Club d’investissement




Qu’est-ce qu’un club d’investissement ? Quel est son fonctionnement ? Quels avantages y a-t-il à investir via ce type de structure ? Nos explications.

Club d’investissement : un regroupement d’investisseurs

Un club d’investissement, aussi appelé club de Bourse, est une association en indivision qui permet de réunir de 5 à 20 investisseurs en Bourse qui mettent en commun leur épargne pour investir.

Fonctionnement d’un club d’investissement

La durée de vie d’un club est plafonnée à 10 ans, mais il est tout à fait possible de recréer un club avec les mêmes membres.

Les revenus d’un club proviennent à l’origine d’un montant initial versé par chaque membre dans un “pot commun”.

Ensuite chaque mois, les membres versent une cotisation, qui ne saurait dépasser les 5 500€ par an, afin d’accroître les possibilités financières du club.

Lors des réunions du Club qui peuvent être mensuelle ou se tenir à une fréquence autre préalablement définie, les membres décident à quoi seront employés les cotisations des membres, autrement dit quelles sommes seront allouées à quels actifs. Les décisions d’investissement sont prises collégialement, c’est-à-dire à la majorité des membres présents ou représentés.

Les clubs d’investissement permettent d’investir dans les actions de sociétés cotées : actions françaises ou étrangères mais aussi dans des obligations, certificatswarrants, options, parts d’OPCVM, etc. Attention cependant, l’investissement sur des produits spéculatifs sont limités et les opérations sur devises ou à découvert sont interdites. Notez également que le recours au service de règlement différé (SRD) est toléré à hauteur de 30 % du portefeuille seulement.

Les avantages d’un club d’investissement

Les clubs d’investissement sont l’occasion de rendre l’investissement convivial mais aussi de pouvoir compter sur les compétences et les spécialités de chacun pour établir les meilleures décisions d’investissement. En effet, il est fréquent que les membres se voit attribuer le suivi d’un secteur ou d’une zone géographique en particulier selon leurs compétences et leurs affinités. De quoi prendre des décisions d’investissement en connaissance de cause !

Les clubs d’investissement disposent aussi d’un avantage fiscal non négligeable : l’ensemble des plus-values reste exonéré d’impôt jusqu’à la dissolution du club.

Attention tout de même : chaque membres doit déclarer chaque année sa quote-part des dividendes sur sa déclaration de revenus, et ce même si l’argent reste dans le club.

Pour en savoir plus sur les clubs d’investissement, rendez-vous sur la page de la F2IC (Fédération Française des Investisseurs Individuels et des Clubs d’investissement).

Inscrivez-vous à notre formation gratuite et recevez nos 5 ebooks sur l’investissement