Bannière livret epargne distingo


TOP 8 des marques de luxe en Bourse aux marges hallucinantes

Le 14 octobre 2018

calci patrimoine SCPI LF Europimmo pave 2019

marques-luxe-marge-beneficiaire

bforbank bourse 300X250

Notre voyage au pays du luxe débute par un séjour dans les hôtels Pandox et InterContinental Hotels qui remportent, tous les deux, les premières places de notre classement.

Nous évoquerons ensuite le bijoutier danois Pandora qui arrive en troisième position avant d’aller jouer quelques centaines de dollars australiens chez le géant des casinos : Crown Resorts.

Puis nous ferons escale devant les vitrines des boutiques de luxe Hermès : le luxe à la française ! Sans oublier de prévoir l’hiver en passant acheter une doudoune chez Moncler.

Pour finir ce luxueux voyage, une petite bataille de figurines direction Gameworkshop avant de prendre place dans notre Ferrari favorite.

Calcul de la marge : par quoi commencer ?

classement-marques-luxe

Pour bien comprendre notre classement, il est utile de savoir ce qu’est une marge bénéficiaire pour une entreprise et comment elle se calcule. La marge bénéficiaire se calcule en divisant le bénéfice net par le chiffre d’affaires.

Exemple : la société A génère un chiffre d’affaires de 1 750 000 €, une fois toutes ses charges payées, il lui reste 180 000 € de bénéfice net.

Calcul de la marge bénéficiaire : bénéfice net (180 000 €) / chiffre d’affaires (1 750 000 €) = 10,28 %.

La société A dispose donc d’une marge bénéficiaire de 10,28 %.

Remarque : il est important de bien identifier la différence entre marge bénéficiaire et rentabilité bénéficiaire de l’action.

Si l’on garde l’exemple de la société A qui capitaliserait en bourse une valeur de 3 200 000 €, et ayant 29 000 actions au capital soit un cours de bourse de 110,34 € par action, il est alors nécessaire de calculer le bénéfice par action ; dans le cas de la société A : 180 000 € de bénéfice / 29 000 actions au capital = 6,21 € de BPA (bénéfice par action).

Donc, la rentabilité des actions de la société A est de (6,21 € de BPA / 110,34 € prix de l’action) = 5,63 %.

En conclusion, la société A génère une marge bénéficiaire de 10,28 % et, à son cours de bourse de 110,34 € par action, possède une rentabilité bénéficiaire de 5,63 %.

Si son cours de bourse est en hausse ou en baisse, la rentabilité bénéficiaire baissera ou augmentera. Il faudra réajuster les calculs lors des publications de bénéfices futurs.

Voyons maintenant dans le détail, le top des sociétés de luxe aux marges les plus importantes.

1. Pandox : hôtels de luxe en Suède et en Europe

Pandox est une société suédoise créée en 1995, spécialisée dans l’hôtellerie haut de gamme aux rendements attractifs. Pandox dispose de 143 hôtels au sein de 83 villes et est implantée dans 15 pays.

La société possède aussi des hôtels de moyenne gamme et manage 31 500 chambres.

Le PDG de Pandox est Anders Nissen et le groupe compte 1 120 collaborateurs dans le monde.

Chiffre d’affaires et bénéfices de Pandox entre 2014 et 2017

(en milliards de SEK, couronnes suédoises)

chiffre-affaires-benefices-pandox

Le chiffre d’affaires de Pandox a été en augmentation de 39,08 % entre 2014 et 2017.

Son bénéfice net a connu une évolution encore plus marquée avec une progression de + 152 % sur les quatre dernières années.

Entre 2014 et 2017, Pandox a cumulé 14,88 milliards de SEK de chiffre d’affaires pour 8,74 milliards de SEK de bénéfices, lui offrant des marges bénéficiaires moyennes sur 4 ans de 58,74 %.

Découvrir notre article qui liste les 3 meilleures actions du CAC40

2. Intercontinental : hôtels de luxe à l’international

InterContinental Hotels Group a plus de 200 ans d’existence et son siège social est situé au Royaume-Uni. Son business model est basé sur la franchise.

Le groupe aux 6 658 collaborateurs possède les marques InterContinental, Kimpton, Hotel Indigo, Even Hotels, Hualuxe, Crowne Plaza, Holiday inn, Avid, Staybridge, et Candlewood. Il possède et manage 798 075 chambres d’hôtel à travers le monde.

