Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*

Correction en Bourse




Qu’est-ce qu’une correction en Bourse ? Quelles sont ses caractéristiques ? Ses origines ? Faut-il les craindre ou s’en réjouir ?  Toutes nos explications.

Correction en Bourse : un renversement de tendance négatif

Une correction est un renversement de tendance, plus ou moins soudain et souvent négatif, d’au moins 10 %, marquant ainsi un coup d’arrêt à la tendance générale. Les corrections sont donc généralement des chutes de prix temporaires, venant interrompre la tendance haussière d’un marché ou d’un actif.

Relativement brèves, les corrections ne sont la plupart du temps pas suivies dans l’immédiat d’une récession, bien qu’elles puissent en être le signe annonciateur.

Les actifs financiers qui peuvent subir une correction

Une correction peut se faire ressentir sur une place boursière dans sa globalité et donc affecter un indice boursier, voire se manifester sur l’ensemble des marchés boursiers du globe, marquant un coup d’arrêt à la croissance mondiale. Elle peut aussi être beaucoup plus circonscrite et ne concerner par exemple qu’une seule action à la suite par exemple de la publication de résultats moins bons qu’attendus. Les corrections peuvent donc affecter les actions, mais aussi toutes sortes d’actifs comme les obligations, les matières premières, etc.

Correction boursière : quelles origines ?

Les corrections sont le plus souvent une réponse à la survalorisation des marchés qui tendent ainsi à retrouver un certain équilibre. C’est pourquoi, un marché en bonne santé subira des corrections de temps à autre.

Cependant, une correction peut également être dépourvue de raisons fondamentales ou simplement obéir à une prise de profits de la part des investisseurs.

Correction en Bourse : un évènement qui peut être favorable ou défavorable à l’investisseur

On peut, dans une certaine mesure, anticiper les corrections. Par conséquent, un investisseur avisé pourra profiter d’une correction en misant à la baisse sur l’actif concerné via des produits de Bourse comme les put warrants ou les certificats Short par exemple. Une correction n’est donc pas toujours synonyme de perte pour l’investisseur.

Correction et krach : quelle différence ?

Un krach est une chute brutale des marchés, souvent due à l’explosion d’une bulle. Il est plus marqué qu’une correction et annonce bien souvent une entrée en récession.