Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Ferrari toujours plus vite : faut-il acheter l’action Ferrari ?

Ferrari toujours plus vite : faut-il acheter l’action Ferrari ?

Marque de renom dans le secteur automobile de luxe et de la haute performance, Ferrari ne semble avoir aucune difficulté à maintenir son aura d’exclusivité tout en poursuivant une croissance économique solide. Les performances financières de l’entreprise continuent en effet de s’améliorer en 2023 et l’action Ferrari (RACE) gagne plus de 40 % depuis janvier 2023.

Découvrez notre analyse de l’action Ferrari. Faut-il investir en Bourse dans Ferrari en Bourse ?

Ferrari augmente ses prévisions de croissance pour 2023

Après un deuxième trimestre 2023 exceptionnel, la marque de légende en matière d’automobiles de course et luxueuses a relevé ses attentes concernant ses performances annuelles. La société italienne table désormais sur un EBITDA ajusté compris entre 2,19 et 2,22 milliards d’euros pour 2023 (contre une prévision antérieure de 2,13 à 2,18 milliards d’euros).

Au deuxième trimestre 2023, les revenus nets de Ferrari ont atteint 1 474 millions d’euros (+14,1 % par rapport à 2022). L’EBITDA ajusté à, quant à lui, bondi de 31,9 % pour atteindre 589 millions d’euros (avec une marge de 40 %). Le bénéfice net ajusté s’est élevé à 334 millions d’euros avec un bénéfice dilué ajusté par action Ferrari de 1,83 euro. De plus, le free cash flow industriel a atteint 138 millions d’euros.

Lire aussi notre analyse Comment investir dans Tesla ?

Ferrari bénéficie d’une liste croissante de clients en attente, mais ne compte pas augmenter sa production

Pour Ferrari, les très bons résultats s’expliquent par son pricing power et les innovations qu’offre la marque, mais surtout par le degré de personnalisation et d’exclusivité dont les clients peuvent bénéficier.

Malgré les délais d’attente prolongés pour les nouvelles commandes (parfois plus de 3 ans), la demande ne fait que croître et Ferrari ne compte pas augmenter le volume de production significativement simplement pour raccourcir les temps d’attente.

Après tout, les voitures créées par Ferrari sont des véhicules d’exception dont les temps d’attente font partie du « processus d’acquisition ». Ferrari est également très soucieuse de maintenir la valeur de revente élevée de ses voitures existantes. Pour cela, elle vise toujours à vendre une voiture de moins que ce que le marché demande.

Les modèles entièrement électriques et hybrides vont-ils peser sur Ferrari ?

De plus en plus populaires en raison de leur impact environnemental moindre, de leur efficacité énergétique et des réglementations environnementales de plus en plus strictes dans de nombreux pays, quel constructeur automobile ne s’intéresse pas aux véhicules électriques ?

Au cours du trimestre, la gamme de produits de Ferrari comprenait 9 modèles avec des moteurs à combustion interne (ICE) et 4 modèles avec des moteurs hybrides. Les livraisons de véhicules hybrides ont représenté 43 % du total des expéditions (plus du double par rapport à 2022).

Ce type de modèle va-t-il davantage représenter un défi pour Ferrari ou une opportunité de croissance ? Faut-il miser dessus en achetant des actions Ferrari en Bourse ?

La transition vers des véhicules électriques et hybrides pourrait remettre en question l’identité et la tradition de Ferrari en tant que constructeur de voitures de sport à moteur à combustion interne.

Ferrari est, en effet, étroitement associée à la puissance, au son distinctif de ses moteurs et à la conduite sportive. L’adoption de technologies électriques pourrait nécessiter une adaptation de l’image de la marque et de l’expérience de conduite, ce qui pourrait peser sur ses ventes.

Malgré tout, l’entreprise travaille depuis plusieurs années sur la trajectoire de sa nouvelle stratégie vers l’électrique et l’hybride tout en préservant l’essence inimitable de Ferrari. Elle indique bien que ce nouveau marché sera une façon de proposer des voitures « encore plus exceptionnellement uniques ». Elle a pour but que ces nouveaux modèles représentent 80 % de ses ventes d’ici à 2030.

Analyse technique de l’action Ferrari



Les actions du constructeur de voitures de sport de luxe enregistrent une très bonne performance en 2023, puisque les actions Ferrari gagnent plus de 40 % jusqu’à présent. Les actions Ferrari sont aussi gagnantes en Bourse pour ceux qui ont un horizon de placement plus long. L’action Ferrari est par exemple en hausse de plus de 142 % depuis 5 ans.

Analyse graphique de l’action Ferrari

Graphique en Bourse Action Ferrari (RACE) Septembre 2023
Graphique journalier de l’action Ferrari – TradingView

Scénario haussier pour l’action Ferrari : Les cours de l’action Ferrari en Bourse sont sous le nuage d’Ichimoku mais proches d’un twist, c’est-à-dire d’un passage fin lorsque la SSA et la SSB du nuage changent de direction. Un twist est toujours plus simple à traverser. Si l’action Ferrari venait à continuer sa hausse, les résistances à surveiller sont les niveaux des 283,8 euros et les 288,7 euros avant que les cours puissent renouer avec leurs plus hauts.

Scénario baissier pour l’action Ferrari : Si l’action Ferrari ne parvient pas à rebondir durablement, elle pourrait baisser vers les supports situés à 278,8 euros et 274,3 euros – et potentiellement continuer sa chute vers les prochains points bas.

Notre avis sur l’action Ferrari

eToro : toutes les actions, 0 % commission*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro

L’importance cruciale de l’équilibre entre la croissance et l’exclusivité prend une dimension particulièrement significative pour Ferrari, alors que la valorisation de cette emblématique entreprise l’a propulsée au-dessus de certains de ses concurrents.

Cette équation complexe exige une gestion stratégique pour préserver le caractère exclusif de la marque Ferrari tout en exploitant son potentiel de croissance sur les marchés mondiaux et d’autres relais de croissance comme le marché de l’électrique ou de l’hybride.

Ferrari a déjà annoncé des plans pour développer de tels véhicules, ce qui indique que l’entreprise est consciente de ces nouvelles tendances du marché et qu’elle compte bien en profiter avec encore plus de personnalisation et d’exclusivité.

La clé pour la marque italienne sera de réussir à équilibrer la transition vers des technologies plus propres tout en préservant l’essence même de la marque qui attire depuis longtemps les passionnés de voitures de sport… et Ferrari semble sur la bonne voie !

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.