Le PDG de la société est Keith Barr, un homme d’affaires américain qui succède, depuis 2017, à Richard Salomons.


Chiffre d’affaires et bénéfices d’InterContinental Group entre 2014 et 2017

(en milliards de $ Américains)

intercontinental-chiffre-affaires-benefices

Le chiffre d’affaires d’interContinental Group a été en baisse entre 2014 et 2016, puis s’est légèrement repris en 2017.

Les bénéfices sont assez hétérogènes dans des seuils allant de 0,39 à 1,22 milliards de $.

Entre 2014 et 2017, InterContinental Hotels Group a cumulé 7,16 milliards de $ de chiffre d’affaires pour 2,61 milliards de $ de bénéfices, lui offrant des marges bénéficiaires moyennes sur 4 ans de 36,45 %.

3. Pandora : bijoux fantaisie Made in Danemark

Pandora est une société danoise fondée en 1982 spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de bijoux. Le groupe, dirigé par Anders Colding Friis, est implanté dans une centaine de pays et compte plus de 7 700 points de ventes.

La bijouterie Pandora se classe à la troisième place mondiale du secteur de la bijouterie « fantaisie » et compte 15 600 collaborateurs.

Chiffre d’affaires et bénéfices de Pandora entre 2014 et 2017

(en milliards de DKK, couronnes Danoises)

pandora-chiffre-affaires-benefices

Le chiffre d’affaires de Pandora a été en augmentation sur la période 2014-2017 car il évoluait de 11,94 milliards de DKK à 22,78 milliards de DKK, soit + 90,78 %.

Les bénéfices sont aussi en tendance positive sur cette période, évoluant de 3,1 milliards de DKK en 2017 à 5,77 milliards de DKK en 2017, soit + 86,12 %.

Entre 2014 et 2017, Pandora a cumulé 71,74 milliards de DKK de chiffre d’affaires pour 18,58 milliards de DKK de bénéfices, lui offrant des marges bénéficiaires moyennes sur 4 ans de 25,87 %.

4. Crown Resorts : casino, hôtel et restaurant en Australie

Crown Resorts est une société australienne fondée en 2007, qui dispose de deux immenses complexes en Australie : le Crown Melbourne et le Crown Perth. Le groupe possède aussi le casino Crown Aspinalls à Londres.

Les structures australiennes de Crown Resorts offrent l’hébergement et la restauration de luxe, des casinos, des salles de conférences ainsi que de nombreuses prestations de divertissement. C’est le Crown Melbourne qui a la primeur d’être le plus grand complexe de casinos en Australie.

Le PDG de la société est John H Alexander et il dirige 15 600 collaborateurs.

Chiffre d’affaires et bénéfices de Crown Resorts entre 2014 et 2017

(en milliards AUD, Dollars Australiens)

crown-resorts-chiffre-affaires-benefices

Le chiffre d’affaires de Crown Resort a été en augmentation sur la période 2014-2017. Il a évolué de 3,09 milliards de $ Australiens (AUD) à 12,27 milliards AUD, soit + 67,63 %.

Les bénéfices suivent une tendance haussière davantage marquée évoluant de 0,66 milliards AUD à 1,82 milliards AUD entre 2014 et 2017, soit + 175 %.

Entre 2014 et 2017, Crown Resorts a cumulé 15,96 milliards AUD de chiffre d’affaires et pour 3,80 milliards AUD de bénéfices, lui offrant des marges bénéficiaires moyennes sur 4 ans de 23,80 %.

5. Hermès : produits de luxe français

C’est en 1837 que Thierry Hermès le fondateur, ouvre sa première manufacture.

La marque française, dirigée par Axel Dumas, est spécialisée dans la conception, fabrication et commercialisation de produits de luxe tels que la maroquinerie, le prêt-à-porter, les accessoires, les bijoux, les montres, les parfums, etc.

Le groupe, fort de 13 483 collaborateurs, est implanté à l’échelle internationale et manage 304 magasins.

Chiffre d’affaires et bénéfices d’Hermès Paris entre 2014 et 2017

(en milliards d’€)

hermes-chiffre-affaires-benefices

Le chiffre d’affaires d’Hermès a été en augmentation sur la période 2014-2017 évoluant de 4,12 milliards d’€ en 2014 à 5,55 milliards d’€ en 2017, soit + 34,71 %.

Les bénéfices étaient aussi en croissance, de + 42,52 %, entre 2014 et 2017.

