Carrefour : analyse d’un leader mondial de la grande distribution

Le 05 septembre 2020

carrefour-analyse-bourse

Découvrez dans cet article, les derniers résultats semestriels 2020 de Carrefour, suivis d’une présentation du groupe Carrefour.

Retrouvez ensuite l’implantation de Carrefour dans le monde, son modèle économique, ses engagements sociaux, environnementaux et humains.

Nous reviendrons également sur le cours et le dividende de l’action Carrefour ainsi que l’étude de ses résultats financiers. Enfin, nous vous présenterons les indicateurs clé de Carrefour et notre réponse à la question : faut-il investir en Bourse dans l’action Carrefour ?

Infographie : chiffres clé de Carrefour

carrefour-chiffres-infographie

Nombre de grandes surfaces dans le monde : 12 225.

Création de Carrefour : 1959.

Chiffre d’affaires 2019 : 80,7 milliards d’€ (TTC).

Rendement du dividende : 1,71 % en 2020 (3,20 % en 2019).

Cours Carrefour : cours de l’action Carrefour en Bourse

Les derniers résultats de Carrefour en Bourse

Les derniers résultats du 1er semestre 2020 de Carrefour ont été publiés le 28 juillet 2020. Il en ressort les éléments suivants :

  • un chiffre d’affaires en très léger repli de 1,8 %, passant de 34,89 milliards d’€ (S1 2019) à 34,27 milliards d’€ (S1 2020) ;
  • un résultat net négatif (perte) de 21 millions d’€ au S1 2020 contre un résultat négatif  de 458 millions d’€ au S1 2019.

Le groupe Carrefour indique également que son résultat net ajusté ressort à 253 millions d’€ au titre du S1 2020 contre 155 millions d’€ au S1 2019, soit une croissance de + 63 %.

Notons aussi que dans le cadre de son vaste plan d’économies, à échéance 2022, portant sur 3 milliards d’€ de réduction des coûts, le groupe a déjà économisé 480 millions d’€ au S1 2020.

Depuis son initiation, le plan d’économie 2022 a déjà permis d’économiser 2,44 milliards d’€.

Carrefour : pionnier du concept de l’hypermarché

carrefour-analyse-bourse-action

Le groupe Carrefour figure parmi les leaders mondiaux du secteur de la grande distribution alimentaire grâce à plus de 12 200 supermarchés et hypermarchés implantés au sein de 30 pays. Fort d’un chiffre d’affaires groupe 2019 de 80,7 milliards d’euros, Carrefour emploie plus de 320 000 salariés. Ce n’est pas moins de 77 millions de foyers dans le monde qui font régulièrement confiance à Carrefour.

La structure des enseignes Carrefour est principalement déclinée en hypermarchés et en magasins de proximité tels que Carrefour Market, Carrefour City ou encore Carrefour Express.

À l’international, on retrouve notamment le groupe Carrefour sous les enseignes Atacadão au Brésil.

En dehors de l’alimentaire, cœur de métier de Carrefour, l’activité du groupe concerne également des prestations de services tels que les voyages, les loisirs, les services financiers (banque Carrefour et assurances), le e-commerce, le drive, la location de véhicules, la distribution de carburants, les cartes de fidélité,… Cette liste étant non exhaustive.
AdvertisementToutes les actions à 0 % de commission sur etoro*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro action en Bourse

Histoire, développement et activités de Carrefour

L’histoire de Carrefour débute il y a 60 ans, en 1959, lorsque la famille Badin-Defforey (grossiste alimentaire) rencontre Marcel Fournier, gérant d’un magasin à Annecy.

Lors de l’année suivante, les entrepreneurs décident d’ouvrir leur premier supermarché de type libre-service d’une surface de 200 m2, suivi rapidement d’un second d’une surface de 850 m2 dans la ville d’Annecy.

Trois ans plus tard, en 1963, le premier hypermarché Carrefour ouvre ses portes au grand public. Une première sur le territoire français avec une telle superficie : 2 500 m2.

En 1970, l’action Carrefour est introduite en Bourse. Cette IPO a aidé au financement de la croissance du groupe.

