Faut-il investir dans la Société Générale ? Notre avis sur l’action Société Générale

Le 07 mai 2021

faut-il-investir-Societe-Generale-avis-action

Créé en 1864 sous Napoléon III, le groupe Société Générale a su se hisser à la 3ème place des plus grandes banques françaises avec 22,11 milliards d’€ de PNB en 2020 (Produit Net Bancaire, équivalent du chiffre d’affaires des sociétés commerciales et industrielles), derrière BNP Paribas et Crédit Agricole.

Après une présentation synthétique du groupe, nous vous présenterons les excellents résultats du 1er trimestre 2021 de la Société Générale et nous analyserons ses comptes annuels. Nous nous intéresserons ensuite aux tendances du cours de l’action Société Générale, puis à l’analyse des indicateurs clés de la Société Générale avant de vous donner notre avis sur l’action Société Générale et de répondre à la question faut-il investir dans l’action Société Générale en Bourse ?

6 chiffres-clés du groupe Société Générale en infographie

Societe-Generale-chiffres-cles-infographie

20,4 milliards d’€ : capitalisation boursière au 3 mai 2021

1864 : création de la banque

66 % : rentabilité des profits entre 2016 et 2020 (bénéfices cumulés / capitalisation actuelle)

N°3 : troisième banque française selon les produits nets bancaires

133 000 : nombre de salariés du groupe Société Générale

61 : Nombre de pays d’implantation

Cours Société Générale : cours de l’action Société Générale en Bourse


AdvertisementToutes les actions à 0 % de commission sur etoro*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro action en Bourse

Présentation de Société Générale : 3ème plus grande banque française

Le groupe Société Générale emploie 133 000 salariés et se positionne comme la troisième banque française en termes de produit net bancaire ainsi que comme N° 2 mondial du financement des énergies renouvelables.

30 millions de clients font confiance au groupe Société Générale dans 61 pays.

Le total des encours concernant les crédits clientèle atteignent 410 milliards d’€ fin 2020 et le total des encours de dépôts clientèle atteignent 451 milliards d’€.

Les trois principaux métiers de la Société Générale sont :

  • la banque de détail en France : 7,32 milliards de PNB en 2020 et un réseau de 2 484 agences ;
  • la banque de détail et services financiers internationaux : 7,52 milliards de PNB en 2020 et un réseau de 2 156 agences ;
  • la banque de grande clientèle et solutions investisseurs : 7,61 milliards de PNB en 2020.

On retiendra notamment que les banques Crédit du Nord et la banque en ligne Boursorama appartiennent à 100 % au groupe Société Générale.

Notons également que le groupe Société Générale a traité presque 100 000 demandes de PGE (Prêts Garantis par l’Etat) pour un total de 18 milliards d’€. Ces PGE ont été instaurés par le gouvernement afin de soutenir les entreprises en difficultés dans le contexte de crise sanitaire.

D’excellents résultats pour la société Générale au 1er trimestre 2021

presentation-societe-generale-3eme-plus-grande-banque-francaise
La Société Générale vient de présenter ses résultats trimestriels, en nette amélioration. En effet, au cours du 1er trimestre 2021 le groupe enregistre :

  • une croissance de + 20,8 % de son produit net bancaire, passant de 5,17 milliards d’€ au 1er trimestre 2020 à 6,25 milliards d’€ au 1er trimestre 2021 ;
  • une multiplication par 13,2 de son bénéfice net, passant de 98 millions d’€ au 1er trimestre 2020 à 1,30 milliards d’€ au 1er trimestre 2021.

Ces très bons résultats devraient jouer en faveur d’une revalorisation du groupe Société Générale en Bourse.

Analyse des résultats financiers et valorisation en Bourse de la Société Générale



Produit Net Bancaire de la Société Générale

(en milliards d’€)

Societe-Generale-produit-net-bancaire-2011-2020

Le groupe Société Générale dispose d’un PNB (Produit Net Bancaire) oscillant entre 22,11 et 25,64 milliards d’€ depuis 10 ans. Les années 2011, 2015, 2016 et 2018 ont bénéficié de PNB supérieurs à 25 milliards d’€ tandis que les années 2013 et 2020 ont enregistré des PNB inférieurs à 23 milliards de $.

Résultats nets de la Société Générale

(en milliards d’€)

Societe-Generale-resultats-nets-groupe-2011-2020

Le groupe Société Générale a toujours été bénéficiaire entre 2011 et 2019, avec des années 2015, 2016 et 2018 sur la borne haute (respectivement 4,00 ; 3,87 et 3,86 milliards d’€ de profits).

