Rejoignez +29 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Qui connaît le mieux les crypto-monnaies ?

Le 05 juin 2018

anticiper-marche-analyse-technique-300250

qui connait le mieux cryptomonnaies

banniere-ass-vie_300-250

Devenues un véritable phénomène de société, les crypto-monnaies suscitent un intérêt croissant auprès des Français. Toutefois, à l’échelle internationale, les Australiens sont les plus connaisseurs. De manière générale, les 25-34 ans et surtout les hommes s’intéressent davantage aux monnaies virtuelles.

Paypite, la première crypto-monnaie francophone, a dévoilé à l’occasion de la journée mondiale de la crypto-monnaie prévue ce jeudi, les résultats d’un sondage réalisé en partenariat avec YouGov auprès de plus de 5 000 personnes issues de 5 nationalités différentes : Américains, Chinois, Français, Australiens, Algériens. Il ressort qu’une part importante de Français ne savent toujours pas à quoi servent les crypto-monnaies, certains étant sceptiques quant à leur évolution. Explications.

Monnaie virtuelle : les Australiens sont clairement les plus connaisseurs

Selon le sondage mené par Paypite en partenariat avec YouGov du 16 au 21 mai 2018, les Australiens sont les plus connaisseurs en matière de crypto-monnaies. Effectivement, 76 % d’entre eux déclarent avoir déjà entendu parler des crypto-monnaies, contre 60 % des Chinois, 59 % des Français, 53 % des Américains et 45 % des Algériens.

Une part significative d’Australiens (16 %) et de Chinois (15 %) a sauté le pas en achetant des crypto-monnaies. Les Français, Algériens et Américains restent en retrait avec seulement 6 et 7 % de déclaration d’achat. Cette réticence des autres nationalités à l’égard des crypto-monnaies peut s’expliquer par l’incompréhension de ces nouvelles monnaies numériques ou par la peur d’un éventuel effondrement.

Consulter également notre article Crypto monnaie : la nouvelle bulle internet

Les 25-34 ans ont l’appétit le plus fort pour les crypto monnaies

Les jeunes croient dur comme fer aux crypto-monnaies. En effet, en Australie, 32 % des 25-34 ans déclarent en avoir acheté, contre 18 % en Chine et 16 % en France. En revanche, en Algérie, les aînés sont les plus acheteurs : 10 % des personnes âgées de 55 et plus en ont acheté. Le sondage ne relève aucune différence notable entre les tranches d’âge concernant la méconnaissance des crypto-monnaies. Cependant, dans chaque pays, certaines tranches d’âge sont à la traîne et disent ne jamais avoir entendu parler des crypto-monnaies : 52 % des Chinois de 18-24 ans, 59 % des Algériens âgés de 35 à 44 ans, 45 % des Français de 34-44 ans, 53 % des Américains de 55 ans et plus.

Ces chiffres viennent confirmer une récente étude signée Paypite et Qapa qui montre que le Bitcoin et les monnaies cryptées pourraient même s’inviter dans la rémunération mensuelle des moins de 30 ans. Effectivement, si une grande majorité de salariés ignore actuellement que certains employeurs ont la possibilité de les rémunérer en crypto-monnaies, la jeune génération montre la voie en matière de connaissance et surtout de curiosité. S’ils ne sont que quelques pourcents à accepter un salaire entièrement en monnaie virtuelle, les Français sont d’accord pour recevoir des primes sous forme de Bitcoins (22 % des femmes, 26 % des hommes) : 33 % des 18-30 ans y sont favorables. L’étude souligne également que près de deux Millennials sur trois (62 %) s’imaginent prochainement demander ce genre de salaire à leur entreprise. Néanmoins, ces derniers ne sont pas ceux qui ont le plus confiance en l’avenir des crypto-monnaies. 61 % des plus de 60 ans pensent que les monnaies virtuelles peuvent s’imposer à long terme contre moins de 50 % de Millennials. Les jeunes se concentrent donc prioritairement sur aujourd’hui plutôt que sur demain contrairement aux autres générations.

Crypto monnaie : les hommes devant les femmes

Quel que soit le pays, les hommes semblent davantage intéressés par les crypto-monnaies que les femmes. L’étude précise que 9 % des Français en ont déjà acheté contre 4 % des Françaises, 18 % des Chinois contre 11 % des Chinoises, 10 % des Américains contre 5 % des Américaines, 9 % des Algériens contre 5 % des Algériennes et enfin 20 % des Australiens contre 12 % des Australiennes. La part des femmes n’ayant jamais entendu parler des crypto-monnaies est jusqu’à deux fois plus importante que celle des hommes dans certains pays. L’étude de Paypite démontre ainsi que les hommes et plus particulièrement la tranche d’âge 25-34 ans voient dans les crypto-monnaies l’avenir des transactions bien plus que les femmes ou encore les seniors qui semblent s’en désintéresser.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


marques-luxe-marge-beneficiaire
facebook reseau social bourse
outils-investir-bourse-cryptomonnaie-startup