Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Action Tesla : est-ce le moment d’acheter en 2024 ?

Action Tesla : est-ce le moment d’acheter en 2024 ?

Fondée sur les principes de durabilité et d’avant-garde technologique, Tesla a su s’imposer comme un leader incontesté dans l’industrie des véhicules électriques. Mais avec les fluctuations de la bourse, une question demeure sur toutes les lèvres : est-ce le bon moment de revenir sur l’action Tesla ?

En 2024, Tesla se trouve à un carrefour économique crucial. Entre les défis posés par la situation économique fluctuante, les controverses entourant la rémunération de son charismatique PDG Elon Musk, et la pression croissante de la concurrence chinoise, les investisseurs sont en droit de se questionner sur la stabilité et la croissance future de l’entreprise Tesla. Nous allons découvrir dans cet article si le moment est venu pour investir dans l’action Tesla en Bourse.

Dans quelle situation économique se trouve Tesla en 2024 ?

banniere Freedom 24
En 2024, Tesla a fait face à une série de défis et de réalisations significatives qui ont façonné sa situation économique.

Au premier trimestre de 2024, Tesla a rencontré plusieurs obstacles, notamment une attaque incendiaire dans sa Gigafactory de Berlin, qui ont perturbé ses opérations et entraîné des arrêts de production imprévus. Malgré cela, l’entreprise Tesla a réussi à réduire les coûts des matières premières et à diminuer les coûts de production par unité, à l’exception du Cybertruck qui est considéré comme un échec à plusieurs niveaux (économique et commercial).

Face à la pression sur les ventes mondiales de véhicules électriques (VE), Tesla a intensifié ses efforts pour élargir ses programmes de financement des véhicules. Par exemple, l’entreprise propose maintenant des conditions de leasing attractives pour soutenir sa croissance.

Tesla continue d’investir dans l’avenir, avec 2,8 milliards de dollars consacrés au premier trimestre à augmenter sa capacité de production, développer son infrastructure de recharge et de service, et améliorer son infrastructure d’intelligence artificielle (IA). L’entreprise se concentre également sur la réduction des coûts de fabrication et d’exploitation, tout en s’attendant à une accélération des bénéfices liés au logiciel d’IA et aux services basés sur les logiciels embarqués.

Pour 2024, Tesla prévoit un taux de croissance de son volume de véhicules notablement inférieur à celui de 2023, en raison des travaux sur le lancement du véhicule de nouvelle génération dans sa Gigafactory du Texas. Cependant, l’entreprise considère cette année comme une pause dans sa trajectoire de croissance, plutôt qu’un recul.

Comment se comporte l’industrie des véhicules électrique et la concurrence chinoise en 2024 ?

 banniere Freedom 24
En 2024, le secteur des véhicules électriques démontre une vitalité impressionnante, bravant les turbulences du marché et les rivalités commerciales.

Le marché des véhicules électriques affiche une santé de fer, avec des prévisions de vente avoisinant les 17 millions d’unités d’ici la fin de l’année. Le premier trimestre a enregistré une hausse remarquable des ventes, de l’ordre de 25 % par rapport à l’année précédente, s’appuyant sur un record historique en 2023 où le volume des ventes mondiales a bondi de 35 %, frôlant les 14 millions de véhicules électriques vendus. La demande se concentre essentiellement en Chine, en Europe et aux États-Unis, et s’intensifie rapidement dans plusieurs marchés naissants.

La Chine s’impose comme le leader incontesté du marché, avec des ventes qui pourraient s’élever à 10 millions de véhicules électriques chinois en 2024, soit 45 % du total des ventes automobiles nationales. La firme chinoise BYD a même surpassé Tesla, s’arrogeant la première place sur le podium des ventes de véhicules électriques. La Chine représente près de 60 % des ventes à l’échelle mondiale, suivie de l’Europe avec 25 % et de l’Amérique du Nord avec 10 %.