En 1973, la politique d’internationalisation du groupe Carrefour débute en ciblant, en premier lieu, les pays européens (Belgique, Italie, Espagne). Elle est suivie d’une implantation outre-Atlantique, au Brésil, à compter de 1975. Le groupe s’installe ensuite en Argentine en 1982 et à Taïwan en 1989.

Compte tenu de l’évolution des exigences des consommateurs, Carrefour décide de lancer sa filière « Qualité Carrefour » en 1992, notamment avec le pain bio.

Carrefour s’implante également en Chine dès 1995, puis en Pologne en 1997. Cette même année, le groupe développe ses propres « MDD » (Marques De Distributeurs) avec notamment sa marque « Reflets de France ».

Fort de cette croissance internationale et de sa fusion avec les enseignes Promodès en 1999, le groupe Carrefour se hisse au rang de second plus grand groupe mondial de la grande distribution alimentaire, à la tête de 9 000 grandes surfaces dans le monde.

En 2001 et 2013, le groupe se développe en Roumanie et en Afrique.

Carrefour a acté la création de Carmila en 2014, une foncière cotée en Bourse ayant pour mission la détention et la valorisation de galeries commerciales adjacentes aux grandes surfaces Carrefour. Les magasins de distribution alimentaire « Dia » sont acquis par le groupe Carrefour cette même année.

Afin de profiter de l’essor du e-commerce, le groupe acquiert le site de vente en ligne « Rue du Commerce » disposant d’une bonne réputation en France. Ruducommerce.fr est spécialisé dans les produits électroniques, informatiques, smartphones, produits pour la maison, parmi bien d’autres.

En 2019, le groupe Carrefour acte la loi PACTE en réponse à ses ambitions de devenir un leader mondial de la transition alimentaire.

En 2019 également, Carrefour se désengage de ses activités en Chine.

En 60 ans d’existence, le groupe Carrefour, d’origine française, a su se hisser parmi les 7 plus grands acteurs de la grande distribution au monde (toutes catégories) derrière Walmart, Amazon, Costsco, Schwarz (Lidl, Kaufland), Kroger, et Aldi.

Carrefour, un leader présent dans le monde entier

Répartition du chiffre d’affaires du groupe Carrefour

carrefour-chiffre-affaires

Le groupe Carrefour a réalisé un chiffre d’affaires de 80,7 milliards d’€ TTC en 2019 dont :

  • 38,8 milliards d’€ en France (48,1 %) ;
  • 23,3 milliards d’€ en Europe (Hors France, 28,9 %) ;
  • 16,5 milliards d’€ en Amérique Latine (20,4 %) ;
  • 2,1 milliards d’€ en Asie (2,6 %).

Répartition des magasins Carrefour dans le monde

carrefour-magasins-repartition

Le groupe Carrefour dispose de 12 225 grandes surfaces dans le monde dont :

  • 5 274 en France ;
  • 789 en Belgique ;
  • 906 en Pologne ;
  • 1 149 en Espagne ;
  • 1 089 en Italie ;
  • 371 en Roumanie ;
  • 597 en Argentine ;
  • 464 au Brésil ;
  • 137 à Taïwan ;
  • 1 449 dans d’autres pays.
Découvrir aussi notre article Carte du monde des indices boursiers mondiaux

Franchise Carrefour : un modèle économique proposé par le groupe français

carrefour-franchise-reseau

Le modèle économique du groupe Carrefour permet de devenir franchisé pour les enseignes de proximité Carrefour City, Carrefour Contact, Carrefour Express, Carrefour Bio, Carrefour Montagne ainsi que pour les supermarchés Carrefour Market, et les enseignes Promocash et 8àHuit.

Deux formules sont proposées :

  • la formule « location gérance », accessible à partir d’un apport minimal de 7 500 €, donnant accès à la location et à la gérance d’un fonds de commerce appartenant au réseau Carrefour ;
  • la formule « investisseur », accessible avec un apport minimal de 80 000 €, permettant de devenir propriétaire d’un fonds de commerce de proximité du réseau Carrefour.

