Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Action Tesla : la forte hausse du cours de Tesla depuis janvier est-elle justifiée ?

Action Tesla : la forte hausse du cours de Tesla depuis janvier est-elle justifiée ?

Alors que Tesla a enregistré plusieurs records pendant le deuxième trimestre 2023, certaines mesures financières se sont détériorées comme la marge opérationnelle de l’entreprise, jetant un froid sur son potentiel de croissance. Malgré tout, l’action Tesla gagne déjà plus de 120 % en Bourse depuis janvier​​ 2023. Cette hausse est-elle justifiée ? Est-ce le moment d’acheter l’action Tesla en Bourse ? ActivTrades s’est penché sur l’analyse de l’action Tesla dans cet article.

Tesla a enregistré un chiffre d’affaires trimestriel record, mais sa marge opérationnelle a chuté à 9,6 %

Mercredi 19 juillet 2023, l’entreprise Tesla a publié des résultats globalement positifs et meilleurs qu’attendus pour le deuxième trimestre 2023 avec des revenus atteignant 24,93 milliards de dollars sur le trimestre (contre 24,47 milliards de dollars attendus selon Refinitiv) et un bénéfice par action (BPA) de 91 cents par action ajustée (contre 82 cents par action attendus selon Refinitiv).

Le deuxième trimestre 2023 a enregistré plusieurs records comme la meilleure production et la meilleure livraison jamais enregistrées ou encore​ un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 47 % en glissement annuel proche des 25 milliards de dollars malgré l’environnement macroéconomique incertain.

Les revenus issus du cœur de métier de Tesla lié à l’industrie automobile ont augmenté de 46 % en glissement annuel pour atteindre 21,27 milliards de dollars et ceux provenant de la génération et du stockage d’énergie, incluant les installations solaires et les batteries de secours, ont enregistré une croissance significative de 74 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 1,51 milliard de dollars.

Grâce à un plus grand nombre de véhicules sur les routes, les revenus de Tesla liés à la catégorie « Services et Autres », comme les frais de réparation hors garantie des véhicules par exemple, ont augmenté de 47 % pour atteindre 2,15 milliards de dollars.

L’un des points négatifs de la publication des résultats de Tesla a cependant été la baisse de sa marge opérationnelle de 9,6 %.

Cette diminution peut être attribuée à divers facteurs, notamment une réduction du prix de vente moyen, ainsi qu’aux coûts associés à la montée en puissance de la production des cellules de batteries 4680, aux dépenses d’exploitation accrues liées à des projets tels que Cybertruck et l’Intelligence Artificielle (IA) et à un impact négatif des fluctuations des taux de change.

Bien sûr, il existe aussi des éléments positifs qui ont contribué à cette performance.

On pensera à la croissance des livraisons des véhicules, malgré le défi des nouvelles usines sous-utilisées ayant eu un impact négati​f sur les marges, ainsi qu’un coût par véhicule réduit grâce à la baisse des coûts des matières premières et aux crédits IRA. De plus, le secteur de l’énergie et le segment « Services et Autres » ont enregistré une croissance de leur bénéfice brut.

La baisse des prix des véhicules Tesla va-t-elle attirer suffisamment de clients pour compenser des marges plus faibles dans le temps ?

À partir de la fin de l’année​ ​2022, le fabricant de voitures électriques Tesla a lancé une série de réductions de prix sur ses véhicules phares dans différentes régions du monde, notamment en Chine, aux États-Unis et en Europe. L’objectif principal était d’attirer davantage de clients pour stimuler les volumes de ventes tout en respectant son objectif d’augmenter les livraisons annuelles d’environ 50 %.

Les baisses de prix, associées aux crédits d’impôt fédéraux pour les véhicules électriques aux États-Unis, semblent avoir eu un impact positif sur les ventes de Tesla au cours des deux derniers trimestres.

Pendant le deuxième trimestre 2023, Tesla a atteint des étapes remarquables en matière de production et de livraison mondiale, atteignant respectivement 479 700 unités et 466 140 unités. Cela représente une augmentation de près de 9 % par rapport au trimestre précédent et une hausse significative de plus de 85 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Malgré tout, cette approche de baisse de prix a inévitablement impacté la rentabilité globale de Tesla.

