Commissions de Bourse : quel impact sur la performance ?

Commissions de Bourse : quel impact sur la performance ?

Quand on cherche à optimiser ses résultats en Bourse, on pense avant tout à la façon dont les « Take Profit » et les « Stop loss » peuvent être optimisés ou si la gestion du risque peut être adaptée pour l’utilisation d’un levier plus important mais nous oublions bien souvent que l’optimisation de la performance peut aussi passer par la réduction de l’impact des commissions de Bourse.

Nous verrons dans cet article quel peut être l’impact des commissions en fonction des différents profils d’investisseurs : trader scalper, trader actif ou investisseur long terme avec des exemples concrets en fin d’article.

L’impact des commissions dans la gestion d’un portefeuille long terme

FxflatIl paraît évident qu’un investisseur ayant un objectif long terme sera moins impacté par le coût des commissions de courtage qu’un trader réalisant des opérations chaque jour, pourtant les commissions de Bourse peuvent devenir un véritable handicap même pour un investisseur souhaitant gérer son portefeuille boursier à long terme.

En effet, investir à long terme ne signifie pas nécessairement de garder des positions sans les toucher pendant des années. En fonction des événements de marché, un investisseur sera très probablement amené à régulièrement réajuster son portefeuille.

Les arbres ne grimpent pas jusqu’au ciel, et les investisseurs avertis auront sans doute prédéfini un niveau auquel il faudra prendre ses bénéfices dans le cas d’un scénario favorable (ou ses pertes, dans le cas d’un scénario moins favorable). Ces opérations de vente vont générer des coûts en termes de commission de courtage, des coûts qui seront suivis par des coûts supplémentaires quand il faudra réallouer les fonds nouvellement disponibles sur d’autres actions.

Un nouveau contexte géopolitique (comme la guerre en Ukraine) pourrait aussi être un facteur poussant un investisseur à vouloir faire une refonte de son portefeuille boursier. Il s’agit d’événements imprévisibles et les coûts peuvent être significatif avec les commissions qu’il faudra payer pour chaque achat et chaque vente, d’autant que ces coûts n’auront probablement pas été anticipé dans le cadre de la stratégie d’investissement initiale.

La pire chose serait que les coûts des commissions de courtage soient un frein à la prise de décisions pourtant importantes, ou que les coûts ne soient pas correctement pris en compte et qu’ils impactent trop fortement le résultat final.

Les commissions de courtage ayant souvent un montant minimum, les investisseurs souhaitant investir de petits montant ou des montants plus importants répartis sur un nombre important d’actifs vont se trouver fortement pénalisés. Il n’est pas rare de voir des investisseurs dans une situation dans laquelle ils vont payer 2 EUR de commissions pour l’achat de deux actions à 10 EUR ; un scenario dans lequel il faudra jusqu’à deux années de bourse pour compenser le coût de la commission de courtage seulement.

Plus petites transactions, réallocation de portefeuille, prise de bénéfice et bien d’autres événements dans la vie d’un portefeuille boursier pourront impacter la performance, même des meilleurs investisseurs, en raison des commissions facturées par certains courtiers bourse.

Opter pour un courtier en Bourse sans commission pourrait permettre d’optimiser la performance annuelle d’un portefeuille boursier de 5 à 20 % sur la base de la performance finale. Au fil du temps, il peut s’agir de sommes importantes.

Nous verrons un exemple concret à la fin de cet article.

L’impact des commissions dans une stratégie de trading active

Si l’impact des commissions de courtage est généralement modéré dans le cadre de la gestion d’un portefeuille boursier à long terme, il devient une véritable problématique pour un daytrader souhaitant se positionner sur des trades durant 1 à 3 jours.

Contrairement à l’investisseur gérant son portefeuille à long terme qui n’aurait pas mesuré l’impact des commissions en amont, il y a de forte chance que l’impact des commissions soient l’un des points centraux de la stratégie d’un daytrader.

Afin de pouvoir réaliser des opérations gagnantes sur des mouvements ne durant que quelques heures ou quelques jours tout au plus, un daytrader sur action devra s’assurer de payer le moins de commission possible.

D’autant plus que de nombreuses stratégies de trading intègrent un taux de transactions échecs importants, le but étant de tenter de trouver le bon point d’entrée dans la journée. Il faut donc que chacune des transactions coûte le moins cher possible.

Pour un trader actif, les commissions de courtage pourraient représenter un manque à gagner de 50 % sur les stratégies les plus actives. Le choix d’un courtier en Bourse proposant des commissions très faibles voir aucune commission sera un point important parmi les différents paramètres qui vont permettre la réussite d’une belle performance.

L’impact des commissions avec le scalping

Si nous avons évoqué jusqu’à présent l’impact des commissions comme un composant permettant d’optimiser les performances de trading ou d’investissement, alors dans le cas d’une stratégie de scalping, c’est même l’une des clefs qui peut faire basculer une stratégie de gagnante à perdante.

De nombreuses plateformes de trading permettent de « back-tester » une stratégie de scalping, composée de dizaine voire de centaines d’ordres de Bourse par jour. Il n’est pas rare de voir lors d’une simulation qu’une stratégie peut être fortement profitable, mais perdante si l’on ajoute les commissions de courtage.

Réduire voire annuler les commissions de courtage devient alors une priorité aux cotés des problématiques de spread et d’exécution.

Même une commission aussi faible que quelques centimes peut représenter sur une année une somme plus importante que le capital investi initialement.

Si votre souhait est de vous orienter vers une stratégie de trading telle que le scalping, il est vivement conseillé de sélectionner un courtier en Bourse qui sera en mesure d’exécuter vos transactions sans commission et dans de très bonnes conditions.

Nous ne donnerons pas d’exemple chiffré pour le scalping car l’importance de prendre en compte les commissions de courtage est tel que cela pourrait donner des résultats hallucinants.

Exemples concrets de l’impact des commissions de courtage sur la performance du trader et de l’investisseur

FxFlat

Exemple d’impact des frais de Bourse sur une stratégie long terme

Avec un capital de 10 000 EUR et une performance annuelle de +12 %, nous pourrions estimer qu’un investisseur actif disposerait d’un portefeuille de 40 lignes. En raison de différents Stop Loss ou Take Profit exécutés au cours de l’années, la moitié des positions seront fermées et autant seront prises à nouveau à l’achat. Il s’agirait alors de 80 transactions réalisées dans l’année.

Sur la base d’une commission de courtage à 1,99 EUR, cela représenterait un coût de plus de 150 EUR sur l’année. Comparé à la performance de +12 %, soit 1 200 EUR il s’agit d’un manque à gagner équivalent à 1/8 de la performance totale.

Exemple d’impact des frais de Bourse sur une stratégie de daytrading

Avec un capital de 10 000 EUR et une performance annuelle de +40 %, nous pouvons estimer que le daytrader passera un ordre par jour et obtiendra un meilleur tarif auprès de son courtier en Bourse (0,89 EUR). Il n’en reste pas moins que le coût sera d’environ 450 EUR sur l’année, soit plus de 10 % de la performance totale.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.