Livret Distingo : 3% pendant 4 mois + 80€ offerts*

Bull




Bull : les haussiers dans le jargon boursier

Le terme “bull” (“taureau” en anglais) désigne un investisseur long, qui pense que le marché, un titre ou un secteur va connaître une hausse. On dit aussi qu’un tel investisseur est “bullish”.

Bull & Bear : les origines de ces termes

Le terme de « bull », qui signifie « taureau » en anglais et désigne les haussiers, s’entend pas opposition à « bear » qui signifie ours et désigne les baissiers car le taureau attaque dans un mouvement ascendant(ses cornes montent du bas vers le haut) tandis que l’ours attaque dans un mouvement descendant (sa patte va du haut vers le bas).

Bull : les investisseurs qui anticipent une hausse des cours

Les bulls sont des investisseurs optimistes qui prévoient que le marché prendra bientôt une tournure positive et essaient de tirer profit de ce mouvement haussier.

Par exemple, si une personne spécule à la hausse sur le CAC 40, elle tentera de profiter d’une hausse de l’indice en misant tout sur lui. Les bulls sont l’exact opposé des bears, pessimistes persuadés que le cours d’un titre, un indice ou un secteur va baisser.

Bulls : quels titres pour ces investisseurs haussiers ?

Les investisseurs qui anticipent une hausse des cours peuvent acheter toutes sortes de titres comme des actions, des OPCVM classiques ou ETF, mais aussi des produits dérivés call ou long, avec ou sans effet de levier.

Bulls : quelles classes d’actifs pour les investisseurs qui anticipent une hausse ?

On peut trouver des bulls sur presque n’importe quel marché, comme le marché des actions mais aussi le marché des obligations ou encore le marché des matières premières comme le soja, le pétrole ou … la viande de bœuf.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.