Sur le Vieux Continent, les constructeurs chinois gagnent du terrain, avec des estimations qui leur attribuent jusqu’à 5 % de part de marché en 2024. Un véhicule électrique sur quatre vendu en Europe pourrait être de fabrication chinoise dans les prochaines années. Cette expansion des marques chinoises est portée par le développement fulgurant des véhicules électriques et une stratégie à long terme centrée sur la production de masse et le contrôle des chaînes d’approvisionnement en métaux et terres rares.

Confrontés à cette hégémonie chinoise, les États-Unis envisagent de renforcer les taxes sur les importations de véhicules chinois, tandis que l’Union européenne examine la possibilité de réserver les subventions seulement aux constructeurs de véhicules électriques européens, voire même de potentiellement augmenter les droits de douane.

Pour résumer, l’année 2024 est marquée par la croissance robuste de l’industrie des véhicules électriques, malgré une concurrence chinoise de plus en plus prégnante. Les fabricants européens et américains sont appelés à s’adapter à cette nouvelle donne pour préserver leur position sur l’échiquier mondial des constructeurs automobile.

Freedom 24 : recevez jusqu’à 20 actions gratuites pour votre dépôt jusqu’au 31/08/24*

*Votre capital est assujetti à un risque

La rémunération d’Elon Musk est-elle excessive ?

La rémunération exceptionnelle de 56 milliards de dollars attribuée à Elon Musk, validée par les actionnaires de Tesla, suscite un vif débat. Cette somme, principalement octroyée sous forme d’actions, crée un lien direct entre la fortune personnelle de Musk et les performances de l’entreprise, assurant ainsi une convergence des objectifs entre le dirigeant et les investisseurs.

Ce package de rémunération est conçu pour encourager Musk à relever des défis ambitieux et à innover, ce qui pourrait propulser Tesla vers de nouveaux horizons technologiques et commerciaux. La structure de cette rémunération vise à garantir l’implication continue de Musk dans la gestion et la stratégie de Tesla, offrant ainsi une direction cohérente et une vision à long terme.

Toutefois, un tel niveau de rémunération pourrait l’inciter à une prise de risque accrue, avec la possibilité de décisions stratégiques pouvant compromettre la stabilité future de l’entreprise.

De plus, la perception d’une rémunération démesurée peut entraîner des critiques publiques et nuire à l’image de marque de Tesla. Cette rémunération pourrait accentuer les disparités salariales au sein de Tesla, avec des répercussions potentielles sur la culture d’entreprise et la motivation des employés.

La rémunération de Musk, bien qu’elle puisse catalyser l’innovation et la croissance, doit être équilibrée avec prudence pour éviter les effets indésirables. Une chose est sûre, si les résultats ne sont pas au rendez-vous, Elon Musk payera très cher le retour de bâton, et les actionnaires verraient d’un très mauvais œil qu’il consacre plus d’énergie sur des projets comme X (ex-Twitter) ou SpaceX.

Freedom 24 : recevez jusqu’à 20 actions gratuites pour votre dépôt jusqu’au 31/08/24*

*Votre capital est assujetti à un risque

Quelles sont les perspectives de croissance pour Tesla en 2024 ?

En 2024, Tesla se concentre sur la consolidation de ses acquis et l’optimisation de ses processus de production. Après une année de défis, notamment liés aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement et aux fluctuations du marché, Tesla prévoit une croissance modérée mais stable. L’entreprise s’attend à une augmentation de la production grâce à l’amélioration de ses Gigafactories et à l’introduction de modèles plus efficaces en termes de coûts.

Pour fin 2024 et début 2025, Tesla envisage une expansion significative. Avec l’achèvement des travaux sur le véhicule de nouvelle génération dans sa Gigafactory du Texas, la société prévoit une accélération de la croissance du volume de production de véhicules. De plus, Tesla compte sur l’adoption croissante de ses technologies d’énergie renouvelable et de stockage pour diversifier ses sources de revenus et renforcer sa position sur le marché.

L’innovation continue dans les domaines de l’intelligence artificielle et de l’autonomie des véhicules est également susceptible de jouer un rôle clé dans l’augmentation des marges bénéficiaires de Tesla. En conclusion, les perspectives de croissance de Tesla pour 2024, voire 2025, sont prudemment optimistes, avec des plans stratégiques visant à renforcer la marque et à étendre sa présence globale dans l’industrie des véhicules électriques et au-delà.