Le principe de la franchise permet d’être propriétaire de sa société (et donc de ses profits) tout en appartenant à une enseigne. C’est notamment le cas de la majorité des McDonald’s par exemple.

En outre, le franchisé doit rétribuer un faible pourcentage de son chiffre d’affaire en faveur de l’enseigne. En contrepartie, il profitera de toute l’expertise achats, logistique, communication, publicité, implantation de son réseau.

En France, plus de 4 000 magasins Carrefour appartiennent à leurs franchisés. Ce modèle concerne principalement les magasins de proximité et non les hypermarchés Carrefour.

Carrefour et ses objectifs RSE : climat, parité et production responsable




Le groupe Carrefour se fixe de nombreux objectifs en matière de RSE (Responsabilité Sociale de Entreprises). Ils concernent :

  • la lutte contre la faim : réduire la faim dans le monde ;
  • la santé : bannir les substances alimentaires controversées, assurer la qualité des produits Carrefour, poursuivre les plans d’actions pour assurer la sécurité et la santé des collaborateurs ;
  • la parité : proposer au minimum 40 % des postes clés du groupe Carrefour aux femmes d’ici 2025 ;
  • la production alimentaire responsable : atteindre un objectif d’ici 2022 de 4,8 milliards d’€ de produits bios vendus. Mettre en place des garanties de traçabilité et de transparence. Arriver à 100 % d’emballages recyclables d’ici 2025 ;
  • le climat : réduire les émissions polluantes liées aux activités du groupe Carrefour de 40 % d’ici 2025 et de 70 % d’ici 2050. Intégrer les 30 plus grands groupes mondiaux engagés dans le scénario d’un réchauffement climatique limité à 2° C ;
  • le monde aquatique : atteindre 50 % de la filière produits de la mer issus de la pêche responsable d’ici 2020. Réduire le plastique en mer ;
  • l’environnement : réduire les déchets. S’engager pour une forêt durable en proposant des produits nécessitant des matières premières forestières issues d’activités exemptes de déforestations. S’engager dans la construction d’infrastructures écologiques concernant ses nouveaux projets.

Carrefour possède également sa propre fondation à but humanitaire afin de venir en aide aux pays dans lesquels le groupe est présent.

Rendement du dividende Carrefour

Évolution du dividende Carrefour sur 10 ans (en € par action, années de versements retenues)

carrefour-dividende

Le montant du dividende Carrefour est en repli de 79 % sur 10 ans pour s’établir à hauteur de 0,23 € par action en 2020.

Le rendement 2020 de l’action Carrefour est de 1,71 % à son cours de Bourse du 1er septembre 2020, établi à 13,44 €.

Le dividende 2020 de Carrefour a été divisé par 2 par rapport à son niveau de 2019, passant de 0,46 € par action à 0,23 € par action du fait du contexte lié au Covid-19.

Le fait de maintenir son dividende, même divisé par 2, indique une certaine résilience de l’activité de Carrefour car de nombreux grands groupes français l’ont supprimé dans ce contexte de « crise » du Covid-19.

En effet, Carrefour appartient à un secteur parmi les plus défensifs : la grande distribution alimentaire.

Bourse : évolution du cours de l’action Carrefour à long terme

 Graphique du cours de Bourse de l’action Carrefour depuis 2000

cours-carrefour-evolution-action-carrefour

Source : Tradingview (hors tracés)

L’étude graphique du cours de l’action Carrefour, cotée au CAC 40, peut être décomposée en 7 grandes phases :

  • une tendance baissière entre mi-novembre 1999 et mi-mars 2003, de – 70 % ;
  • une tendance haussière entre mi-mars 2003 et mi-mai 2007, de + 100 % ;
  • une tendance baissière entre mi-mai 2007 et début mars 2009, de – 62 % ;
  • une tendance haussière entre début mars 2009 et fin septembre 2010, de + 86 % ;
  • une tendance baissière entre fin septembre 2010 et mi-juillet 2012, de – 68 % ;
  • une tendance haussière entre mi-juillet 2012 et mi-avril 2015, de + 152 % ;
  • une tendance haussière depuis mi-avril 2015, de – 60 %.

