Fonds thématique : l’environnement à l’honneur chez Pictet

Le 28 juillet 2020

pictet-fonds-thematique-environnement

Découvrez le fonds thématique « Pictet Global Environmental Opportunities » de Pictet Asset Management qui souhaite offrir aux épargnants la possibilité d’investir dans des solutions aux enjeux écologiques.

Dans cet article, Hervé Thiard, Managing Directeur Général France & Benelux chez Pictet Asset Management, présente le fonds « Pictet Global Environmental Opportunities», le fonds thématique de Pictet portant sur la protection de l’environnement et de l’activité humaine dans son ensemble.

Quels sont les objectifs du Pictet Global Environmental Opportunities ?

fonds-thematique-environnement-pictet
À l’origine du fonds Pictet Global Environmental Opportunities, il y a une réflexion approfondie sur les composantes de l’environnement et les productions humaines les plus nocives. Notre conclusion est que toute activité humaine, aussi « durable » soit elle, a un impact sur l’environnement. La planète peut endurer sans dommage notre activité, mais jusqu’à un certain point.

Le Stockholm Resilience Center a défini en 2009 les limites à partir desquelles la terre ne pourra plus supporter notre production sans mettre gravement en danger la vie des générations futures. La question maintenant est de savoir quelle activité humaine et donc quelle entreprise dépasse, ou non, ces limites.

Pictet Asset Management a mis au point une méthode qui établit à quelle distance une entreprise se situe de chacune de ces limites. En pratique, ces « limites planétaires » à ne pas franchir couvrent 9 dimensions dont la qualité de l’eau, le changement climatique, la biodiversité et la pollution des sols.

En tant qu’investisseur responsable nous recherchons les sociétés dont l’activité impacte le moins possible les ressources de la planète et le bien-être de la population. Pour cela, les entreprises sélectionnées doivent produire en restant en deçà de ces « limites planétaires ».

Et a fortiori, ces entreprises doivent contribuer à ce que l’ensemble de l’activité économique ne franchisse pas ces limites. Une illustration très simple : un fabricant de batteries contribue à ce que l’industrie automobile dans son ensemble revienne dans les limites à ne pas dépasser en termes de changement climatique et de pollution de l’air.

Pictet Global Environmental Opportunities et la protection de l’environnement

Concrètement, depuis son lancement en 2010, Pictet Global Environmental Opportunities, « Pictet GEO , » investit dans les sociétés qui aident à la protection de l’environnement : c’est le secteur de l’eau, de l’alimentation durable comme le bio, les énergies propres et les ressources renouvelables comme le bois. Pictet GEO, c’est aussi tout ce qui va permettre d’économiser de l’énergie et du CO2 donc le télétravail, le commerce virtuel, les logiciels de modélisation pour fabriquer avec le minimum de ressources et bien sûr les bâtiments verts.

Environnement, ressources naturelles et écologie : une priorité pour beaucoup

Aujourd’hui, tout le monde est d’accord pour dire que la protection de l’environnement n’est pas une mode, c’est une tendance lourde qui va durer des dizaines d’années.
Cette tendance lourde se traduit tout naturellement par des performances très intéressantes pour l’investisseur. Concrètement, au 8 juin, Pictet GEO a produit 9,92 % par an en moyenne depuis la création du fonds en 2010. Depuis le début de l’année, la performance est même positive. C’est bien ce que nous recherchons : de la stabilité et de la résistance dans les marchés difficiles.
La crise du Covid, qui est avant tout une crise économique, nous a donné l’occasion d’éprouver la robustesse du fonds. En restant investi sur les secteurs favorables à l’environnement, on évite naturellement les secteurs cycliques très attaqués pendant la crise comme le pétrole, le gaz, la finance, les voyages ou l’automobile.

Pour réduire au mieux la dépendance aux mouvements de marché, la gestion est diversifiée et très agile. Actuellement, le portefeuille se concentre sur le contrôle de la pollution, le recyclage des déchets, la distribution d’eau, les sociétés d’efficacité énergétique et les logiciels d’optimisation des processus industriels.

