Livret Distingo sans risque à 4% + 80€ offerts*
Action Dassault Aviation : est-ce le moment d’acheter ?

Action Dassault Aviation : est-ce le moment d’acheter ?

L’action Dassault Aviation (AM) représente-t-elle actuellement une opportunité d’investissement en Bourse alors que le titre vient d’enregistrer un plus haut historique et qu’il a gagné plus de 40 % depuis un an ?

ActivTrades s’est penché sur cette action phare du secteur de l’aéronautique français dans cet article. Est-ce le bon moment d’acheter des actions Dassault Aviation ? Quels sont les avantages et les risques d’investir en Bourse dans les actions Dassault Aviation en 2023 ?

Découvrez-en plus sur cette potentielle opportunité d’investissement dans notre analyse et avis sur Dassault Aviation.

Une année 2022 historique pour Dassault Aviation

L’année 2022 est une année historique pour Dassault Aviation en termes de prises de commandes et la rentabilité du groupe augmente malgré la baisse du chiffre d’affaires.

Le rapport sur les résultats du groupe Dassault Aviation pour l’année 2022 met en effet en avant l’importance des prises de commandes l’année dernière qui permet au groupe d’enregistrer son carnet de commandes le plus important de son histoire au 31 décembre 2022 avec 251 avions (125 Rafale Export, 39 Rafale France et 87 Falcon) pour 35,008 milliards d’euros.

La prise de commandes continue donc de s’améliorer en passant de 12,080 milliards d’euros en 2021 à 20,954 milliards d’euros en 2022. Le chiffre d’affaires ajusté a quant à lui reculé, puisqu’il est passé de 7,233 milliards d’euros en 2021 à 6,929 milliards d’euros en 2022.

L’entreprise a réussi à améliorer sa rentabilité avec une marge opérationnelle ajustée de 8,3 % du chiffre d’affaires en 2022, contre 7,3 % du chiffre d’affaires de 2021. Le résultat opérationnel ajusté a ainsi augmenté de 527 millions d’euros à 572 millions d’euros.

Le groupe Dassault Aviation indique que son chiffre d’affaires devrait baisser en 2023 et qu’il va devoir continuer à faire face à des tensions au niveau de sa supply chain.

Comment se porte le secteur de l’aéronautique en 2023 ?

Le secteur de l’aéronautique a été fortement affecté par la pandémie de COVID-19 qui a entraîné une diminution significative de la demande de voyages aériens et une réduction des budgets militaires dans certains pays. Depuis la fin des mesures de confinement mondiales, le secteur reprend des couleurs et s’est progressivement redressé avec une augmentation des voyages aériens.

De plus, la guerre en Ukraine débutée en 2022 a soutenu les acteurs évoluant dans le secteur de la défense, mais a provoqué une pénurie de titane et a fortement impacté les chaînes d’approvisionnement des acteurs du secteur.

L’industrie aéronautique, spatiale et de défense devrait continuer sa reprise en 2023 malgré les nombreux défis et difficultés auxquels elle fait face.

D’après Guillaume Faury, Président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas) et Président exécutif de l’entreprise Airbus : « L’environnement reste compliqué à de nombreux titres, mais on est optimistes. […] Les clients sont là, la demande est forte et la difficulté, c’est de livrer. […] En 2020-2021, on avait une crise de la demande, là, on a une crise de l’offre ».

Le secteur cherche donc à embaucher 16 000 personnes cette année, mais semble rencontrer des difficultés à trouver du personnel, notamment lorsqu’il s’agit de compétences rares comme des spécialistes de la cybersécurité, de l’intelligence artificielle, des nouvelles énergies, etc.

Consulter également notre article Aéronautique : le moment d’investir ?

Avantages d’investir dans l’action Dassault Aviation

Dassault Aviation est une entreprise spécialisée dans la conception, la fabrication et la vente d’avions civils d’affaires, d’avions militaires, de drones de combat et de systèmes spatiaux reconnus dans le monde entier. Parmi les produits phares du groupe, on retrouve notamment l’avion de combat Rafale et les avions d’affaires Falcon.

Investir dans l’action Dassault Aviation c’est donc investir dans une entreprise française phare du secteur de l’aérospatial et de la défense bien établie et avec une longue histoire (plus de 100 ans) dans la production d’avions de haute qualité reconnus mondialement.

De plus, la présence de l’entreprise dans deux marchés différents, à savoir le civil et la défense, permet au groupe de bénéficier de cycles économiques et de marché distincts. Ces deux secteurs devraient cependant globalement augmenter cette année avec la reprise des voyages et l’augmentation des dépenses de défense.

La société Dassault Aviation est donc bien positionnée pour profiter de la croissance du marché de l’aviation civil et militaire en 2023.