Carrefour : analyse des résultats financiers et valorisation en Bourse

Chiffre d’affaires de Carrefour depuis 2010 (en milliards d’€, HT)

carrefour-chiffre-d-affaires

L’évolution long terme du chiffre d’affaires de la société Carrefour connaît une érosion de – 10 % entre 2010 et 2019.

Il est établi à 72,4 milliards d’€ au titre de 2019, en dessous de sa moyenne 10 ans (76,43 milliards d’€).

Cette érosion du chiffre d’affaires de Carrefour peut partiellement s’expliquer par la perte de certaines parts de marché, notamment avec l’essor de concurrents tels que Lidl à titre d’exemple.

Résultat net de Carrefour depuis 2010 (en milliards d’€)

carrefour-resultat-net

L’évolution sur 10 ans du résultat net de Carrefour présente un caractère hétérogène avec des variations allant de – 2,2 milliards d’€ (2011) à + 1,37 milliard d’€ (2014). Il s’établit à 1,31 milliard d’€ en 2019.

Sa moyenne 10 ans est de 0,48 milliard d’€, soit 480 millions d’€.

Bilan consolidé annuel du groupe Carrefour

Au sein de son bilan annuel consolidé, clos le 31 décembre 2019, le groupe Carrefour dispose d’actifs totaux à hauteur de 50,80 milliards d’euros. Les capitaux propres inscrits au bilan de la société sont de 11,68 milliards d’€ (et de 9,94 milliards d’€ part du groupe, hors intérêts minoritaires).

Une fois divisé par 791,47 millions d’actions au capital, le montant des capitaux propres de Carrefour ressort à 14,76 € par action, légèrement au-dessus de son cours de Bourse actuel de 13,44 € du 1er septembre 2020.

Notons également la quote-part de 18,56 % de l’actif du bilan de Carrefour au titre des actifs de nature intangible à hauteur de 9,43 milliards d’€ (7,98 milliards d’€ de Goodwill et 1,45 milliard d’€ d’immobilisations incorporelles).

En base retraitée des actifs intangibles, les capitaux propres de Carrefour passent donc à une valeur de 2,25 milliards d’€, soit 2,84 € par action.

Remarque : l’actif net (= capitaux propres) correspond à la valeur comptable selon le bilan d’une société. Il se calcule en additionnant ce que possède une société (ses actifs) déduits de ce qu’elle doit (ses dettes et autres passifs). Concernant les actifs intangibles, cette typologie d’actifs est potentiellement plus difficilement « monétisable » si l’on devait vendre la société à l’instant T.

Du côté des passifs de Carrefour (39,13 milliards d’€), on retrouve principalement la dette de financement court et long terme, à hauteur de 7,30 milliards d’€, ainsi que la dette d’exploitation (comptes fournisseurs) pour 13,65 milliards d’€ ainsi que 5,53 milliards d’€ au titre du poste de passif relatif au refinancement des encours clients.

Quant au ratio de solvabilité, au 31 décembre 2019 (dette de financement / capitaux propres), il s’élève à 0,63 et passe à 3,24 si calculé sur la base des capitaux propres tangibles.

Ce ratio de solvabilité est très élevé en base tangible.

Indicateurs clé de Carrefour : rentabilité, marge bénéficiaire, dettes et rendement




Voici les indicateurs clés relatifs à l’action du CAC 40 Carrefour :

Une rentabilité bénéficiaire assez timide

Le BPA (Bénéfice Par Action) 2019 de Carrefour ressort à 1,43 €. Cependant, il inclut 1,39 € par action lié au bénéfice généré par les activités abandonnées, soit uniquement 0,04 € par action de BPA 2019 provenant des activités poursuivies.

Une trop faible marge bénéficiaire

Avec 32 millions d’€ de bénéfice net 2019 issus des activités poursuivies du groupe Carrefour, la marge bénéficiaire de groupe est très faible au regard de son chiffre de 72,39 milliards d’€.