À l’inverse, les années 2012 et 2020 ont été plus faibles avec un profit restreint à 0,77 milliards d’€ (770 millions d’€) en 2012 et une perte de 258 millions d’€ en 2020.

Étude du bilan de la Société Générale

Au 31 décembre 2020, les actifs du groupe Société Générale (ce que possède la société) s’élèvent à 1 462 milliards d’€, incluant principalement 448,7 milliards d’€ au titre du poste prêts et créances sur la clientèle au coût amorti, ainsi que 429,5 milliards d’€ au titre des actifs financiers à la juste valeur par résultat. On y retrouve également 166,8 milliards d’€ concernant les placements des activités d’assurance.

Du côté des passifs (ce que doit la société), ils s’élèvent à 1 395 milliards d’€, incluant principalement le poste des dettes envers la clientèle à hauteur de 456,1 milliards d’€ ainsi que 390,2 milliards d’€ au titre des passifs financiers à la juste valeur par résultat.

Par différence entre les actifs et les passifs, les capitaux propres du groupe Société Générale ressortent à 67 milliards d’€.

Concernant la solvabilité des groupes bancaires, la commission européenne de Bâle III a instauré différents ratios clés permettant de mesurer la liquidité et la solvabilité des banques. En l’occurrence le ratio CET1 (Common Equity Tier1) déterminé par la formule :

Fonds propres ordinaires de catégorie 1 / Actifs pondérés en fonction des risques.

Selon Capital, celui de la Société Générale ressort à 13,4 % fin 2020, ce qui lui laisse une marge confortable au regard du seuil de 9,03 % fixé par la BCE (Banque Centrale Européenne).

Analyse du cours de l’action Société Générale



Graphique du cours de l’action Société Générale sur 20 ans

Societe-Generale-evolution-cours-Bourse-graphique-2001-2021

Source : tradingview (hors tracés)

L’évolution long terme du cours de l’action Société Générale, groupe faisant partie du CAC 40, peut être scindée en 4 phases :

  • une croissance de + 287 % entre fin septembre 2002 et fin avril 2007 ;
  • un repli marqué de 89 % entre fin avril 2007 et début juin 2012 ;
  • une croissance de + 225 % entre début juin 2012 et début mai 2017 ;
  • une chute de 54 % depuis début mai 2017 pour atteindre 23,73 € par action en date du 3 mai 2021.
Consulter également notre dossier Comment devenir un meilleur trader ?

Société Générale : une valorisation actuelle attractive ?

La capitalisation boursière de 20,4 milliards d’€ début mai 2021 du groupe Société Générale nous semble attractive au regard de sa capacité de long terme à générer des profits.

En premier lieu, notons que le groupe a généré 13,53 milliards d’€ de profits cumulés entre 2016 et 2020 (5 ans), ce qui représente 66,3 % de sa capitalisation boursière actuelle.

Selon cette approche, l’investisseur décidant d’acquérir des actions Société Générale investit dans une société ayant généré les 2/3 de la valeur de son investissement sous forme de profits au cours des 5 dernières années.

Remarque : cela ne signifie pas qu’il perçoit cette rentabilité sous forme de dividendes. Cependant, il est possible de considérer que son prix d’acquisition est particulièrement intéressant au regard de la profitabilité du groupe.

En second lieu, il faut souligner les perspectives économiques très nuancées de l’année 2020 qui a été marquée par la crise du Covid-19. Dans ce contexte, courant 2020, le groupe Société Générale a décidé d’augmenter substantiellement son poste « coût du risque » à hauteur de 3,3 milliards d’€ contre 1,3 milliards d’€ en 2019. Cette augmentation a bien évidemment pesé sur le résultat net du groupe, le faisant passer dans le rouge à hauteur de 258 millions d’€. Nous considérons que cette perte reste contenue au regard du contexte de 2020 et des profits historiques du groupe Société Générale. En effet, cette perte représente moins de 10 % du profit de l’an dernier (3,2 milliards d’€).

Les résultats financiers du 1er trimestre 2021 montrent un net redressement de la profitabilité du groupe Société Générale avec un profit de 1,30 milliards d’€.

6 indicateurs clés du groupe Société Générale



1. Une perte en 2020, mais la société reste résiliente

Le groupe Société Générale a connu une année difficile en 2020, notamment à cause d’une augmentation substantielle du poste lié au coût du risque. La perte ressort à 258 millions d’€ en 2020. Elle reste cependant limitée car elle représente moins de 10 % du profit 2019, établi à 3,25 milliards d’€.

