Guide : les meilleurs ETF Actions Europe du moment

Guide : les meilleurs ETF Actions Europe du moment




Comment choisir l’ETF action dans lequel investir

Les ETF continuent de battre des records de croissance, franchissant récemment la barre des 3 000 milliard d’encours dans le monde (Tous les montants de cet article sont en Euros sauf indication contraire). Les ETF continuent de prendre des parts d’encours aux fonds mutuels classiques, pour atteindre au 1er trimestre 2015, 3.4% des encours des fonds en Europe1, contre 14.9% aux Etats-Unis (soit 4 fois plus). Ces derniers on le sait, sont très nettement en avance sur la transition vers les ETF, notamment pour les particuliers qui représentent seulement 20% des investisseurs ETF en Europe, contre environ 60% aux Etats-Unis2 (soit 3 fois plus). L’adoption des ETF par les particuliers, dans l’industrie de la gestion de fonds, est donc 4×3 = 12 fois plus importante aux États-Unis, indépendamment des encours ou de la population.

Cela donne une idée des perspectives de croissance du secteur ETF auprès des particuliers Européens. A noter que cette adoption lente en Europe pourrait être accélérée en 2015 : la nouvelle enquête annuelle (mondiale) 2015 de Schroders indiquant que : Avec la poursuite de la domination de taux d’intérêts bas, 87% des investisseurs particuliers envisagent d’investir dans des actifs générateurs de revenus3.

Dans cette perspective, la classe d’actif Action sera donc très probablement privilégiée par les investisseurs.

Dans quels ETF Action investit-on en Europe en 2015

La réponse se trouve dans l’analyse détaillée des net cash flows, sur le premier trimestre 2015.  Ce sont les flux nets de liquidités entrant dans les ETF par classe d’actif (actions, obligations, matières premières …) puis ventilées par type et secteur/région.

Quelques tendances claires se dégagent en analysant les flux ETF Europe depuis 2015 :

  1. Les classes Actions et Obligations enregistrent environ +16 milliards chacune
  2. Les Actions Europe en particulier sont très populaires avec +10 milliards
  3. Les Actions Japon enregistrent +2.5 milliards
  4. Les ETF de dividende, catégorie très spécifique, se démarquent avec +1.5 milliards

Concernant l’Europe, il apparaît ici clairement que de nombreux investisseurs comptent sur l’amélioration de la situation économique dans la zone euro, en particulier grâce aux mesures d’assouplissement monétaire annoncées récemment par la BCE.

ETF Action Europe : dans lequel investir

S’agissant des Actions Europe, il existe 2 indices principaux qui concentrent l’offre indicielle : le MSCI Europe et le EURO STOXX 50. La différence entre les 2 est essentiellement le nombre d’entreprises composant l’indice : exactement 50 pour le STOXX Europe 50 et presque 450 pour le MSCI Europe. C’est donc le degré de diversification et potentiellement la volatilité qui est ici en jeu : MSE et C50 (EURO STOXX 50) sont environ 3% plus volatiles que ERO et MEU (MSCI Europe). Ces 4 ETF sont par ailleurs corrélés à plus de 0.99 pour des périodes de 6 mois à 3 ans. En effet dans la pratique les 50 premières capitalisations vont constituer, par le jeu des proportions, une très grande partie de l’encours d’un indice plus large4.

A noter que de nombreuses variantes d’ETF suivant ces indices existent :

  • STOXX 600 : plus large encore avec les 600 premières capitalisations
  • Mid ou Small cap
  • equal weighting : S6EW par exemple donne les mêmes poids aux 600 composants
  • capitalisant ou distributif pour les dividendes
  • excluant certains pays ou secteurs comme le UK ou la finance
  • Short et/ou Leveraged

En Mai 2015 et uniquement sur Euronext on ne compte pas moins de 33 ETF « EURO STOXX 50 » ou « MSCI Europe »5. Il est donc important de pouvoir comparer leur performance au-delà de la seule information véhiculée par le nom de l’indice, ou de l’émetteur.

ETF Action Europe : les favoris du marché

L’analyse quantitative fait ressortir les ETF plébiscités par les investisseurs dans la catégorie Action Europe :

  • CEU – Amundi ETF MSCI Europe UCITS ETF : c’est la plus forte rentrée de liquidité en Europe parmi les ETF Action confondus, en Avril 20156. C’est également la 2iéme plus forte progression pour le 1er trimestre 2015, avec +455 millions.
  • MSE – LYXOR UCITS ETF EURO STOXX 50 : c’est l’ETF de la catégorie Action Europe qui a l’encours le plus important en Europe avec presque 7.5 milliards7.
  • C6E – AMUNDI ETF STOXX EUROPE 600 : c’est l’ETF Euronext qui a le meilleur rendement 5 ans8 avec +81%, suivi de près par ERO – SPDR MSCI Europe avec +77%. Ce dernier ayant l’avantage d’être un ETF vétéran sur Euronext, émis en 2002 il se prête ainsi bien au Backtesting.

Guide : les meilleurs ETF Actions Europe du moment
Source : ETF360

La comparaison des performances via des cours ajustés (rendement global) est essentielle pour obtenir une lecture incluant non seulement la performance de marché mais aussi le TFE (Total des Frais sur Encours), les dividendes et la tracking difference. On voit ici que différentes grilles de lecture sont possibles pour choisir l’ETF d’un secteur spécifique :

  • Rendement global et/ou volatilité
  • Encours
  • Cash flow ou flux entrant
  • Diversification de l’indice

Il est donc important de savoir décrypter les caractéristiques clefs des ETF afin de maitriser complètement la décision d’investissement.

Conseils : diversification et rotation de panier

Rappelons que la clef d’une stratégie robuste est la diversification. Il serait dangereux de n’investir que dans un seul compartiment Action Europe sur le long terme étant donné le caractère cyclique des marchés. Adopter une autre classe d’actif peu corrélée telle que les obligations Européennes par exemple, via les ETF, est un minimum. MTE – LYXOR UCITS ETF EUROMTS 10-15Y INVESTMENT GRADE par exemple a été émis en 2004 et offre une exposition sur les obligations 10-15 ans en Europe.

S’agissant de Buy&Hold ou de stratégies de rotation de panier, l’investisseur particulier peut aujourd’hui, comme les professionnels, valider sa stratégie quantitative via des outils de Backtesting. On notera par exemple que ERO (Actions Europe)  fait +7%  par an depuis 2002 et MTE (Obligations Europe) à peine plus de 5% par an depuis 20049. L’ajout d’autres classes d’actif telles que l’or, l’immobilier et les Actions monde, via les ETF, permet déjà en Buy&Hold de limiter fortement la volatilité. La simulation montre également que l’utilisation de l’effet Momentum via une rotation de panier investi permet d’aller plus loin en terme de rendement long terme.

Téléchargez aussi gratuitement notre guide : Investir avec les ETF

1Source : Deutsche Bank European Monthly ETF Market Review – May 2015

2Source : PWC – The next generation of ETF, why every asset manager needs an ETF strategy

3The Schroders Global Investment Trends Survey 2015 auprès de 20 000 particuliers

4Sauf pour les indices et ETF de type “Equal weighted”  où tous les composants ont le même poids

5Hors déclinaisons sectorielles

6Source : Deutsche Bank European Monthly ETF Market Review – May 2015

7Au 14/6/2015

8Au 14/06/2015 avec des cours ajustés pour dividendes et split. Source ETF360

9Au 12/06/2015 avec des cours ajustés pour dividendes et split. Source ETF360

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.