De plus, si l’on raisonne en moyenne 10 ans afin de lisser l’hétérogénéité des bénéfices, il en ressort les éléments suivants :

  • un chiffre d’affaires moyen de 76,46 milliards d’€ ;
  • un bénéfice net moyen de 0,48 milliard d’€ ;
  • soit une marge bénéficiaire moyenne sur 10 ans faible, établie à 0,63 %.

Une valorisation boursière a priori élevée au regard du bilan

Avec 2,25 milliards d’€ de capitaux propres tangibles (2,84 € par action) face à un cours de Bourse actuel de 13,44 €, la valorisation boursière de Carrefour semble trop élevée selon ce critère.

Un endettement trop élevé

Le ratio de solvabilité de Carrefour déterminé par la formule (dettes financières / capitaux propres tangibles) ressort à 3,24. Cela signifie que 224 % de son actif net tangible au bilan est financé par de la dette.

Un rendement correct du dividende

Outre l’année 2020 particulière du fait du Covid-19 qui a engendré une division par 2 du dividende, Carrefour a versé un dividende de 0,43 € par action en 2019, soit un rendement de 3,20 % au cours de Bourse de l’action Carrefour du 1er septembre établi à 13,44 €.

Cependant, la rentabilité bénéficiaire de Carrefour aura sans doute besoin de s’améliorer afin de pérenniser à long terme ce dividende.

Une position de leader mondial

Le groupe Carrefour présente l’avantage de posséder une très forte position concurrentielle car le groupe profite d’une implantation mondiale ainsi que d’une position de 7eme plus grand acteur mondial de la grande distribution (toutes catégories confondues).

Consulter aussi notre dossier Comment investir en période de récession ?

Faut-il investir en Bourse dans l’action Carrefour ?

Au regard de ces arguments, est-il opportun d’investir en Bourse dans l’action du CAC 40, Carrefour ? Notre avis est plutôt négatif sur le niveau actuel de valorisation boursière.

Comme précédemment évoqué, la valorisation bilancielle d’actif net tangible par action de Carrefour est inférieure à sa valorisation boursière actuelle (2,84 € par action contre 13,44 € pour son cours de Bourse). De plus, la capacité du groupe Carrefour à être suffisamment profitable, reste à démontrer.

Son résultat net 2019 est de « seulement » 32 millions d’€ au titre de ses activités poursuivies face à un chiffre d’affaires de 72,39 milliards d’€, et cela malgré un grand plan d’économies quasiment achevé (2,44 milliards d’€ sur un total de 3 milliards d’€).

Il en va de même au titre du premier semestre 2020 avec une perte de 21 millions d’€, bien que le groupe indique un bénéfice net ajusté à hauteur de 253 millions d’€, cela reste trop juste (0,35 % de marge bénéficiaire sur chiffre d’affaires au S1 2020).

L’investisseur à la recherche de valeurs de rendement peut donc potentiellement s’intéresser à Carrefour compte tenu de son rendement du dividende de 3,20 % (sur la base de celui versé en 2019), tout en restant vigilant sur sa pérennité si le groupe ne parvient pas à améliorer sa profitabilité.

En revanche, les investisseurs à la recherche de valeurs de croissance (C.A et bénéfices), ainsi que les investisseurs value (valeurs décotées) resteront probablement à l’écart du dossier Carrefour.
Inscrivez-vous à gratuitement à notre newsletter et recevez toutes nos analyses

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Louis Yang

Co-fondateur - Café de la Bourse - Site internet

Diplômé de l’ICN et de l’ESCP. Louis Yang a travaillé à la Mission Economique, au sein du groupe Lafarge et a été gestion de patrimoine indépendant. Il a également été rédacteur et éditeur financiers pour Aol Finance et Yahoo Finance.

Il est auteur pour la librairie du Commerce International, chroniqueur Bourse sur BFM et co-fondateur de Cafedelabourse.com.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading groupes-pharmaceutiques-fortes-marges-beneficiaires
Bourse et Trading compte-titres-bourse-avantage-inconvenients
Bourse et Trading
Bourse et Trading societes-francaises-les-plus-riches