Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
L’impact de l’intelligence artificielle sur l’assurance

L’impact de l’intelligence artificielle sur l’assurance

Malgré les nombreux risques que représente l’intelligence artificielle (IA), cette technologie est vue par beaucoup comme un moteur de croissance puissant pour de nombreux secteurs et l’assurance ne fait pas exception !

Découvrons dans cet article comment le domaine de l’assurance utilise de plus en plus l’IA et quels sont les risques de cette révolution technologique pour cette industrie.

La montée en puissance de l’intelligence dans tous les domaines

Longtemps considérée comme dédiée aux experts informatiques, l’intelligence artificielle et son utilisation dans de nombreuses industries ont explosé depuis fin 2022 avec l’intelligence artificielle dite « générative » et le lancement du robot conversationnel ChatGPT d’OpenAI.

La taille du marché mondial de l’intelligence artificielle était évaluée à 136,55 milliards USD en 2022 et elle devrait croître à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 37,3 % entre 2023 et 2030 d’après les données de Grand View Research.

Que ce soit dans la santé, l’éducation, l’édition, la finance, la logistique ou encore l’industrie manufacturière, l’intelligence artificielle a transcendé les frontières sectorielles. Cette omniprésence souligne l’importance de comprendre l’impact de l’IA sur chaque secteur.

Qu’il s’agisse d’analyser une large quantité de données pour identifier et anticiper les risques plus rapidement ou pouvoir souscrire à une assurance habitation plus personnalisée, l’intelligence artificielle est maintenant de plus en plus utilisée dans le monde de l’assurance.

Artificial Intelligence Market Size, Share, Growth Report 2030Segmentation du marché mondial de l’intelligence artificielle – Source : Grand View Research

Comment l’intelligence artificielle est-elle utilisée dans l’assurance ?

Caractérisée par l’intégration croissante de technologies innovantes, en particulier l’intelligence artificielle, l’assurance 2.0 est de plus en plus transparente. Ces avancées numériques permettent également d’automatiser de nombreux processus, ce qui améliore l’efficacité opérationnelle des compagnies d’assurance comme Allianz.

Un autre avantage de l’utilisation de IA est l’exploitation de données en temps réel provenant de différentes sources (big data et small data) qui permettent de potentiellement prendre de meilleures décisions et de proposer des offres plus personnalisées. Cette personnalisation permet ainsi de proposer une assurance adaptée aux besoins spécifiques de chaque assuré et d’adapter au mieux la tarification.

Grâce à une analyse prédictive dynamique, la gestion des risques est aussi améliorée. Les technologies d’IA aident en effet à prévenir les risques en identifiant les habitudes ou les schémas potentiellement problématiques avant qu’ils ne se matérialisent.

L’IA est aussi de plus en plus utilisée pour détecter les fraudes grâce à l’analyse de données en temps réel permettant d’identifier des modèles de comportement et de repérer plus rapidement des anomalies susceptibles d’indiquer des comportements frauduleux. De plus, les algorithmes d’apprentissage automatique permettent aux outils d’IA de constamment s’améliorer et de renforcer leur capacité de détection.

L’intelligence artificielle est également de plus en plus utilisée pour améliorer son service client grâce à l’utilisation de chatbots et d’assistants virtuels. Ces derniers offrent une assistance instantanée aux utilisateurs, répondant à leurs questions et fournissant des informations en temps réel, améliorant ainsi la réactivité du service client. Ces dispositifs fonctionnent par ailleurs 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, offrant ainsi une assistance constante.

Enfin, parmi les autres utilisations de l’intelligence artificielle dans le secteur de l’assurance, on retrouve l’intégration de cette technologie dans le processus d’indemnisation des sinistres.

Les algorithmes intelligents de l’IA facilitent le traitement automatisé des réclamations en analysant rapidement les informations sur les sinistres, ce qui permet une évaluation efficace des dommages et une estimation précise du coût de l’indemnisation.

De plus, l’utilisation de l’IA permet d’extraire de manière pertinente les informations nécessaires à partir de documents numérisés fournis par le client, accélérant ainsi de manière significative le processus de traitement des réclamations.

Quelles sont les limites de l’intelligence artificielle dans l’assurance ?

Comme toute innovation, l’utilisation de l’IA dans le domaine de l’assurance n’est pas exempte de risques et comporte quelques limites.

Les risques liés aux biais des algorithmes sont particulièrement importants dans le domaine de l’assurance. Les algorithmes peuvent en effet être influencés par des données historiques qui peuvent entraîner des discriminations involontaires, affectant ainsi l’équité dans le traitement des demandes d’assurance.

De plus, l’IA, bien qu’efficace pour traiter des quantités massives d’information, peut parfois manquer de la subtilité nécessaire pour comprendre le contexte spécifique de chaque réclamation. Elle pourrait ne pas tenir compte des circonstances atténuantes ou des éléments uniques de chaque situation, ce qui pourrait entraîner des évaluations inappropriées des sinistres.

Enfin, étant donné que l’utilisation de l’IA implique souvent la manipulation d’informations sensibles, il est important que les assureurs fassent preuve d’une plus grande vigilance pour éviter tout risque de violation de la vie privée.

La collecte, le stockage et l’analyse des données nécessaires pour alimenter les modèles d’IA doivent donc être réalisés avec le plus grand soin afin de garantir la confidentialité et la sécurité des informations personnelles des assurés.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.