Entre 2014 et 2017, la société d’articles de luxe a cumulé 19,71 milliards d’€ de chiffre d’affaires et pour 4,17 milliards d’€ de bénéfices, lui offrant des marges bénéficiaires moyennes sur 4 ans de 21,16 %.

6. Moncler : doudounes et vestes haut de gamme

Moncler est une société Italienne fondée en 1952 par deux Français : René Ramillon et André Vincent.

À l’origine destinées aux ouvriers, les doudounes Moncler se sont distinguées lors des Jeux Olympiques de Grenoble en 1968 comme marque de référence.

La marque s’est ensuite diversifiée à partir de 2003 dans la mode « plus large » suite à sa reprise par l’italien Remo Ruffini, tout en conservant son ADN d’origine : les doudounes et blousons.

Le PDG de la société est Remo Ruffini et manage 3 619 collaborateurs.

Chiffre d’affaires et bénéfices de Moncler entre 2014 et 2017

moncler-chiffre-affaires-benefices

Le chiffre d’affaires de Moncler a été en augmentation de 72,46 % entre 2014 et 2017.

Les bénéfices ont presque doublé sur la période (+ 92,31 %).

Entre 2014 et 2017, Moncler a cumulé 3,80 milliards d’€ de chiffre d’affaires pour 0,73 milliard de $ de bénéfices, lui offrant des marges bénéficiaires moyennes sur 4 ans de 19,21 %.

GamesWorkshop : créateur de figurines wargaming

GamesWorkshop Group est une société britannique spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de figurines, fondée en 1975.

La marque la plus connue est Warhammer 40 000. Les clients achètent des boîtes de jeux ou des figurines à l’unité qu’ils doivent ensuite peindre, avant de rejoindre le terrain de bataille.

L’activité de la société pouvant aussi être classée dans la catégorie divertissement, nous l’avons cependant catégorisée dans le luxe car un simple lot de 5 figurines de soldats d’élite « Myrmidon » est vendue au prix de 365 €. GamesWorkshop Group a pour PDG Kevin Rountree et compte 1 805 collaborateurs.

Chiffre d’affaires et bénéfices de GamesWorkshop entre mi-2015 et mi-2018

(en millions de GBP, livre sterling)

gamesworkshop-chiffre-affaires-benefices

Le chiffre d’affaires de GamesWorkshop Group est en augmentation de 84,56 % entre mi-2015 et mi-2018. Les bénéfices marquent une forte croissance sur les quatre dernières années car ayant plus que quadruplé (+ 387 %). Les chiffres de GamesWorkshop Group sont du milieu d’année car la société clôture ses comptes annuels chaque année à fin juin.

Entre mi-2015 et mi-2018, GamesWorkshop Group a cumulé 615,18 millions de GBP de chiffre d’affaires pour 115,98 millions de GBP de bénéfices, lui offrant des marges bénéficiaires moyennes sur 4 ans de 18,85 %.

8. Ferrari : voitures de sport italiennes

Le groupe Ferrari a été fondé par Enzo Ferrari en 1947. Ferrari est mondialement reconnu pour ses voitures de sport ayant remporté de nombreuses compétitions automobiles. La gamme Ferrari est accessible aux professionnels comme aux particuliers. Le siège social de l’entreprise se trouve en Italie et la place de cotation de ses actions est le NYSE.

« LaFerrari », la voiture la plus puissante de l’enseigne, a été produite en 500 exemplaires seulement. Elle embarque un V12 couplé à 3 moteurs électriques développant un total de 963 chevaux pour une masse de seulement 1 370 kg, le 0 à 100 km/h est effectué en 2,6 secondes et la vitesse maximale avoisine les 400 kms/h.

Ferrari Group a pour PDG Louis C. Camilleri et compte 3 513 collaborateurs.

Chiffre d’affaires et bénéfices de Ferrari entre 2014 et 2017

(en milliards d’€)

ferrari-chiffre-affaires-benefices

Le chiffre d’affaires de Ferrari a été en augmentation de 23,91 % entre 2014 et 2017.

Son bénéfice a doublé sur la période passant de 260 millions d’€ à 540 millions d’€.

Entre 2014 et 2017, Ferrari a cumulé 12,14 milliards d’€ de chiffre d’affaires pour 1,47 milliards d’€ de bénéfices, lui offrant des marges bénéficiaires moyennes sur 4 ans de 12,11 %.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


airbus-analyse-constructeur-aeronautique
bourse-turbo-produit-financier
epargne-precaution-argent-budget
societes-francaises-riches-fortunees