Alstom en chute de 60 % sur un an : faut il investir en 2024 ?

Alstom en chute de 60 % sur un an : faut il investir en 2024 ?

L’année 2023 n’a pas permis au groupe français Alstom de se reprendre après deux années de baisse, puisque le cours de Bourse de l’action Alstom (ALO) a perdu plus de 45 % en 2023, dont une impressionnante perte journalière de 38 % le 5 octobre 2023 lors de la publication de l’avertissement sur ses résultats (sa pire journée de trading en 20 ans).

Même si l’entreprise française Alstom semble accumuler les contrats et profiter d’un carnet de commandes solides, le constructeur ferroviaire français se trouve dans une situation financière difficile qui pèse sur son cours en Bourse. Quels sont les challenges que l’entreprise Alstom doit relever pour rebondir durablement ? Faut-il investir en Bourse dans l’entreprise Alstom en 2024 ? Découvrez notre analyse de l’action Alstom alors que viennent d’être annoncés ses résultats le 24 janvier 2024.

Action Alstom : cours Alstom en Bourse


eToro : toutes les actions, 0 % commission*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro

Pourquoi l’action Alstom s’est-elle effondrée en Bourse en 2023 ?

L’année 2023 a vu l’action Alstom s’effondrer en Bourse, alors que le groupe a dû faire face à de nombreux défis.

D’abord, Alstom a signalé une accélération de son activité en anticipation d’une hausse de sa production qui a entraîné une augmentation de ses dépenses et de ses coûts d’inventaire (matières premières, pièces diverses, composants électroniques…), car elle n’a pas produit autant de trains que prévu.

Le groupe Alstom cite aussi des chaînes d’approvisionnement et des conditions de financement plus contraignantes avec l’augmentation des taux d’intérêt directeurs qui pèse sur le coût de son financement alors qu’Alstom est une entreprise fortement endettée (3,4 milliards d’euros au premier semestre).

La réorganisation d’Alstom après l’acquisition du canadien Bombardier Transport en 2021 semble plus difficile, plus longue et plus coûteuse avec des effets positifs qui semblent lents à se manifester.

Il y a aussi des retards de paiement et des retards dans le financement de certains programmes comme Aventra qui pèse également sur la trésorerie du groupe.

En conséquence, le 5 octobre 2023, Alstom a présenté des résultats semi-annuels indiquant que son flux de trésorerie disponible était passé de -45 millions d’euros à -1,15 milliards d’euros.

Au lieu d’une anticipation d’un flux de trésorerie disponible, « significativement positif », Alstom a lancé un avertissement sur ses résultats en s’attendant désormais à un flux de trésorerie disponible pour l’année négatif, compris entre 500 et 750 millions d’euros.

Enfin, les craintes des investisseurs concernant une potentielle augmentation de capital, qui serait très dilutive pour faire face aux dettes et à la trésorerie négative de l’entreprise, a également poussé l’action Alstom vers le bas en 2023.

Lire également notre article 3 actions prometteuses en Bourse pour 2024

Action Alstom : les derniers résultats jugés insuffisants pour les investisseurs

Dans sa publication de résultats du T3 de l’année fiscale 2023/2024 du 24 janvier 2024, Alstom a annoncé une hausse de son chiffre d’affaires de 2,6 % par rapport au T2 2022/2023, à 4 332 millions d’euros. On soulignera aussi la solidité du carnet de commandes, puisque les commandes reçues ont augmenté de 5,8 %, à 5 451 millions d’euros, par rapport à la même période l’année précédente.

Alstom se dit confiant dans sa capacité à réduire ses dépenses et sa dette et à augmenter ses réserves financières. Elle confirme d’ailleurs ses perspectives pour l’année 2023/2024. Il faudra cependant attendre mai 2024 pour avoir connaissance du plan de désendettement d’Alstom. Le processus de cession d’actifs continue d’avancer, l’entreprise propose aussi des émissions de titres et elle étudie aussi la faisabilité d’une augmentation de capital.

Analyse technique de l’action Alstom en 2024

Depuis le début de l’année, l’action Alstom a perdu plus de 8 %. La baisse du cours de Bourse Alstom atteint plus de 57 % sur 1 an, plus de 65 % sur 5 ans et plus de 50 % depuis son introduction en bourse.

Analyse graphique de l’action Alstom en 2024

 

Evolution Cours de Bourse Action Alstom Janvier 2024

Source : TradingView

  •  Scénario haussier pour l’action Alstom : plusieurs résistances sont relativement proches au-delà du rectangle (12,40 euros, 12,88 euros et 13,685 euros).
  • Scénario baissier pour l’action Alstom : au sein du rectangle, plusieurs supports sont à surveiller (11,565 euros et 10,965 euros).

Avis action Alstom : faut-il investir dans Alstom en 2024 ?



En 2021, en 2022 et en 2023, l’action Alstom a sous-performé son indice de référence, le CAC 40. L’action ALO a en effet baissé de plus de 33 % en 2021, de plus de 26 % en 2022 et de plus de 46 % en 2023, alors que l’indice boursier CAC 40 a connu une hausse de presque 29 % en 2021, une baisse de près 10 % en 2022 et un gain de plus de 16 % en 2023.

Le scénario va-t-il se répéter en 2024 ? C’est possible, car Alstom doit faire face à plusieurs challenges sur le court-terme. Cependant, certains mettent en avant la valorisation actuelle de l’entreprise qui est intéressante.

Le faible niveau du prix de l’action Alstom en Bourse pourrait présenter un point d’entrée potentiellement pertinent pour les investisseurs de long terme qui souhaitent s’exposer à l’équipementier ferroviaire. Ils pourraient ainsi profiter des éventuels bénéfices de sa fusion avec Bombardier dans le temps et du carnet de commandes solides de l’entreprise.

L’action Alstom pourrait aussi profiter de l’augmentation de l’intérêt général pour des solutions de mobilité moins polluantes (hydrogène, hybride, électrique) ou encore de l’augmentation et de la diversification des transports collectifs en France, mais aussi dans le monde.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une  prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.