Rejoignez eToro qui propose le crypto-trading depuis 2013. Votre capital est à risque*
Les investisseurs plébiscitent les ETF

Les investisseurs plébiscitent les ETF




La collecte sur le marché mondial des ETF ou trackers continue d’augmenter. La flexibilité des trackers séduit les investisseurs institutionnels européens qui n’hésitent pas à la mettre à profit en ajustant leur portefeuille. Plusieurs facteurs montrent que la croissance des ETF devrait se poursuivre ces prochaines années.

Ainsi les allocations en ETF des investisseurs institutionnels représentent environ 10,3 % du total des actifs en 2017, contre 7,7 % en 2016. Et la tendance se poursuivra en 2018.

Des investissements en ETF en constante progression

La collecte sur le marché mondial des ETF est en hausse, s’établissant à 34 milliards d’euros au mois de mai et 178 milliards d’euros depuis janvier, essentiellement drainée par le dynamisme du marché américain. En Europe, les volumes de souscription se redressent, à plus de 2 milliards, selon les données de l’agence Bloomberg. Les flux d’investissement sur les ETF totalisent 24,4 milliards depuis début 2018. Plus précisément, les ETF actions ont collecté 2,6 milliards au mois de mai alors que les ETF obligataires affichent près de 700 millions de rachats.

La croissance des trackers en 2017 s’explique surtout par l’arrivée de nouveaux acteurs institutionnels, notamment sur le segment obligataire, avec 45 % d’utilisateurs en 2017 contre 38 % en 2016, comme l’indique BlackRock dans un communiqué de presse publié le 12 juin 2018.

Simplicité et flexibilité des ETF : les raisons d’un succès

Plusieurs raisons expliquent la croissance des ETF. Les investisseurs institutionnels européens soulignent leur simplicité et leur flexibilité. En effet, ces fonds indiciels cotés en Bourse permettent de répliquer au plus près la performance de leur indice de référence. Les parts d’ETF se négocient comme des actions et peuvent se revendre pendant les périodes d’ouverture du marché. Ces instruments peuvent être utilisés pour des prises de positions tactiques, leur flexibilité offrant de larges possibilités en termes d’exposition. Les investisseurs sont également séduits par la transparence de ces produits réglementés, conformes aux normes européennes et dont la valeur est déterminée à tout moment via la Valeur Liquidative indicative (VLi). La possibilité de connaître l’actif du fonds offre une garantie de transparence supplémentaire.

Lire aussi notre article 7 conseils pour réussir avec les ETF

Les trackers constituent un outil de diversification géographique et sectorielle pouvant être adapté pour une exposition à des marchés difficilement accessibles tels que les pays émergents ou les obligations d’émetteurs privés. Ils offrent une couverture pertinente aux investisseurs en leur donnant la possibilité de gérer le risque de taux d’intérêt ou de devise pour une exposition action. Enfin, selon BlackRock, les ETF permettent aux institutions d’accéder à d’autres classes d’actifs. Près de 25 % des investisseurs ont utilisé des trackers sur des fonds de placement immobilier en 2017 contre 20 % en moyenne en 2016. Pour l’investissement dans les ETF matières premières, l’utilisation de ces fonds passe de 20 % à un tiers seulement.

ETF : les 4 tendances qui vont encore nourrir leur croissance

Plusieurs éléments laissent penser que les ETF maintiendront leur trajectoire de croissance d’ici 2020.

La progression des investissements dans les ETF smart beta

Les investissements dans les ETF smart beta ou factoriel sont en constante progression. La part des institutionnels ayant contribué à l’étude menée avec Greenwich Associates et qui investissent dans ces fonds affiche une hausse de 10 points en 2 ans.

Consulter également notre article L’ETF Smart Beta

L’intégration des critères ESG dans les stratégies d’investissement

Les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) jouent un rôle croissant dans les décisions des investisseurs. 50 % des participants à l’étude européenne indiquent avoir orienté leurs investissements vers des stratégies ESG. Grâce au développement d’indices « durables », les trackers s’imposent comme une alternative viable aux produits actifs ce qui devrait renforcer leur croissance à moyen et long terme.

Les gérants multi-asset renforcent leur intérêt pour les ETF

Les gérants multi-asset manifestent un plus grand intérêt pour les ETF. Effectivement, la part des gérants d’actifs européens achetant des ETF dans des fonds multi-asset était de 63 % en 2016, contre 80 % en 2017. Malgré cette progression, les gérants multi-asset américains utilisent toujours plus d’ETF que leurs homologues européens.

Les gérants européens d’ETF vont profiter de MIFID 2

La mise en place de la directive européenne MIFID 2 visant à renforcer l’encadrement des marchés financiers va rendre plus transparentes les transactions d’actions de fonds indiciels cotés. Elle mettra en lumière la liquidité des ETF européens et offrira aux investisseurs de nouvelles possibilités de construction de portefeuilles.

Ainsi, Greenwich Associates estime que les flux des investissements institutionnels mondiaux dans les ETF s’élèveront à près de 300 milliards de dollars par an d’ici 2020. La croissance future des trackers devrait donc encore se renforcer.

Découvrir notre dossier Bourse : ETF, trackers et conseils

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.