Bannière livret epargne distingo


Analyse Xiaomi en Bourse : nouveau leader du marché du smartphone ?

Le 21 décembre 2018

bourse-valeur-turbo-societe-generale

analyse-bourse-xiaomi

bforbank bourse 300X250

Café de la Bourse vous présente l’analyse du quatrième fabricant mondial de smartphones : Xiaomi. Dans cet article, retrouvez les succès et produits de la société chinoise depuis sa création en 2010 ainsi que les détails de son introduction en Bourse (IPO) du 8 juillet 2018. Nous aborderons ensuite l’étude des rapports financiers de Xiaomi et son parcours boursier depuis son IPO. En conclusion, nous nous demanderons s’il peut être judicieux ou non d’investir en Bourse dans Xiaomi ?

Infographie : dates et chiffres-clés de Xiaomi

infographie-xiaomi-smartphone

Ventes de smartphones au 3ème trimestre 2018 : 34,3 millions d’unités.

Parts de marché mondiales : 9,7 %.

Croissance des parts de marché sur un an : + 2,2 %.

Date d’introduction en Bourse : 8 juillet 2018.

Fonds levés : 4,7 milliards de dollars.

Chiffre d’affaires du second semestre 2018 : 10,19 milliards de dollars.

Xiaomi : 4ème fabricant mondial de smartphones

En seulement huit ans d’existence, Xiaomi se place comme le quatrième fabricant mondial du smartphone. Le groupe a notamment misé sur une stratégie qui consiste à proposer des téléphones haut de gamme à des tarifs très compétitifs. Le fabricant de téléphone chinois possède actuellement 9,7 % des parts de marché mondiales des ventes de smartphones, en progression de + 2,2 % entre le troisième trimestre 2017 et le troisième trimestre 2018.

Au sein de son rapport financier semestriel pour la période du 1er janvier au 30 Juin 2018, Xiaomi indique un chiffre d’affaires de 79,65 milliards de CNY (soit 11,56 milliards de $) pour un bénéfice net de 7,61 milliards de CNY (soit 1,1 milliard de $)(1).

Xiaomi : histoire de la marque et fondateurs

Xiaomi est une société qui a été fondée le 6 avril 2010 par Lei Jun et six co-fondateurs. Lei Jun est né en 1969 dans la région de Hubei (Est de la Chine). Diplômé en informatique, il lance sa première entreprise en 1989. Parallèlement à ce lancement, il devient PDG de Kingsoft en 1992. Il entre ensuite dans le monde de l’investissement par l’intermédiaire du fonds Shunwei Capital privilégiant des sociétés du secteur e-commerce, des réseaux sociaux et de la téléphonie mobile.

Lei Jun est également fondateur de Joyo.com, président de UCWeb, président de Kingsoft et possède le titre de délégué national du peuple. Il fonde Xiaomi en avril 2010, une société spécialisée dans la fabrication de produits numériques qui va ensuite se spécialiser dans les smartphones.

En août 2010, Xiaomi crée son propre logiciel d’exploitation pour mobiles : MIUI. Un an plus tard, le premier smartphone de Xiaomi est lancé, il s’agit du Mi 1.

L’été 2012 marquera la commercialisation du Mi 2 qui a enregistré 10 millions d’exemplaires vendus, fin septembre 2013. Et en octobre 2013, Xiaomi se hisse à la cinquième place des plus grands fabricants de téléphones chinois.

Courant 2014, la société Xiaomi a vendu 60 millions de mobiles dont le nouveau Mi 3 sorti en septembre 2013.

En date du 24 février 2016, la commercialisation des modèles Mi 5 est lancée. Ils sont proposés sur le marché européen à partir de septembre 2016. Puis, le modèle Mi 6 arrive sur le marché le 19 avril 2017.

Actuellement, Xiaomi n’est pas encore présent sur le marché américain. Cet objectif central pour la société devrait se concrétiser courant 2019. Les perspectives sont encourageantes, notamment avec la commercialisation des nouveaux Mi 7 et Mi 8, sortis courant 2018.

À ce jour, Xiaomi est le quatrième fabricant mondial de smartphones avec 9,7 % des volumes de ventes.

Bien que les volumes des ventes de smartphones soient en baisse de – 6 % sur un an, cela n’empêche pas Xiaomi de progresser de + 2,2 % en termes de parts de marché entre le troisième trimestre 2017 et le troisième trimestre 2018. Ce ne sont pas moins de 34,3 millions de smartphones écoulés par Xiaomi au cours du 3ème trimestre 2018.

