Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Chute de l’action Kering : comment investir ?

Chute de l’action Kering : comment investir ?

Bien que le secteur du luxe en Bourse ait connu de belles années de croissance, notamment depuis la fin du COVID-19, les actions de cette industrie ne sont pas toutes logées à la même enseigne. Alors que l’action LVMH a gagné plus de 132 % sur les 5 dernières années par exemple, l’action Kering a perdu plus de 32 % sur la même période.

Mardi 23 avril 2024, l’entreprise Kering a publié une performance financière du premier trimestre 2024 bien inférieure aux prévisions des analystes avec des perspectives annuelles plutôt moroses. Ces mauvaises nouvelles ont fortement impacté le cours de l’action Kering en Bourse qui perd plus de 6,45 % le mercredi 24 avril 2024 après cet avertissement sur les résultats.

Cette chute des prix représente-t-elle une opportunité de trader ou d’investir en Bourse dans l’action Kering ? Quels sont les challenges auxquels l’entreprise Kering doit faire face ? Quelle est la configuration technique du cours de Bourse de l’action Kering ? Découvrez notre avis sur comment investir dans l’action Kering en 2024.

Cours Kering : cours de l’action Kering en Bourse

eToro : toutes les actions, 0 % commission*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro

Nouvel avertissement sur les résultats pour Kering

Kering est confronté à une baisse significative de ses bénéfices au premier semestre en raison d’une diminution de la demande pour sa marque Gucci. L’entreprise Kering prévoit une baisse de 40 à 45 % de son résultat d’exploitation au premier semestre par rapport à la même période en 2023. Ce profit warning intervient alors que Kering lutte pour maintenir sa part de marché dans l’industrie de plus en plus concurrentielle du luxe.

Cette nouvelle fait suite à un avertissement sur les bénéfices émis le mois dernier, alertant les investisseurs sur la détérioration des ventes de l’entreprise Kering – un fait rare dans le secteur du luxe, où la croissance constante et l’augmentation des marges ont été la norme pour les rivaux de Kering, LVMH et Hermès. Si le marché mondial du luxe a connu un ralentissement après le boom de la pandémie, d’autres marques semblent en effet avoir géré la transition avec plus d’efficacité.

L’avertissement sur les bénéfices de Kering a déclenché une vague de dégradations de la part des analystes, jetant le doute sur le repositionnement à court terme de l’entreprise.

Barclays, Goldman Sachs, Jefferies et Berenberg maintiennent des notes neutres, citant une visibilité limitée sur la trajectoire de redressement de Kering, en particulier pour Gucci. Toutefois, certains analystes restent optimistes. UBS a émis une note d’achat, bien qu’avec un objectif de prix réduit. Deutsche Bank et RBC ont également maintenu leurs notes d’achat.

Analyse technique de l’action Kering en 2024

L’action Kering perd du terrain depuis les 5 dernières années et sous-performe son indice boursier de référence, le CAC 40. Au 24 avril 2024, l’action Kering perd plus de 43,5 % sur un 1 an et autour de 18 % depuis janvier 2024, alors que le CAC 40 a gagné plus de 7,90 % et plus de 7,20 % respectivement.

Au plus bas de la journée de trading du 24 avril, l’action Kering a chuté de presque 10 % pour atteindre 315,35 euros – un plus bas niveau depuis la semaine du 18 septembre 2017.

Analyse graphique de l’action Kering en Bourse

Cours Action Kering Bourse Avril 2024

Source : TradingView

Freedom 24 : large sélection d’actions, ETF et produits dérivés + jusqu’à 6,4 % / an pour les dépôts en euros*

*Votre capital est assujetti à un risque

  • Scénario haussier pour l’action Kering : résistance autour des 376,75 euros, 350,20 euros et 331,25 euros.
  • Scénario baissier pour l’action Kering : support autour des 313,70 euros, 294,40 euros et 280,10 euros.

Comment investir dans l’action Kering en 2024 ? Notre avis

Kering, figure de proue du marché mondial du luxe, peine ces dernières années à se démarquer de la concurrence et cela se ressent dans la performance de son cours de Bourse.

L’entreprise Kering semble aujourd’hui subir de plein fouet la normalisation du secteur du luxe et le ralentissement des ventes dans des régions clés comme la Chine, ce qui amène les investisseurs à s’interroger sur l’attrait que l’action Kering peut représenter en tant qu’investissement.

Considérons d’abord Gucci, acteur clé de Kering et responsable de la moitié de ses ventes et d’une part importante de ses bénéfices, qui est confronté à un repositionnement stratégique plus complexe qu’initialement prévu.

HSBC suggère que la marque a donné la priorité aux marges et aux flux de trésorerie pendant la pandémie, négligeant les efforts de marketing par rapport à ses concurrents. Cette stratégie s’est retournée contre elle, entraînant une perte de parts de marché depuis 2020.

De plus, comme l’indique Bloomberg, le succès historique de Gucci repose en grande partie sur les créateurs à la mode, ce qui rend Kering particulièrement sensible à l’évolution des préférences des consommateurs. L’entreprise doit donc faire face à une certaine volatilité de son succès.

Ensuite, le marché chinois, très important pour les marques de luxe, connaît un ralentissement significatif. La crise immobilière, l’augmentation du coût de la vie et le taux de chômage élevé chez les jeunes ont freiné l’enthousiasme des consommateurs pour la mode haut de gamme.

Et l’entreprise Kering ne s’attend pas à une amélioration significative dans un avenir proche, ce qui semble se confirmer avec les prévisions de certains analystes.

Barclays prévoient ainsi un ralentissement de la croissance annuelle des ventes mondiales de produits de luxe qui devrait atteindre un pourcentage moyen à un chiffre, après +9 % en 2023 et une croissance à deux chiffres les deux années précédentes.

Pour Bain & Co., ce ralentissement se confirme en Chine avec une croissance locale des ventes de produits de luxe qui devrait ralentir et enregistrer une hausse moyenne à un chiffre, après avoir atteint +12 % en 2023.

L’entreprise Kering est donc confrontée à plusieurs défis de taille qui ont un impact sur son potentiel de croissance future et donc son cours de bourse. De plus, l’action Kering a sous-performé son indice de référence et ses concurrents dans un environnement qui était pourtant positif pour le luxe, ce qui n’est pas très prometteur maintenant que le secteur devrait ralentir. Il faut donc être prudent si vous souhaitez investir dans Kering.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une  prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.