2. Un excellent 1ertrimestre 2021

Avec une croissance de + 20,8 % de son produit net bancaire ainsi qu’une multiplication par 13,2 de son bénéfice net entre le 1er trimestre 2020 et le 1er trimestre 2021, le groupe société Générale enregistre de très bons résultats.

3. Un ratio de solvabilité correct

Le ratio de solvabilité du groupe Société Générale CET1 est établi à 13,4 % fin 2020, au-delà des exigences de la BCE fixées à 9,03 %.

4.Des capitaux propres supérieurs à la valorisation boursière de Société Générale

Avec une capitalisation boursière de 20,4 milliards d’€ au 3 mai 2021 face à une valeur des capitaux propres du groupe de 67 milliards d’€ au 31 décembre 2020, Société Générale présente une décote intéressante pour l’actionnaire selon ce critère.

5.Un retour du dividende Société Générale en 2021 ?

Au regard de la situation économique actuelle et des recommandations du gouvernement, le groupe Société Générale a supprimé son dividende en 2020. À titre informatif, les derniers dividendes Société Générale ont été de 2,20 € en 2019 et en 2018. Les paiements des coupons ont généralement lieu courant juin.

Lors de la réunion du conseil d’administration du 9 février 2021, la décision a été prise de proposer un dividende de 0,55 € par action lors de l’assemblée générale du 18 mai 2021, avec une mise en paiement du dividende Société Générale prévue pour le 27 mai 2021.

6. Groupe Société Générale : une banque parmi les leaders

Selon le classement des PNB 2020 des banques françaises, le groupe Société Générale se place en 3ème position. Notons également que la banque est classée N°2 mondial dans le segment du financement des énergies renouvelables.

Faut-il investir dans l’action Société Générale en Bourse ?

Selon une approche value oui, au regard de la capacité du groupe à générer des profits sur long terme par rapport à sa capitalisation boursière actuelle.

Avec une action Société Générale à 23,73 € le 3 mai 2021 pour une capitalisation boursière de 20,4 milliards d’€, la valorisation en Bourse du groupe Société Générale nous semble attractive au regard de la capacité de la banque à générer des profits récurrents sur le long terme.

L’action Société Générale n’a pourtant jamais retrouvé ses niveaux d’avant la crise financière des subprimes de 2008, où son cours de Bourse culminait à 140 €. En effet, le titre Société Générale a entamé une brusque chute pour atteindre un point bas de 16 € début juin 2012. Durant les 9 années qui ont suivi, le cours de l’action Société Générale a connu des pics haussiers aux alentours des 50 – 55 €, mais jamais au-delà, ce qui correspond à 40 % seulement au maximum de sa valorisation pré-crise de 2008.

Rappelons que les bénéfices 2016-2020 représentent 66 % de la valorisation du groupe Société Générale, soit 13,2 % en moyenne annuelle. Investir dans l’action Société Générale pourrait donc être judicieux, malgré les difficultés rencontrées par la banque en 2020, année caractérisée par un contexte difficile sur le plan économique.

Notons que les premiers résultats de 2021 montrent un net retour à la profitabilité du groupe Société Générale avec 1,30 milliards d’€ de bénéfice net réalisé au T1.

En termes d’objectif de valorisation, des niveaux sur les 40 milliards d’€ de capitalisation boursière pourraient être atteignables, soit approximativement le double de la valorisation actuelle du groupe Société Générale, ce qui correspond à 45 € par action.

Attention cependant, il est important de souligner que dans le cadre des sociétés bancaires leurs actifs sont principalement de nature financière contrairement aux sociétés industrielles et commerciales disposant plutôt d’actifs physiques (usines, magasins, stocks). Dans cette optique, toute éventuelle crise financière ou monétaire aurait un impact plus conséquent sur les actifs financiers que sur les actifs physiques. Il est donc important de rappeler que dans ces situations de crises financières ou monétaires, les banques sont davantage exposées ainsi que leurs valorisations. Il existe un réel risque de perte en capital pour l’investisseur dans la mesure où ces situations pourraient potentiellement réapparaître à l’avenir.

Inscrivez vous gratuitement à notre newsletter et recevez toutes nos dernières analyses

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading
Bourse et Trading Comment investir nouvelle action CAC 40 Eurofins Scientific
Bourse et Trading quelles-perspectives-secteur-luxe-fin-2021
Banque banque-courtier-qui-propose-credit-conso-en-ligne