Consulter aussi notre article Comment investir en période de récession ?

Le fonds thématique environnement proposé par Pictet

pictet-fonds-thematique-environnement

Concrètement, le fonds investit dans l’économie dématérialisée avec principalement des entreprises de logiciels qui bénéficient du développement du télétravail et du passage au Cloud, comme Cadence ou Equinix. Le fonds investit également dans le contrôle de la pollution avec des entreprises qui permettent de mesurer le taux de pollution dans l’air, l’eau et les sols comme la société Thermo Fisher. Le traitement des déchets et des eaux représente en moyenne un quart du portefeuille avec des titres comme Republic Services ou Véolia.

Nous investissons également dans toutes les sources d’économies d’énergie : bâtiments intelligents, isolation, voiture électriques, batteries, à travers des sociétés comme Schneider, Tesla, Synopsis ou Valéo.

Les petites et moyennes entreprises représentent un quart du portefeuille de GEO et le poids économique des entreprises émergentes dépasse les 20 % .

La transparence, une notion importante chez Pictet

Particularité de Pictet GEO, l’investisseur connaît l’impact de son épargne sur l’environnement. Pour cela, Pictet AM calcule la réponse des entreprises du portefeuille aux Objectifs de Développement Durables (ODD). Sur les 17 objectifs de développement durables définis par l’ONU, Pictet GEO répond à 12 d’entre eux. Sans surprise, les premiers objectifs couverts sont le développement de la consommation responsable (objectif 12), une eau propre et accessible (objectif 6) et un impact positif sur le climat (objectif 13).

Toujours dans cette optique de transparence, nous produisons régulièrement un rapport décrivant la production de Co2 des entreprises du portefeuille, leur impact social et la qualité de leur gouvernance.

Quel impact l’épidémie de Covid 19 a-t-elle eue sur l’environnement ?

Même si les émissions de CO2 ont chuté rapidement avec le nouveau coronavirus, elles restent très élevées en absolu et reprendront avec l’activité. Mais au-delà du sujet du CO2, la crise sanitaire a agi comme un électrochoc. L’espèce humaine est vulnérable et son écosystème est fragile.

Nous le voyons aujourd’hui, le thème de l’environnement sort renforcé de la crise et cela se concrétise par la volonté unanime chez les gouvernements de donner une orientation « verte » à leurs plans de relance.

L’ambition est clairement d’accélérer la transition énergétique par l’électrification des transports et la production d’énergie sans carbone. La crise a également révélé que la santé de l’humanité ne pourrait être assurée qu’en améliorant considérablement notre cadre de vie :  biodiversité, alimentation saine, sols et air dépollués, forêts protégées et eau de qualité.

Les investisseurs particuliers et professionnels désireux de changer le monde

Les investisseurs sont de plus en plus nombreux à vouloir provoquer et accompagner ce mouvement. Ce sont autant des particuliers que des institutions, avec un double objectif : obtenir une performance solide tout en ayant un impact positif sur le monde. Aujourd’hui, le fonds totalise plus de 3 milliards d’euros d’encours et a bénéficié de plus de 1 milliards d’euros de souscriptions depuis le début de l’année.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

herve thiard

Hervé Thiard

Directeur Général - Pictet Asset Management - Site internet

Hervé Thiard a rejoint le groupe Pictet en juin 2003.

Il est Directeur Général de Pictet Asset Management (Europe) S.A., Succursale de France, et responsable de la distribution des fonds de placements sur les marchés France et Belux.

Après plusieurs années à la Banque Worms au sein du département des Gestions, puis chez Gestion Privée Worms comme Directeur Commercial, Hervé Thiard a assumé des responsabilités de Membre du Directoire de Deutsche Asset Management en charge de la distribution, du marketing et de la communication.

Hervé Thiard est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Rouen.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading classement-societes-francaises-marges-beneficiaires
ISR ecofi-gestion-actifs
Bourse et Trading bourse-perspectives-fin-2020
Bourse et Trading entrer-en-bourse-sortir-societe