Chartered Alternative Investment Analyst (CAIA)




Tout ce qu’il faut savoir sur la Chartered Alternative Investment Analyst Association et la certification qu’elle dispense.

Chartered Alternative Investment Analyst Association : une certification pour les acteurs de l’investissement alternatif

Le CAIA est une désignation professionnelle accordée par la Chartered Alternative Investment Analyst Association (association d’analystes d’investissement alternatif certifiés).

CAIA : les caractéristiques de la formation

Il existe deux niveaux de certification : I et II. Les titulaires respectent les normes de formation de l’association en matière d’investissements alternatifs.

Pour être accéder à cette désignation, le candidat doit détenir un diplôme niveau licence, justifier d’au moins un an d’expérience professionnelle en finance, et passer deux examens portant sur des sujets allant de l’analyse qualitative aux théories de négociation des investissements alternatifs, en passant par l’indexation et l’évaluation comparative.

Une fois certifié, les membres doivent payer chaque année une cotisation annuelle et remplir tous les trois ans un outil d’auto-évaluation afin de conserver leur désignation.

À qui s’adresse le CAIA ?

Le CAIA s’adresse aux personnes travaillant au sein de hedge funds, de fonds de private equity et de fonds de capital-risque mais aussi les investisseurs travaillant dans des institutions financières plus traditionnelles et pratiquant le trading de produits dérivés par exemple.

Chartered Alternative Investment Analyst Association : quel objectif ?

Le but du CAIA est d’établir un fonds pédagogique spécifiques aux professionnels des investissements alternatifs.

Les professionnels eux, ont tout intérêt à obtenir ce certificat qui facilite l’accès à l’emploi, permet de connaître différents acteurs du secteur et bien sûr, offre un accès privilégié à des ressources pédagogiques.

CAIA et CFA : quelles différences ?

Dans les deux cas, il s’agit d’une certification à destination des professionnels de l’investissement. Cependant, le CFA (Chartered Financial Analyst), plus réputé et plus difficile à décrocher, concerne principalement les analystes financiers et porte essentiellement sur les placements classiques, tels que les actions, les obligations, les fonds communs de placement et les fonds négociés en bourse. En revanche, le CAIA se concentre lui sur les placements alternatifs. Il peut donc être plus valorisé dans les milieux du private equity ou des hedge funds.

Inscrivez-vous à notre formation gratuite et recevez nos 5 ebooks sur l’investissement