Analyse technique de l’action Tesla en 2024

 banniere Freedom 24
Depuis le début du mois de janvier 2024, les prix de l’action Tesla ont chuté de plus de 27 %, et le titre s’échange actuellement proche d’un niveau de résistance majeur à 190 $ qui pourrait, en cas de cassure, amorcer une hausse des cours de Bourse Tesla jusqu’à 260 $.

Toutefois, il reste aussi des niveaux de supports à proximité qui pourraient engendrer une baisse en cas de cassure. Plusieurs scénarios sont donc plausibles.

En cas de cassure de la résistance à 190 $, les acheteurs de l’action Tesla pourraient tenter un trade long avec comme premier objectif 260 $, et pour les plus optimistes un deuxième objectif à 290 $, voire 300 $.

En cas d’échec de cassure, il faudra surveiller un retour sur le support à 179 $ qui pourrait lui aussi consister une opportunité d’achat de l’action Tesla s’il venait à tenir. Dans le cas contraire, ce serait les 170 $ qui constitueraient un dernier filet de sécurité avant une possible chute de l’action Tesla vers les 140 $ constituant le dernier support majeur avec le prix de 100 $.

Freedom 24 : recevez jusqu’à 20 actions gratuites pour votre dépôt jusqu’au 31/08/24*

*Votre capital est assujetti à un risque

Analyse graphique de l’action Tesla en 2024

Analyse Technique Tesla juin 2024

Source : ProRealTime Web

Il y a donc de nombreuses zones de support à 179$, 170$, et 140 $ qui devraient protéger les cours de l’action Tesla contre une poursuite de la baisse, et soutenir un retour de la tendance haussière. Les investisseurs pourraient utiliser les zones de support comme cible d’achat dans une stratégie à long terme. Les traders aguerris pourront tenter d’anticiper les cassures de supports pour profiter des mouvements de baisse qui s’ensuivent.

Faut-il investir dans Tesla en 2024 ? Notre avis

 banniere Freedom 24
On peut légitimement se poser la question d’investir en Bourse dans l’action Tesla ou non. En 2024, l’action Tesla peut être une opportunité d’investissement intéressante malgré sa volatilité et les périodes de forte baisse que les prix de l’action Tesla ont connus. En effet, Tesla n’est pas seulement un constructeur de véhicules électriques, c’est aussi une entreprise à la pointe de l’innovation dans des domaines aussi variés que la conduite autonome, l’intelligence artificielle et les solutions d’énergie solaire pour les habitations. Ces secteurs représentent des marchés avec un potentiel de croissance significatif.

La volatilité de l’action Tesla reflète souvent l’innovation et les risques associés à une entreprise pionnière. Cependant, cette même volatilité peut offrir des opportunités d’achat à des prix plus bas pour les investisseurs à long terme qui croient en la vision et la direction de l’entreprise.

Une stratégie de versement programmé, connue en anglais sous le nom de “dollar cost averaging” (DCA), peut être particulièrement efficace dans ce contexte. Cette stratégie consiste à investir un montant fixe à intervalles réguliers, indépendamment du prix de l’action Tesla, ce qui permet de réduire au fil du temps l’impact de la volatilité et le risque de baisse. Avec le temps, cette méthode de plan d’investissement peut aider à acquérir plus d’actions Tesla lorsque les prix sont bas et moins lorsque les prix sont élevés, contribuant ainsi à une moyenne du coût d’achat plus favorable.

En résumé, malgré les fluctuations, Tesla reste une entreprise d’avenir, et une approche d’investissement disciplinée et progressive pourrait s’avérer judicieuse pour tirer parti du potentiel de l’action Tesla à long terme.

Cours Tesla : cours de l’action Tesla en Bourse

Freedom 24 : recevez jusqu’à 20 actions gratuites pour votre dépôt jusqu’au 31/08/24*

*Votre capital est assujetti à un risque

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.