Freedom24 : jusqu'à 6,4 % / an pour les dépôts en euros. Votre capital est assujetti à un risque*
Petit guide à l’usage des investisseurs “value”

Petit guide à l’usage des investisseurs “value”




L’investissement dans la valeur, et n’importe quel type d’investissement d’ailleurs, est appliqué différemment par chaque investisseur. Les principes généraux sont malgré tout partagés par tous les investisseurs dans la valeur. Ces principes ont été expliqués par des investisseurs de renom, tels que Peter Lynch, Kenneth Fisher, Warren Buffet, John Templeton et bien d’autres.

Dans cet article nous nous attacherons à ces principes en les traitant sous forme d’un manuel pour tout investisseur dans la valeur.

Acheter des entreprises

S’il y a bien une chose sur laquelle tous les investisseurs dans la valeur sont d’accord, c’est qu’il faut acheter des sociétés et non pas juste leurs actions. Il faut donc ignorer le comportement des prix des actions et le bruit du marché.

A la place, les investisseurs doivent s’attarder sur les fondamentaux de l’entreprise qui se trouve derrière l’action. Les investisseurs peuvent gagner de l’argent en suivant les tendances de marché mais cela implique beaucoup plus d’effort que l’investissement value. La recherche d’entreprises de qualité se transigeant à bon prix requiert des efforts de recherches plus longs mais, en contrepartie, vous passerez moins de temps à vendre et acheter et il y a moins de commissions.

Aimez l’entreprise que vous achetez

Tout comme vous ne choisissez pas votre conjoint en vous basant uniquement sur la couleur de ses chaussures, ne choisissez pas une action à la va-vite. Apprenez à aimer l’entreprise que vous achetez ; passionnez-vous pour elle et apprenez tout de son fonctionnement. Vous devez décortiquer ses comptes pour en dégager l’essence-même.

De nombreuses sociétés paraissent bien mieux qu’elles le sont lorsqu’on les juge seulement à l’aune de leurs ratio, comme le PER ou revenu par action. Regardez de plus près les chiffres qui composent ces ratio et votre première impression changera du tout au tout.

Si vous gardez des critères de sélection exigeants et que vous vous assurez que les états financiers de l’entreprise sont toujours aussi bons, vous détiendrez probablement cette entreprise longtemps dans votre portefeuille. Si les choses changent, vous le remarquerez vite. Si vous appréciez l’entreprise que vous achetez, prêtez attention aux épreuves qu’elle traverse et à ses réussites. Cela deviendra plus un hobby qu’une corvée.

Mieux vaut faire simple

Si vous ne comprenez pas ce qu’une société fait ni comment, alors vous ne devriez probablement pas y investir. Les détracteurs de l’investissement value aiment concentrer leurs critiques sur ce point.

En effet, vous êtes obligé de rechercher des entreprises que vous comprenez aisément car vous devez être capable d’anticiper avec logique les rendements futurs de l’entreprise. Plus la société est complexe, plus vos prévisions seront incertaines.

Vous pouvez certes acheter des entreprises que vous appréciez sans les comprendre complètement, mais l’incertitude devra être prise en compte et représentera un risque supplémentaire. Chaque fois qu’un investisseur dans la valeur fait face à un risque plus grand, il doit se donner une marge de sécurité plus importante, c’est-à-dire un écart encore plus grand entre le prix et la valeur intrinsèque.

Les sociétés simples ont aussi un avantage ; il est plus difficile pour une direction incompétente de nuire à l’entreprise.

Rechercher des chefs d’entreprises, pas des managers

La direction d’une entreprise peut parfois faire toute la différence. Une bonne direction ajoute une valeur supplémentaire. Une direction incompétente peut couler les entreprises les plus solides. Certains investisseurs ont même fondé leur stratégie d’investissement entièrement sur la recherche de managers honnêtes et capables.

Buffett déclare :

“Recherchez trois qualités : l’intégrité, l’intelligence et l’énergie. S’ils ne possèdent pas la première, les deux autres vous ruineront.”

Vous pouvez développer un sixième sens pour repérer l’honnêteté de la direction en épluchant les rapports annuels sur plusieurs années. Tiennent-ils leurs promesses ? Le cas contraire, ont-ils assumé leur responsabilité ou se sont-ils défilés ?

Les investisseurs dans la valeur veulent des managers qui se comprtent comme des propriétaires. Les meilleurs directeurs ignorent la valeur de marché de la société et se concentrent sur la croissance de l’entreprise, créant ainsi de la valeur long terme pour l’actionnaire. Les directeurs qui se comportent comme des employés se concentrent souvent sur les performances à court terme, dans le but de s’assurer un bonus ou un autre avantage liée à la performance, parfois au détriment de la performance à long terme de la société.

Une fois de plus, ces données peuvent être interprétés de différentes façons, mais la structure de compensation des dirigeants constituent de bons indices. Une personne qui pense comme un propriétaire s’attribuera un salaire raisonnable et son bonus dépendra de l’appréciation de ses parts dans l’entreprise. La moindre des choses est que votre entreprise dépense ses stock-options !