La barre des 10 % de parts de marché devrait donc, au regard du rythme d’évolution actuelle de Xiaomi, être franchie au quatrième trimestre 2018. Il est important de souligner que cette croissance s’est réalisée en seulement 8 ans, Xiaomi ayant été fondé en Avril 2010.

Pour rappel, Apple est actuellement le troisième constructeur mondial de smartphones derrière Huawei, deuxième et Samsung, premier.

Comparatif smartphone : le Xiaomi Mi 8 face à Apple et Huawei

comparatif-smartphone-xiaomi

comparatif-telephone-concurrent-xiaomi

comparatif-telephone-xiaomi

comparatif-xiaomi-smartphone

classement-smartphone-xiaomi

(Source : http://phonesdata.com/fr/compare/5272/4896/5161/)

D’un point de vue des performances, le Xiaomi Mi 8 n’a rien à envier à ses concurrents directs, l’Iphone X et le P20 de chez Huawei. Il possède notamment une batterie, un processeur et une mémoire supérieure aux deux autres téléphones. Sur un site tel que celui de la Fnac, l’Iphone X d’Apple est vendu plus de 840 €, le P20 de Huawei est vendu aux alentours de 250 € et il faudra débourser dans les 360 € pour un Mi 8.

Le Mi 8 est donc largement plus compétitif que l’Iphone X pour des caractéristiques techniques de bonne facture, mais reste challengé par les tarifs des smartphones Huawei.

Xiaomi : une introduction en Bourse mitigée

Le 8 juillet 2018, l’introduction en Bourse de Xiaomi a été assez mitigée.

La fourchette du prix d’introduction en Bourse était fixée entre 17 HKD (Hong Kong Dollars) et 22 HKD par action. C’est la fourchette basse de 17 HKD qui a été retenue soit environ 2,17 dollars américains l’action.

Lors des premières minutes de transactions, le cours de Xiaomi a été légèrement baissier, mouvement qui s’est amplifié en fin de séance boursière car son cours de Bourse de clôture était de 16 HKD, soit une baisse proche de – 6 %. Cela a donné une première valorisation du groupe Xiaomi aux alentours des 54 milliards de dollars tandis que la société s’attendait à une valorisation de 100 milliards de dollars lors des prémices de son IPO (Initial Public Offering).

Malgré des départs un peu décevants, notons que cette IPO de Xiaomi est majeure dans l’univers des sociétés chinoises du secteur des technologies et de l’internet car c’est la plus importante depuis Alibaba en 2014. Cette IPO a permis à Xiaomi de lever 4,7 milliards de dollars américains.

Analyse des rapports financiers et valorisation en Bourse de Xiaomi

Compte de résultat de Xiaomi

Graphique des chiffres d’affaires, marges opérationnelles et bénéfices / pertes de Xiaomi

entre 2015 et le 30 juin 2018 (en millions CNY)

chiffre-affaires-xiaomi

(Source des données 2015, 2016 et 2017 : Yahoo finance ; Source des données au 30/06/2018 : rapport financier semestriel Xiaomi)

Le chiffre d’affaires de Xiaomi est en forte croissance entre 2015 et le 30 juin 2018, son évolution projetée est de + 138 % (en considération d’un chiffre d’affaires 2018 égal au double du chiffre d’affaires du premier semestre 2018). En réalité, sa progression sera très certainement supérieure. Les bénéfices du groupe sont très variables notamment du fait du poste du compte de résultat : Fair value changes of convertible redeemable preferred share, signifiant : variations en juste valeur des actions privilégiées convertibles.

Les actions privilégiées convertibles sont des titres à revenus fixes que l’investisseur peut choisir de transformer en un certain nombre d’actions ordinaires sur une période de temps prédéterminée ou à une date précise. La composante à revenu fixe offre un flux de revenu régulier et une certaine protection du capital des investisseurs. Et l’option de convertir ces titres en actions donne à l’investisseur la possibilité de tirer profit d’une hausse du cours de l’action.

Les actions privilégiées convertibles sont particulièrement attrayantes pour les investisseurs qui souhaitent participer à la croissance des sociétés en forte expansion tout en étant protégés de la baisse des cours si l’évolution des cours de Bourse ne répond pas aux attentes.

