Investir sur la crypto monnaie : 4 erreurs à ne pas faire

Le 26 février 2020

crypto-monnaie-investissement-risques

banniere-SCPI-eurion-Corum_300-250

Les particuliers, par conviction profonde dans la réussite des monnaies virtuelles ou pour s’essayer à cet investissement d’un nouveau genre, peuvent diversifier leurs avoirs en investissant dans les crypto monnaies.

Autrefois marché ultra niche réservé aux plus geeks d’entre les geeks, l’accès aux crypto devises s’est largement démocratisé grâce à l’émergence de courtier en ligne et de plateformes web permettant d’acheter Bitcoin et autres monnaies cryptées, pour se constituer son portefeuille de crypto monnaies. Attention tout de même, ce n’est pas parce que l‘accès à investissement en tokens est désormais relativement aisé qu’il est moins risqué.

Découvrez dans cet article 4 erreurs trop souvent commises par le néophyte et la bonne attitude à adopter quand on veut se lancer dans le trading des monnaies virtuelles.

Négliger la technologie sur laquelle repose la crypto monnaie

D’abord, vous ne devriez jamais investir sur les crypto monnaies si vous ne comprenez pas de quoi il s’agit. En effet, mieux vaut ne surtout pas investir sur des crypto devises si vous ne comprenez pas à quoi ça sert, et surtout, comment ça marche.

La raison d’être des monnaies virtuelles, comme toute monnaie, est de servir à acheter des produits et services. Et l’engouement autour de ces nouveaux moyens de paiement est bien réel. Cependant, la spéculation, très présente sur le marché des cryptodevises, est également pour de très nombreux investisseurs, un motif d’investissement. À leurs risques et périls !

Ce qui est certain, c’est que les monnaies virtuelles cherchent encore leur équilibre, entre moyens de paiement et actifs financiers.

Nous avons vu les utilisations possibles de la cryptomonnaie, voyons désormais le fonctionnement de ces jetons. La plupart des monnaies virtuelles sont basées sur la technologie blockchain (ou chaînes de blocs en français).

L’objectif initial est de créer une monnaie non contrôlée par les banques centrales. Les jetons sont mis en circulation par le protocole informatique qui définit à la fois le nombre de tokens en circulation, leur vitesse de circulation et leur puissance de stockage. Ce protocole peut être modifié par n’importe quel développeur, pourvu que celui-ci ait l’accord de l’ensemble de la communauté.

Elles permettent de réaliser des transactions financières dématérialisées rapidement, simplement, et donc bon marché ; mais aussi de manière sécurisée et anonymisée, en se passant d’un tiers de confiance. À ce titre, elles peuvent représenter le futur des moyens de paiement.

Investir sur une seule monnaie virtuelle

La diversification est une règle d’or de l’investissement et les cryptodevises ne font pas exception. On ne met pas tous ses œufs dans le même panier. Ainsi, si vous êtes convaincu de l’avènement des crypto monnaies, mieux vaut ne pas se contenter d’investir sur une seule mais répartir le risque, en achetant différents tokens.

Il peut être judicieux de varier les caractéristiques des actifs détenus en portefeuille et opter par exemple, pour des monnaies dont l’offre est contrainte, c’est-à-dire que la quantité est limitée et définie dès le départ comme le Bitcoin (21 millions d’unités en 2140), avec des monnaies suivant elles, un modèle inflationniste comme l’Ethereum, pour laquelle aucune limite n’a été fixée à sa masse monétaire.

Attention, mieux vaut porter son choix sur des monnaies relativement connues et reconnues pour éviter de sérieuses déconvenues. Ainsi, il conviendra de privilégier les cryptodevises présentant une capitalisation boursière relativement élevée.

Miser beaucoup d’argent sur les cryptomonnaies

investissement-cryptomonnaie-eviter-risques

Hyper volatil, hyper risqué, l’investissement en cryptodevises est déconseillé aux profils prudents les plus averses au risque, et les autres feraient bien également de n’y consacrer qu’une toute petite partie de leur patrimoine.

Les monnaies virtuelles entrent dans la catégorie d’investissement des placements atypiques ou placements alternatifs parfois aussi appelés placements exotiques.

Ces placements atypiques désignent les investissements en art, livres, vin, forêt, objets de collection, monnaies virtuelles, etc. Il s’agit de placements de diversification, relativement risqués et qui, à ce titre, ne devraient jamais représenter plus de 5 % de votre patrimoine.

Investir dans la crypto monnaie les yeux fermés et en toute confiance

On l’a vu, les monnaies virtuelles sont des actifs risqués. Mais sachez également que de nombreuses escroqueries existent dans ce domaine. Ainsi, vous pourrez trouver sur le web de fausses plateformes de trading crypto devises ou portefeuilles monnaies virtuelles qui proposent d’acheter ou trader diverses cryptomonnaies mais qui, en réalité, prennent vos sous et ne vous les rendent jamais.

Il peut être tentant dans ce contexte, de vouloir se faire accompagner par un spécialiste en placements atypiques. Vous pourriez envisager de demander conseil à votre conseiller en gestion de patrimoine (CGP) mais attention, aux yeux de l’AMF, les placements en cryptoactifs ne sont pas des biens divers et, à ce titre, un conseiller en gestion de patrimoine ne vous conseillera pas en la matière. Il vous faudra vous débrouiller seul.

Sachez que deux types de professionnels peuvent vous proposer leurs services pour acheter et vendre des monnaies virtuelles : les prestataires de services sur actifs numériques et les courtiers en Bourse proposant des produits dérivés basés sur des cryptomonnaies.

Les prestataires de services sur actifs numériques (PSAN) sont des intermédiaires financiers qui proposent différents services relatifs à l’investissement en crypto-actifs et notamment l’achat/vente et la conservation de crypto-actifs.

Dès lors que le PSAN propose la conservation de crypto-actifs ou l’accès à des crypto- actifs, ainsi que l’achat/vente de crypto-actifs contre des monnaies ayant un cours légal, il doit être enregistré auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Avant de confier votre argent à ce type d’intermédiaire, vérifiez que c’est bien le cas et qu’il ne figure pas sur les listes noires de l’AMF des plateformes non autorisées à proposer des cryptoactifs. Cependant, cette disposition est très récente et il n’existe à ce jour, selon nos informations, aucun prestataire ayant obtenu l’agrément de l’AMF.

Vous pouvez également investir en cryptomonnaies en vous positionnant sur des produits dérivés dont le sous-jacent est une monnaie virtuelle. Par conséquent, vous pourrez acheter des cryptoactifs via un courtier en ligne qui propose ce type de produits dérivés. Attention, avant d’investir, vérifiez que le prestataire est agréé et figure bien sur les listes de Regafi (le registre des agents financiers).

Source images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


crypto-monnaie-valeur-refuge
economie budget epargne quotidien
action-bourse-comment-en-acheter
societes-cac-40-investir-apres-krach-boursier