Lorsque vous découvrez une bonne valeur, achetez-en beaucoup !

L’un des domaines qui différencie l’investissement value des principes d’investissement couramment acceptés est la notion de diversification. L’investisseur dans la valeur se retrouvera inoccupé pendant de longues périodes à cause de l’observation de normes rigoureuses et des forces du marché.

Lorsqu’un marché haussier tire sur sa fin, tous les prix augmentent et l’investisseur value n’a plus qu’à rester liquide en attendant l’inévitable correction. Le temps, un facteur important du concept de capitalisation, s’écoule inexorablement pendant que l’investisseur value attend. C’est pourquoi, lorsque vous trouvez des actions sous-évaluées, vous devriez en acheter le plus possible.

Mais soyez prévenus : votre portefeuille sera considéré à haut risque selon certaines mesures traditionnelles, comme le bêta. Les investisseurs sont généralement encouragés à éviter une trop forte concentration, mais un investisseur dans la valeur ne peut pas suivre correctement de trop nombreux titres.

La seule exception est Peter Lynch. Il passait plus de 12 heures par jour à suivre tous les titres de son portefeuille. Cependant, pour un investisseur amateur, il est conseillé de ne détenir que quelques actions, sur lesquelles vous avez fait des recherches approfondies, et que vous pensez conserver sur le long terme.

Comme l’a dit Warren Buffett, si vous n’êtes pas prêt à conserver une action pendant 10 ans, alors ne l’achetez pas du tout.

Comparez votre meilleur investissement à d’autres

Chaque fois que vous avez de nouvelles liquidités à investir, votre objectif n’est pas de vous diversifier à tout prix, mais de trouver un placement meilleur que ceux que vous avez déjà.

Si les alternatives qui s’offrent à vous ne sont pas meilleures que les investissements de votre portefeuille, renforcez-vous dans le capital de sociétés que vous connaissez et aimez. Ou alors, attendez, tout simplement.

Pendant ces périodes de creux, un investisseur dans la valeur peut identifier des titres de qualité et déterminer le prix auquel il vaut le coup de les acheter. Une telle watchlist vous permettra de prendre vos décisions rapidement lorsque les marchés corrigeront.

Ignorez le marché … 99% du temps

Le marché n’est utile que lorsque vous achetez ou que vous vendez. Le reste du temps, vous devriez l’ignorer. Si, lorsque vous achetez des actions, vous gardez la même approche que lorsque vous achetez une entreprise, vous voudrez les garder aussi longtemps que les fondamentaux sont solides.

Sur la période de détention de vos investissements, il y aura des moments où vous pourrez vendre avec une plus-value et d’autres où vous afficherez des pertes latentes. Cette volatilité est dans la nature du marché.

Il existe une foule de raisons de vendre une action, mais un investisseur dans la valeur devrait prendre autant de temps pour vendre que pour acheter. Lorsque vous vendez un investissement, votre portefeuille engrange des plus-values, et vous devrez généralement liquider une ligne en moins-value pour le rééquilibrer. Ces deux transactions engendrent des coûts qui aggrave la perte et érode le gain. En conservant longtemps des investissements affichant des plus-values latentes, vous économisez sur des frais de transactions, et votre protefeuille s’en portera d’autant mieux.

Conclusion : le prix de la discipline et ses conséquences

L’investissement value est un subtil mélange de bon sens et de pensée contrarienne. Alors que la plupart des investisseurs s’accordent sur le fait qu’un examen détaillé de l’entreprise est important, la perspective de devoir rester hors d’un marché haussier leur semble contre-nature. Il est indéniable que les fonds investis sur le marché en permanence ont fait de meilleures performances que le cash qui attendait un marché baissier. C’est un fait, mais c’est un fait trompeur. Les données proviennent du suivi des performances d’indices comme le S&P 500 sur plusieurs années. De là naît un certain amalgame entre la gestion passive et l’investissement dans la valeur.

Concernant ces deux types d’investissement, l’investisseur évite les transactions inutiles et garde ses investissements sur le long terme. La différence est que la gestion passive vise des rendements moyens, via un fonds indiciel ou autre instrument diversifié. Un investisseur value, lui, recherche des sociétés au-dessus de la moyenne et y investit lourdement.

Ainsi, l’investisseur value a de meilleures chances d’enregistrer des performances très au-dessus de la moyenne. En d’autres termes, si vous voulez faire une performance égale à la moyenne de celle du marché, mieux vaut acheter un fonds indiciel dès maintenant et y investir régulièrement (c’est ce qu’on appelle le dollar cost averaging). Si, par contre, vous souhaitez battre les indices, vous avez besoin d’un portefeuille concentré sur d’excellentes sociétés. Lorsque vous les aurez trouvées, les meilleures performances compenseront le temps que vous aurez passé à rester liquide. L’investissement dans la valeur requiert beaucoup de discipline de la part de investisseur mais offre en retour de gros gains potentiels.

© 2009 – Cafedelabourse.com