Sa marge opérationnelle a subi une baisse comme nous l’avons vu dans la partie précédente, en passant de 14,6 % au deuxième trimestre 2022 à 9,6 % pendant la période correspondante en 2023. De même, la marge brute a également enregistré une diminution de 25 % à 18,2 % lors du trimestre précédent.

En réponse aux interrogations concernant l’évolution des marges opérationnelles et brutes de Tesla à la suite des récents ajustements de prix et des modernisations des usines de production, Elon Musk s’est abstenu de fournir une projection précise.

Il a cependant mis en avant l’idée que les variations à court terme des marges brutes et de la rentabilité revêtent une importance relativement mineure par rapport à la perspective plus large à long terme de l’entreprise.

L’accent du chef d’entreprise était mis sur le potentiel de transformation de l’autonomie de la conduite. Cette perspective suggère que Tesla se concentre stratégiquement sur l’innovation à long terme et croit que l’autonomie jouera un rôle central dans le façonnement de la performance financière de l’entreprise.

Pour Elon Musk, le plus important est donc la croissance des ventes plutôt que celle des profits ou de la marge.

« Il est préférable de vendre un grand nombre de voitures à une marge plus basse et de récolter cette marge à l’avenir alors que nous perfectionnons l’autonomie » avait-il déjà déclaré lors de sa conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre 2023.

L’investissement massif dans l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique et la vision par ordinateur va-t-il réellement payer pour la conduite automatique et soutenir la croissance de Tesla ?

Elon Musk maintient la promesse que Tesla sera capable de dévoiler une voiture autonome depuis, minimum, 2016. Cependant, malgré ces affirmations, la conduite autonome via les véhicules Tesla​ n’a pas encore vu le jour.

Les systèmes d’assistance à la conduite de Tesla, souvent appelés Autopilot ou Capacité de conduite entièrement autonome aux États-Unis (Full Self-Driving ou FSD), sont présentés comme des technologies avancées.

Malgré tout, elles nécessitent toujours la présence d’un conducteur humain qui doit rester vigilant et être prêt à intervenir en reprenant le contrôle de la direction ou du freinage à tout moment.

Selon Reuters, la capacité de conduite autonome est essentielle pour l’avenir financier de Tesla d’après Elon Musk.

La réputation d’Elon Musk en tant que leader en ingénierie est remise en question après des allégations de plaignants dans l’une des deux poursuites judiciaires, affirmant qu’il dirige personnellement le groupe derrière la technologie qui a connu des échecs récents. Une victoire de Tesla pourrait cependant renforcer la confiance et les ventes du logiciel, qui coûte jusqu’à 15 000 $ par véhicule.

Dans tous les cas, les coûts de recherche et développement de la société ne cessent d’augmenter, ce qui réduit d’autant plus la marge de l’entreprise. Ils ont par exemple augmenté à 943 millions de dollars lors du deuxième trimestre 2023 (contre 771 millions de dollars au premier trimestre 2023).​

Dans une communication aux actionnaires, la société a souligné son engagement à demeurer « à la pointe du développement de l’intelligence artificielle » et a annoncé le lancement de la production de ses « ordinateurs d’entraînement » baptisés Dojo.

Tesla s’apprête à lancer cette semaine son superordinateur. Bien qu’il soit conçu pour diverses applications d’intelligence artificielle, sa puissance est telle qu’il peut également gérer des charges de travail exigeantes en calcul haute performance (HPC).

Ce nouveau superordinateur marque une avancée significative dans les capacités de calcul de Tesla, accélérant le processus de formation de sa technologie de conduite entièrement autonome comme jamais auparavant.

Au-delà de l’accélération de la formation du FSD, il supervisera le traitement des données pour l’ensemble de la flotte de véhicules Tesla.

De plus, cette démarche place Tesla non seulement en tant que concurrent solide parmi les constructeurs automobiles, mais aussi en tant que détenteur de l’un des superordinateurs les plus rapides au monde.

Elon Musk a récemment dévoilé des plans pour que Tesla alloue plus de 2 milliards de dollars à la formation en IA en 2023, avec un montant supplémentaire de 2 milliards de dollars en 2024 spécifiquement dédié au calcul pour la formation du FSD.