Risque d’investir dans l’action Dassault Aviation

Malgré l’optimisme des acteurs du marché pour l’année 2023, le secteur aéronautique doit faire face à plusieurs challenges qui pourraient entraîner des risques pour le cours de Bourse de l’action Dassault Aviation ou ses concurrents.

En premier lieu, on retrouve la nécessité de stabiliser la chaîne d’approvisionnement du groupe qui a été fortement impacté par la guerre en Ukraine, mais aussi par les conséquences de la pandémie de Covid-19, notamment en Asie, les tensions géopolitiques et sociales dans de nombreuses parties du monde, l’inflation et les pénuries ou les indisponibilités de certaines matières premières.

« Ces crises ont déstabilisé nos fournisseurs impactant directement nos approvisionnements, nos productions et nos développements. La supply chain, notamment aéronautique, a beaucoup souffert en 2022, et reste en tension » peut-on lire dans le communiqué financier de Dassault Aviation.

Ensuite, on retrouve les difficultés liées à l’embauche dans le secteur qui a pourtant un besoin important.

Le manque de personnel, mais aussi l’absence de qualifications spécifiques pour poursuivre les efforts de l’entreprise concernant sa transition énergétique ou pour continuer à faire du numérique son levier de performance, pourraient altérer la capacité de Dassault Aviation à répondre aux besoins actuels de ses clients, mais aussi à leurs défis futurs, via l’innovation technologique.

Action Dassault Aviation : Analyse fondamentale

Comme nous l’avons indiqué plus haut, le groupe Dassault Aviation profite d’un carnet de commandes en hausse ces dernières années. Cela signifie-t-il que la valorisation du groupe est correcte ? Le ratio PER et le ratio BPA dilué de l’entreprise semblent plus importants que celui de l’industrie à 20,74 vs 13,54 et à 7,28 vs 3,79 respectivement.

Le groupe a décidé d’augmenter le dividende Dassault Aviation à 3 € par action en 2022 pour un montant de 249 millions d’euros (payout de 30 %). En 2021, l’entreprise avait versé 208 millions d’euros de dividendes Dassault Aviation pour un dividende par action de 2,49 €.

Dassault Aviation a alloué une prime de partage de la valeur de 4 millions d’euros en 2022 et prévoit de verser 210 millions d’euros en participation et intéressement pour la même période (contre 139 millions d’euros en 2021).

Action Dassault Aviation : Analyse technique

Entre le point bas de mars 2020 (autour des 62,40 euros) et le point haut de juin 2022 (autour des 166 euros), le cours de l’action Dassault Aviation a gagné​ plus de 166 % ! Il a ensuite chuté de plus de 47 % autour des 112 euros en octobre 2022. Depuis, l’action Dassault Aviation a repris jusqu’à plus de 56 % et a formé un nouveau plus haut aujourd’hui au-dessus des 177 euros avec la publication des chiffres financiers du groupe de 2022.

Analyse graphique du cours de Bourse de l’action Dassault Aviation

Graphique Bourse Action Dassault AviationGraphique Journalier de l’action Dassault Aviation – Source : TradingView

Le cours de l’action Dassault Aviation a fortement augmenté aujourd’hui avec la publication de chiffres solides pour l’année 2022, puisque le titre a gagné presque 10 % et a formé un nouveau sommet historique au-dessus de sa moyenne mobile à 9 périodes.

Sur le graphique journalier, l’indicateur Parabolic SAR indique un momentum haussier aujourd’hui, car les cours viennent de passer au-dessus des points de l’indicateur technique.

La forte hausse des cours a aussi envoyé l’indicateur RSI proche de sa zone de sur-achat, mais cela ne signifie pas forcément que les cours vont se retourner. Rappelez-vous qu’ils peuvent évoluer un moment autour de (voire dans) une zone extrême, démontrant ainsi la force de la tendance.

Notre avis sur l’action Dassault Aviation en Bourse

Dassault Aviation est une entreprise solide et un acteur historique du secteur de l’aéronautique et de la défense, bien positionnée sur le marché avec un portefeuille de produits de qualité et recherchés par de nombreux gouvernements et entreprises dans le monde.

De plus, la hausse des dépenses de défense de nombreux pays pourrait profiter au groupe. En France, par exemple, une enveloppe globale de 413 milliards d’euros dans le cadre de la Loi de programmation militaire pour 2024-2030 a été annoncée en début d’année, faisant de ce montant le plus important budget consacré à l’armée et à la défense depuis les années 1960.

Malgré tout, il est important de noter que Dassault Aviation a anticipé une baisse de son chiffre d’affaires en 2023 et que le secteur fait face à certains challenges qui pourraient s’intensifier cette année comme les problèmes d’accès aux matières premières, les perturbations des chaînes d’approvisionnement ou le manque de personnel qualifié.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de  Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.