BpiFrance Entreprises 1 : que vaut le nouveau fonds de placement lancé par l’État pour investir dans les PME ?

Le 02 octobre 2020

Le Ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé la création d’un fonds de placement destiné à inciter les Français à investir dans les PME. Quelles sont les caractéristiques de ce nouveau fonds commun de placement ? Quels sont ses objectifs ? Quel intérêt le particulier a-t-il à investir dans ce fonds ? Quels inconvénients pourraient nuire à une adhésion pleine et entière des Français ? Comment souscrire ? Toutes nos explications sur le nouveau fonds de Private Equity de BPI France

BpiFrance Entreprises 1 : quel est ce nouveau fonds commun de placement lancé par le Ministre de l’Économie et géré par BPI France ?

Intitulé BpiFrance Entreprises 1, le nouveau fonds présenté à la presse par le Ministre de l’Économie et des Finances le 30 septembre 2020 est un fonds commun de placement à risque (FCPR) géré par la banque publique BPI France.

Comme les FIP et FCPI, un FCPR est un fonds d’investissement qui permet d’investir dans des PME. Le FCPR est un organisme collectif composé de diverses valeurs mobilières destiné à investir dans des sociétés non cotées. Le fonds BpiFrance Entreprises 1 est « composé à partir de fonds français de capital-investissement » dans lesquels BPI France investit depuis 15 ans. Il s’agit en réalité d’un fonds de fonds puisque ce fonds est constitué de parts de 145 fonds partenaires de Bpifrance, eux-mêmes investis dans plus de 1 500 PME et startups non cotées, majoritairement françaises (à 80 %) mais aussi européennes.

À noter : il est réservé exclusivement aux investisseurs particuliers résidant en France. La durée de vie du fonds « Bpifrance Entreprises 1 » est de 6 ans, prorogeable d’une année supplémentaire.

Lire aussi notre dossier Investir dans le Private Equity

Quels objectifs pour cette initiative inédite en matière d’investissement ?

Le nouveau fonds de private Equity de la BPI, lancé en grande pompe par Bruno Le Maire, vient à point nommé dans un contexte de crise sanitaire et économique qui a vu, d’une part, les Français épargner massivement depuis le confinement (se constituant ainsi un trésor de guerre proche de la centaine de milliards d’euros) et, d’autre part, les entreprises françaises souffrir des mesures de confinement et de la baisse de la consommation comme de la production que celui-ci a engendré. En toute logique, l’Exécutif souhaite donc orienter le surplus d’épargne des Français accumulé depuis mars vers les PME qui ont actuellement un besoin urgent de renforcer leurs fonds propres. L’objectif affiché est clair : « aider les PME à se développer partout sur le territoire », que ce soit « à Nantes, à Lille, à Sélestat ou Biarritz ».

Cette initiative inédite montre bien l’importance de venir en aide massivement et sans tarder aux petites entreprises françaises, très lourdement touchées par la coronacrise. « C’est totalement nouveau, c’est la première fois qu’un pays en Europe propose à ses compatriotes d’investir dans leurs PME » soulignait le Ministre de l’Économie qui souhaite mettre au goût du jour une « forme de patriotisme économique ».

Consulter également notre article 10 conseils pour investir dans une PME comme un pro

Quels sont les avantages à investir dans le fonds BpiFrance Entreprises 1 pour le particulier ?




D’abord, bien sûr, en investissant dans le nouveau fonds de capital-investissement de BPI France, vous participerez à soutenir le tissu économique local et, à votre échelle, participerez à conserver des emplois en France.

Mais ce nouveau fonds présente aussi des atouts non négligeables et notamment une solide diversification de ses avoirs puisque ce ne sont pas moins de 1 500 PME et start-ups qui composent ce FCPR décrit par Bercy, dans son communiqué de presse relatif au lancement du fonds, comme « un portefeuille multisectoriel et diversifié ».

Le ticket d’entrée, de 5 000 euros, sans être faible n’est pas non plus prohibitif.

Enfin, Bruno Le Maire vante « une rentabilité plus importante que celle d’un Livret A. Le rendement annuel brut (de fiscalité et de prélèvements sociaux) devrait osciller entre 5 % et 7 % d’après le directeur général de Bpifrance, Nicolas Dufourcq.

Retenez aussi que, comme pour tous les FCPR, vous pouvez bénéficier d’une exonération d’impôt sur les plus-values réalisées (mais pas de prélèvements sociaux), en contrepartie de l’absence de versements de dividendes pendant les 5 premières années du fonds.

Quels sont les inconvénients et risques d’un investissement dans le nouveau fonds de placement BpiFrance Entreprises 1 lancé par l’État ?

Le fonds de Private Equity lancé par la BPI s’adresse malgré tout à des investisseurs avertis compte tenu du caractère risqué de ce placement dont le capital n’est pas garanti, ce qui signifie que vous n’êtes pas certain de récupérer votre mise initiale. Il comporte donc ce que l’on appelle un risque de perte en capital.

De plus, sa liquidité n’est pas assurée. La durée de blocage du fonds étant de 6 ans, prorogeable une fois, vous ne pourrez récupérer votre argent placé sur ce support qu’au bout de 6, voire 7 ans. Il est donc impératif de n’investir dans ce produit que des sommes dont vous n’aurez pas besoin durant toute cette période.

BpiFrance Entreprises 1 s’adresse donc à des particuliers disposant déjà d’une épargne de précaution et d’autres investissements, qui souhaitent diversifier leurs placements en se positionnant sur les PME françaises.

Attention tout de même, le rendement attendu, de l’ordre de 5 % à 7 % est certes bien plus élevé que le fameux livret de l’épargne réglementée auquel Bruno Le Maire a fait référence pour vanter les qualités du nouveau FCPR lancé par la BPI mais comparer deux choses aussi différentes n’a que peu de sens. Le rendement attendu est même d’ailleurs un peu moins élevé que de nombreux fonds de private equity en raison du point noir de ce fonds : les frais de gestion annuels importants qui s’élèvent à 3,92 %. Ce niveau de frais de gestion élevé est directement provoqué par l’empilement des frais de ce fonds de fonds.

Comment investir dans BpiFrance Entreprises 1 ?

Le fonds BpiFrance Entreprises 1 est ouvert à la souscription depuis le 1er octobre, et ce pour une durée maximale d’un an.

La souscription peut se faire depuis le site internet 123-im.com mais sachez que le Fonds est également distribué par les établissements bancaires, les courtiers en ligne, les assureurs ainsi que les conseillers en gestion de patrimoine.

Les parts du fonds BpiFrance Entreprises 1 pourront être détenues sur un compte titres, un compte PEA ou bien via les supports en unités de compte d’un contrat d’assurance vie.

Attention : la souscription à ce nouveau fonds de capital investissement est réservée aux personnes physiques résidentes fiscales en France.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Clemence Tanguy

Clémence Tanguy

Rédacteur - Café de la Bourse - Site internet

Après des études littéraires et une double formation en communication à la Sorbonne et au CELSA, Clémence Tanguy travaille à la SNCF et au Conseil Général des Hauts-de-Seine avant d’intégrer l’équipe de Café de la Bourse en 2015.

Elle couvre les sujets relatifs à l’actualité macro-économique, aux crypto-monnaies, aux produits financiers, aux finances personnelles et à l’investissement en général, avec une approche pédagogique et pragmatique.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading IPO-reussites-fulgurantes-marches-US-2020
Bourse et Trading OPA-operation-avantageuse-actionnaire
Bourse et Trading societes-americaines-bourse-forts-dividendes
Bourse et Trading worldline-analyse-bourse