Cela témoigne de l’engagement de Tesla à surmonter les défis computationnels et devrait lui conférer des avantages concurrentiels substantiels par rapport à ses homologues de l’industrie.

Mais alors que Tesla continue de repousser les limites de l’automatisation des véhicules et de ses outils d’IA, la réalité de l’atteinte de l’autonomie de conduite totale de ses voitures demeure un défi complexe qui va au-delà des avancées techniques pour inclure les approbations réglementaires et la préparation de la société pour assurer de tels produits et services dans le temps.

Analyse technique de l’action Tesla

Alors qu’en 2022, l’action Tesla a perdu environ 70 %, l’année 2023 est bien différente puisque le cours du titre Tesla gagne plus de 120 % au moment de l’écriture de cet article, même si l’action Tesla est loin de ses sommets annuels. Elle a en effet atteint un plus haut niveau légèrement au-dessus des 299 $ le 19 juillet 2023.

Analyse graphique de l’action Tesla en Bourse

Actuellement, le cours de l’action Tesla en Bourse évolue à l’intérieur du nuage Ichimoku, qui est reconnu comme une zone d’équilibre. Le titre Tesla se situe entre les lignes Kijun et Tenkan de l’indicateur, tandis que l’indicateur Parabolic SAR se positionne en dessous des cours. De plus, l’indicateur RSI est en hausse au-dessus de la moyenne mobile, mais il reste en dessous du seuil neutre des 50.

Les prochains niveaux à surveiller pour le cours de l’action Tesla sont 243,56 $ à la hausse et 231,70 $ à la baisse. Pour être certain de la direction que prendra les cours de l’action Tesla, il est préférable d’attendre qu’ils sortent du nuage.

Graphique journalier de l’action Tesla en Bourse

Cours Bourse Action Tesla Aout 2023Source : TradingView

Faut-il investir dans l’action Tesla ?

Les analystes semblent divisés sur la question de la valorisation du cours de l’action Tesla.

Alors que certains suggèrent qu’elle est exagérée et que la concurrence croissante réduira la part de marché de l’entreprise, d’autres estiment que l’approche de Tesla qui privilégie des volumes de production plus élevés avec des marges bénéficiaires plus minces pourrait donner des résultats positifs à long terme, en particulier si sa technologie Full Self-Driving (FSD) progresse et gagne en popularité.

Les perspectives les plus optimistes sur Tesla considèrent généralement l’entreprise comme bien plus qu’un simple constructeur automobile… Elles la voient comme une entité axée sur l’intelligence artificielle ou même comme un conglomérat axé sur l’énergie durable.

Cette année, l’action Tesla a été dégradée de nombreuses fois.

La dernière en date provient d’UBS qui a passé l’action Tesla en catégorie neutre le 25 juillet dernier à cause de sa forte valorisation qui semble déjà refléter l’ensemble des bonnes nouvelles comme la forte réaction de la demande à la suite des baisses de prix ou une année 2024 attendue relativement solide.

Malgré cette note neutre actuelle, UBS maintient une vision optimiste à long terme pour l’entreprise et relève son objectif de cours pour l’action Tesla à 12 mois à 270 $, contre 220 $ auparavant.

Selon CNN Money, les 35 analystes qui fournissent des prévisions de prix sur 12 mois pour Tesla ont un objectif médian de 275 $ avec une estimation maximale de 350 $ et une estimation minimale de 85 $. L’estimation médiane représente une augmentation de +15,11 % par rapport au dernier prix de 238,90 $. Le consensus actuel parmi les 44 analystes sondés est de maintenir ses actions Tesla en portefeuille.

UBS a présenté trois questions cruciales que les investisseurs de Tesla devraient prendre en considération avant d’investir en Bourse dans Tesla :

  1. Tesla peut-elle atteindre son objectif de croissance de 50 %, et si oui, dans quel délai ?
  2. Tesla conservera-t-elle son avantage concurrentiel ?
  3. Tesla peut-elle atteindre la conduite autonome totale au cours des 12 prochains mois ?

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de  Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.