Pourquoi et comment l’inflation impacte le secteur de la tech ?

Le 24 septembre 2021

pourquoi-comment-inflation-impacte-secteur-Tech

L’inflation a atteint des niveaux records récemment, dépassant le niveau de 5 % en juin 2021. En effet, à mesure que la pandémie s’éloigne et que la population mondiale est vaccinée, la demande qui était bloquée depuis plus d’un an se libère enfin, faisant grimper les prix. Quel est l’impact de cette inflation sur le secteur de la tech et sur les valeurs boursières technologiques ? On vous dit tout dans cet article.

Impact opérationnel de l’inflation : tension sur les chaînes d’approvisionnement des entreprises de la Tech

impact-inflation-tensions-chaines-approvisionnement-secteur-Tech

Les actions qui sont sensibles au coût des matières premières, aux taux d’intérêt, ou les actions surévaluées sont les plus à risque parmi les entreprises technologiques.

Par exemple, une entreprise comme Peloton (NASDAQ : PTON) qui fabrique des vélos d’appartement connectés est fortement impactée par les coûts d’acquisition de l’acier, des chaînes ou des pièces de vélo.

De la même manière, le fabricant de disques durs Western Digital (WDC) est confronté à des pressions similaires dues à la hausse des coûts des matières premières.

Enfin, Tesla est aussi à risque. Le constructeur automobile a besoin de métaux, de pièces automobiles, de fils de cuivre et de batteries à bon prix pour maintenir ses marges et il est déjà confronté à une pénurie de puces électroniques.

Si l’inflation persiste et n’est pas un phénomène transitoire contrairement à ce qu’affirme la réserve fédérale américaine, ces actions devraient voir leurs coûts augmenter sans peut être pouvoir répercuter la hausse sur les prix.

Cependant, toutes les valeurs technologiques ne présentent pas les mêmes vulnérabilités. Pour les sociétés de logiciel, le « pricing power » (la capacité à augmenter les prix sans diminuer la demande) est plus important et ces entreprises sont beaucoup moins exposées aux pénuries. Google et Facebook en sont d’excellents exemples : la grande majorité de leurs revenus proviennent de la publicité en ligne, ce qui signifie que la flambée des prix des matières n’a pas d’impact sur leurs marges.

Impact boursier : comment l’inflation affecte la valorisation des entreprises technologiques ?




Il existe deux types d’impacts de l’inflation sur les valorisations des entreprises technologiques.

D’une part, que l’inflation soit persistante ou transitoire, les entreprises dont les marges sont affectées par la flambée des prix d’acquisition sans pouvoir augmenter leurs prix de vente, verront leur marge et donc leur bénéfice diminuer. Cette diminution a un impact direct sur la valeur intrinsèque de l’entreprise. De manière presque systématique, cette diminution de la valeur intrinsèque se répercute sur la valeur de marché avec une chute du cours de bourse.

D’autre part, si l’inflation est un problème persistant, elle provoque un effet domino sur les mécanismes de valorisation. Une inflation plus élevée entraîne logiquement une hausse des taux d’intérêt par les banques centrales, pour maintenir des taux d’intérêts réels stables. L’augmentation de ces taux d’intérêt entraîne une baisse des valorisations des actions car les taux d’intérêt sont un élément clé du modèle d’actualisation des flux de trésorerie, l’un des modèles d’évaluation les plus utilisés pour les actions.

Enfin, plus pragmatiquement, une hausse des taux d’intérêt diminue l’attractivité de certaines actions sur le marché. Imaginons une action qui se négocie à un ratio cours/bénéfice de 50x donc un rendement bénéficiaire de 2 %. Ces 2 % sont intéressants dans un contexte où le livret d’épargne offre entre 0 et 1 %. En revanche, ils le sont beaucoup moins si l’alternative sans risque se situe à 1 ou 2 % de rendement. Les investisseurs quitteraient donc les valorisations élevées en quête de meilleures options, plus sûres.

Il est trop tôt pour dire si l’inflation persistera à long terme. Mais en cas d’inflation élevée dans la durée, les valeurs technologiques de premier ordre (comme les GAFAM) sont probablement les plus à privilégier si vous souhaitez investir dans les actions de valeur tech.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Louis Yang

Co-fondateur - Café de la Bourse - Site internet - Twitter

Diplômé de l’ICN et de l’ESCP. Louis Yang a travaillé à la Mission Economique, au sein du groupe Lafarge et a été conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Il a également été rédacteur et éditeur financiers pour Aol Finance et Yahoo Finance.

Il est auteur pour la librairie du Commerce International, chroniqueur sur BFM et sur B Smart ainsi que co-fondateur du Cafedelabourse.com.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading investir en bourse conseil
Crypto monnaie NFT-investissement-avenir

Les NFT : un investissement d’avenir ?

Alors que la popularité des jetons non fongibles (NFT) explose, de nombreux régulateurs cherchent à encadrer ce nouvel actif à la mode. Récemment, le député […]

Bourse et Trading societes-americaines-bourse-forts-dividendes
Produits Financiers