atos à cause de la « consommation de cash » de l’entreprise lors du premier semestre 2023. Le flux de trésorerie libre du S1 2023 de l’entreprise Atos a été largement plus négatif que celui de l’année dernière (969 millions d’euros contre 555 millions d’euros) et que celui attendu (969 millions d’euros contre 680 millions d’euros).

Le rapport sur les résultats semestriels d’Atos affiche aussi des points positifs

L’entreprise Atos affiche une amélioration de sa performance opérationnelle lors du S1 2023 grâce à un ratio de prise de commande sur chiffre d’affaires en forte hausse de 112 % au T2 2023 (contre 73 % au T1 2023), une croissance du groupe de +2,3 % au S1, une marge opérationnelle qui a plus que triplé au S1 à 3,8 % du chiffre d’affaires et des objectifs annuels qui ont été révisés à la hausse. La croissance organique et la marge opérationnelle sont attendues en hausse entre 0 % et 2 % (​​contre -1 % à +1 % auparavant) et 4 % et 5 % respectivement.

Il est également intéressant de souligner que pendant la Journée Investisseur 2022, l’entreprise Atos avait souligné l’importance de la normalisation de son besoin en fonds de roulement et de l’augmentation des coûts dus à la préparation de la scission de l’entreprise en deux entités, ainsi que leurs conséquences sur les chiffres de 2023. Les montants de leur impact sur la trésorerie d’Atos avaient donc déjà été annoncés l’année dernière.

Atos : la vente de Tech Foundations pourrait apporter une bouffée d’oxygène au groupe d’informatique français

Atos espère pouvoir tourner la page de plusieurs années de crise en cédant ses activités historiques d’infogérance, regroupées sous Tech Foundations, au fonds EP Equity du milliardaire Daniel Kretinsky (qui a déjà participé au sauvetage du groupe Casino) pour un montant de 100 millions d’euros (soit une valorisation de Tech Foundations de 2 milliards d’euros).

Bien que cette décision soit encore soumise à l’approbation des actionnaires Atos, elle pourrait apporter une bouffée d’oxygène à Atos et lui permettre de se concentrer sur ces changements structurels. Lorsqu’elle sera « débarrassée » de sa branche historique, l’entreprise Atos pourra en effet intensifier la croissance de ses nouvelles activités de cybersécurité, de transformation numérique et de big data.

Lire aussi notre article Investir dans le Big data

Analyse technique du cours de l’action Atos

L’action Atos perd plus de 12 % sur la journée et plus de 44 % sur la semaine.

Actuellement, l’action Atos se trade autour des 7,596 euros, proche de ses plus bas atteints en septembre 2022. Depuis le début de 2023, le titre Atos perd presque 18 %. La baisse de l’action Atos atteint plus de 32 % sur 1 an et plus de 90 % sur 5 ans.

Le prochain support pour l’action Atos se trouve proche des 7,18 euros (ancien prix plancher atteint le 26 septembre 2022), alors que la remontée des cours de Bourse d’Atos pourrait être freinée par des résistances situées autour des 10,495 euros et des 12,360 euros.

Analyse graphique de l’action Atos

Évolution Cours Bourse Action AtosSource : TradingView

Notre avis sur l’action Atos



La baisse récente des cours de Bourse d’Atos est-elle réellement justifiée au regard des chiffres annoncés ?

Bien que certaines données financières se soient détériorées et soient inférieures aux attentes des marché​s, les chiffres financiers d’Atos ne semblent pas dépeindre une situation alarmante. Certaines nouvelles sont même positives comme l’amélioration de la marge opérationnelle de l’entreprise ou le relèvement de ses objectifs annuels.

De plus, les annonces faites pendant la Journée Investisseurs 2022, et lors du plan de scission de l’entreprise Atos, semblaient préparer le terrain pour le creusement actuel de sa dette.

En cédant Tech Foundations, Atos deviendra Eviden. La confirmation de cette scission devrait lui permettre de se recentrer sur le développement de ses activités rentables et porteuses comme celles de calcul intensif, de digital, d’analyse des données et de cybersécurité.

Action Atos : Cours Atos en Bourse


eToro : toutes les actions, 0 % commission*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro


Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.