Au titre du premier semestre 2018, le montant de la variation en juste valeur des actions privilégiées convertibles de Xiaomi a été de 12 461 millions de CNY et de 24 469 millions de CNY au titre du second trimestre 2017. Ce poste du compte de résultat a donc un impact conséquent sur les bénéfices de Xiaomi.

Bilan de Xiaomi

Au sein de son rapport financier semestriel du 30 juin 2018, Xiaomi présente un total de ses actifs à hauteur de 113 073 millions de CNY dont les principaux postes sont :

  • 21 740 millions de CNY de stocks.
  • 16 229 millions de CNY d’actifs financiers au titre d’investissements de long terme.
  • 15 289 millions de CNY de créances clients.
  • 14 894 millions de CNY de trésorerie.

Xiaomi présente un total de ses passifs à hauteur de 223 410 millions de CNY dont les principaux postes sont :

  • 150 563 millions de CNY d’actions privilégiées convertibles.
  • 44 966 millions de CNY de dettes fournisseurs.
  • 7 950 millions de CNY d’emprunts.

De par la différence entre ses actifs et ses passifs, Xiaomi présente une valeur de capitaux propres négative de 110 337 millions de CNY.

Ratios financiers de Xiaomi

Les ratios financiers de Xiaomi sont peu pertinents du fait de l’impact conséquent des actions convertibles privilégiées au sein de ses comptes, aussi bien du côté de son compte de résultat que du côté de son bilan.

Bourse : évolution du cours de l’action Xiaomi

Graphique du cours de l’action Xiaomi depuis son introduction en Bourse

cours-action-xiaomi

(Source : Tradingview)

Xiaomi a été introduite en Bourse le 8 juillet 2018 au cours de 17 HKD (Hong Kong Dollar).

Son cours de Bourse a évolué positivement jusqu’au 18 juillet à un plus haut de 21,54 HKD avant d’entamer une tendance baissière jusqu’au 30 octobre à 11,66 HKD, pour ensuite se reprendre progressivement. Son cours actuel, au 12 décembre 2018, est établi à 13,52 HKD.

Notons qu’entre son plus haut du 18 juillet 2018 à 21,54 HKD et son plus bas de 11,66 HKD du 30 octobre 2018, la volatilité a été conséquente car le cours s’est replié de 46 % en seulement 3 mois.

Xiaomi en Bourse : faut-il investir dans le nouveau leader du smartphone ?

Xiaomi est une société en forte croissance en termes de chiffre d’affaires et de volumes des ventes, d’autant plus que le marché américain est à sa portée. La commercialisation des smartphones Xiaomi sur le marché américain devrait être un véritable moteur d’accélération de croissance pour la société.

Xiaomi a réussi l’incroyable défi de se positionner au quatrième rang mondial des fabricants de smartphones.

Avec 34,3 millions de téléphones vendus au cours du troisième trimestre 2018, Xiaomi détient presque 10 % des parts de marché du globe. Le groupe chinois présente néanmoins une particularité au sein de ses rapports financiers car ils sont fortement impactés par des montants importants d’actions convertibles préférentielles ayant une influence conséquente sur ses résultats et son bilan.

Une expertise détaillée est donc nécessaire avant tout investissement en actions Xiaomi.

Cependant, en l’état actuel des rapports financiers de Xiaomi, il en ressort les éléments suivants :

  • Au 30 juin 2018, des capitaux propres négatifs à hauteur de 113 millions de CNY.
  • Des pertes moyennes entre 2015 et le 30 juin 2018 à hauteur de 12 405 millions CNY.

Ces chiffres à l’instant T incitent donc à la prudence.

Pour les investisseurs intéressés par Xiaomi, il serait donc judicieux de surveiller les prochaines publications de rapports financiers, notamment les résultats annuels 2018. Une fois l’impact des actions convertibles préférentielles retraité, le calcul des marges bénéficiaires comparé à la capitalisation boursière de Xiaomi pourrait être un indicateur intéressant pour décider au non d’investir dans Xiaomi en Bourse.

(1)Les données chiffrées de cet article sont exprimées en CNY (Yuans) et en HKD (Hong Kong Dollars) qui présentent les taux de conversion suivants avec l’USD (dollars américains) et l’EUR (l’euro) au 12 décembre 2018 :

1 USD = 6,888 CNY

1 USD = 7,814 HKD

1 EUR = 7,818 CNY

1 EUR = 8,880 HKD

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


airbus-analyse-constructeur-aeronautique
bourse-turbo-produit-financier
epargne-precaution-argent-budget
societes-francaises-riches-fortunees