Fonds thématique : le fonds d’Aviva Investors engagé dans la transition énergétique

Le 14 octobre 2020

fonds-thematique-aviva-investors

Découvrez le fonds thématique Aviva Investors Climate Transition European Equity, autour de la transition énergétique et de la lutte contre le réchauffement climatique. Dans cet article, Jaime Ramos Martin, gérant actions mondiales chez Aviva Investors, nous présente ce fonds thématique d’Aviva portant sur une économie bas carbone.

Que recouvre la thématique économie bas carbone du fonds Aviva ?

aviva-investors-fonds-thematique

Selon les prévisions, à moins que les tendances des émissions de gaz à effets de serre ne s’inversent, l’augmentation de la température menacera l’existence humaine d’ici la fin du siècle. De fait, la dégradation climatique représente un risque systémique pour la vie sur Terre et, par conséquent, pour l’économie mondiale. En partant de ce constat d’urgence, et en tant qu’investisseur engagé, Aviva Investors a créé une stratégie thématique abordant cette transition climatique afin d’être en ligne avec un monde plus faible en carbone et aux températures en hausse.

Pour ce faire, notre approche est unique et innovante puisque nous la traitons sous deux prismes distincts. Nous avons en effet identifié deux types d’entreprises ayant un rôle majeur à jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique : les entreprises dites de « solutions » qui offrent des produits ou services permettant de réduire les émissions de CO², ou des sociétés offrant des solutions pour s’adapter au dérèglement, et les entreprises dites de « transition » qui orientent leur modèle économique pour s’adapter à un monde à faibles émissions de carbone et aux plus fortes températures.

Quel est l’objectif du fonds Aviva Investors Climate Transition European Equity ?

aviva-investors Depuis l’évolution de l’homo sapiens, la Terre n’a pas connu de telles concentrations de CO2. Les scientifiques ne semblent pas être d’accord sur les chiffres, mais il y a un consensus sur une chose : l’humanité est en danger imminent, et il est temps de s’adapter sérieusement à la vie sur une planète plus chaude. Avec une forte augmentation au cours des derniers mois, le monde a largement dépassé la question de savoir si les changements climatiques dus à l’activité humaine sont en train de se produire. Il faut désormais agir, et c’est l’objectif du fonds.

Il offre une gestion positive et rigoureuse du risque climatique en investissant dans des solutions pour faire face au changement climatique, et dans des sociétés en transition dont le modèle économique évolue pour s’adapter à cette nouvelle donne. L’objectif du fonds est également de répondre aux exigences de divulgation de l’article 173 de la loi française de transition énergétique en permettant aux investisseurs professionnels de communiquer sur la gestion de leurs risques climatiques en publiant chaque année des rapports sur l’intégration des critères ESG et l’évaluation des risques liés au climat. Enfin, l’objectif financier est de surperformer le marché des actions internationales sur le long terme (minimum 5 ans).

Quels sont les leviers de croissance des entreprises qui luttent contre le réchauffement climatique et pour la baisse du carbone ?

Faire face au changement climatique est un défi, mais comme le réchauffement climatique aura un impact sur le paysage économique, il modifiera également les besoins financiers. Plus de 60 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent des routes, des bâtiments, du secteur énergétique et d’autres infrastructures. Pour relever le défi des 2°C, il faudra investir 90 000 milliards de dollars dans des projets d’infrastructures durables et d’efficacité énergétique au cours des quinze prochaines années.

Par exemple, les dépenses d’infrastructure pour l’efficacité énergétique devraient être augmentées de +37 % pour éviter une catastrophe climatique, et les dépenses d’infrastructure de base à faible émission de carbone devraient être augmentées de +31 %.

Par ailleurs, le gouvernement français a publié très récemment son projet de plan de relance économique, il consacrera 30 milliards d’euros à la transition écologique, un premier signal fort en faveur du climat. Les chiffres en attestent, les leviers de croissance de la thématique sont multiples et ces flux financiers transformeront le paysage économique. Il est temps de saisir l’évolution des investissements à long terme tout en atténuant les risques associés aux changements climatiques et à la transition énergétique.

Quels sont les principaux risques du fonds Aviva Investors ?

Nous cherchons à offrir une gestion positive et rigoureuse du risque climatique en investissant dans les sociétés les plus susceptibles de faire face à ce défi. Le fonds est donc construit pour répondre au risque climatique positivement. Les principaux risques du fonds sont ceux liés aux marchés financiers et ceux liés précisément aux marchés des actions internationales. Le fonds est également soumis au risque de perte en capital.

Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire et économique sur les questions climatiques ?

Il est délicat de faire le lien entre crises sanitaires et changement climatique. Nous pouvons en revanche affirmer que les effets du dérèglement climatique peuvent aggraver considérablement les crises sanitaires. En effet, une température plus élevée signifie que les calottes glaciaires fondent et que, par conséquent, le niveau de la mer s’élève. L’élévation du niveau de la mer affectera notamment les villes côtières et les systèmes agricoles. Entre-temps, l’augmentation de la température de l’atmosphère et des océans entraînera également une augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes et une modification des régimes météorologiques, des canicules et des inondations par exemple. Tous ces phénomènes ont un effet sur les populations, ils provoquent des déplacements de masse et des déséquilibres des densités de population.

Ces exemples sont des vecteurs très aggravants pour une pandémie comme la crise sanitaire que nous vivons actuellement. Nous découvrons ainsi que crise sanitaire et crise climatique se conjuguent. En tout état de cause, et au regard du plan de relance budgétaire décidé par le gouvernement français, combattre le dérèglement climatique, c’est limiter un vecteur aggravant de circulation d’un virus mortel. En ce sens, d’un point de vue économique, la crise sanitaire devrait avoir un effet positif sur la thématique du changement climatique.

Source des images : Freepik

À noter : Seule la part Institutionnelle – I : LU2157504775 du fonds Aviva Investors Climate Transition Global Equity est autorisée à la commercialisation en France. La souscription aux investisseurs particuliers est autorisée en France sur le fonds Aviva Investors Climate Transition European Equity – A : LU1985004537. Les informations relatives à ces fonds sont disponibles sur le prospectus de la SICAV.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Jaime Ramos Martin

Jaime Ramos Martin

Gérant actions mondiales - Aviva Investors - Site internet

Avant de rejoindre Aviva Investors, Jaime Ramos Martin a travaillé pendant 12 ans chez Standard Life Aberdeen, où il a occupé un poste de gérant de fonds actions mondiales après avoir été membre des équipes chargées des actions américaines et européennes. Précédemment, il a travaillé chez Mercer Investment consulting après avoir débuté sa carrière à la Banque centrale d’Espagne.

Jaime est titulaire d’un MSc en finance de la London Business School et d’un BBA (Bachelor in Business Administration) du CUNEF (Colegio Universitario De Estudios Financieros). Il est également titulaire de la charte CFA®.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading couvre-feu-epargne-finances-francais
Bourse et Trading xtb-courtier-jose-mourinho-ambassadeur
Bourse et Trading indices-boursiers-classement-secteur-bourse
ISR fonds-thematique-aviva-investors