PSA : notre analyse Bourse du constructeur automobile français

Le 10 mars 2020

psa-analyse-bourse-constructeur-automobile

Découvrez notre analyse détaillée de PSA Groupe, cet imposant constructeur automobile français détenant les marques Peugeot, Citroën, DS et Opel. PSA est le leader français en termes de volumes de vente automobile, 2ème au niveau européen, et pèse actuellement 15,40 milliards d’euros de capitalisation boursière.

Retrouvez notre analyse de PSA Groupe : ses parts de marché, son histoire, ses succès, son implantation internationale, mais aussi le modèle économique du Groupe, son offre de véhicules et services ainsi que les avantages et les limites de ce constructeur automobile.

Nous évoquerons également l’accord de rapprochement entre PSA et Fiat Chrysler acté en décembre 2019.

Enfin, retrouvez le parcours boursier de PSA Groupe et notre étude des données financières de ce poids lourd du secteur dont le chiffre d’affaires s’élève à 74,73 milliards d’€ et le bénéfice net consolidé à 3,58 milliards d’€ (au titre de son exercice clos le 31 décembre 2019).

À 16,93 € par action PSA en date du 3 mars 2019, la valorisation boursière du constructeur français semble clairement intéressante car le groupe vaut en Bourse l’équivalent de moins de 5 années de profits. D’autant plus que ces derniers sont en forte tendance haussière au cours des dernières années (multipliés par 3 depuis 2015).

En conclusion, nous nous demanderons s’il peut être intéressant ou non d’investir en Bourse dans l’action PSA.

Infographie : chiffres clés du Groupe PSA

action-psa-analyse-bourse

74,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires 2019.

3,49 millions d’unités vendues dans le monde en 2019.

6,2 % de marge opérationnelle courante.

2ème constructeur européen.

3,58 milliards d’euros de bénéfice net consolidé en 2019.

4,73 de PER 2019 au cours de Bourse de 16,93 € du 3 mars 2020.

Cours de l’action PSA en Bourse

Résultats de PSA : une rentabilité préservée malgré des ventes en baisse

Les ventes mondiales de PSA sont en chute courant 2019, comparées aux volumes records de 2018. En effet, le groupe a vendu 3,49 millions de véhicules neufs en 2019 contre 3,88 millions en 2018, soit un repli de 10 %.

Ce sont les ventes de voitures à l’étranger qui ont le plus souffert avec – 55 % en Asie, – 44 % en région Moyen-Orient / Afrique et – 22 % en Amérique Latine. L’Europe a été plus résiliente avec une baisse des volumes de –  2,5 %.

Néanmoins, le chiffre d’affaires du groupe est parvenu à légèrement croître entre 2018 et 2019, établi à 74,73 milliards d’€ contre 74,03 milliards d’€ l’an dernier. Il en est de même pour le résultat net consolidé (bénéfice) en hausse de + 8,77 % (3,58 milliards d’€ en 2019 contre 3,30 milliards d’€ en 2018).

La performance financière de PSA a donc été plutôt remarquable en 2019 dans un contexte de chute de 10 % des volumes de ventes.

Peugeot : leader français et 2ème constructeur automobile européen

AdvertisementToutes les actions à 0 % de commission sur etoro*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro action en Bourse

Des modèles de voitures Peugeot parmi les plus vendues de l’histoire automobile

La marque Peugeot possède une riche histoire. L’entreprise est une des pionnières en conception automobile. Les premiers modèles ont été créés il y a plus de 120 ans, en 1891, par le fondateur Armand Peugeot. Parmi les véhicules les plus vendus de l’histoire automobile, la Toyota Corolla avec 37 millions de véhicules vendus et la Volkswagen Golf avec 34 millions remportent les titres de championnes mondiales depuis les années 50. Un peu plus loin dans le classement arrive la Renault Clio vendue depuis 1991 à 13,5 millions d’unités.

Puis, deux modèles du groupe PSA se distinguent : la Citroën 2 Chevaux, dite « Deudeuche », écoulée à 9 millions d’exemplaires entre 1948 et 1990, et la Peugeot 206, lancée le 10 septembre 1998, écoulée à 8,4 millions d’unités et dont on voit encore actuellement beaucoup de modèles en circulation.

Robotique et électrique : la technologie à l’honneur chez PSA

Du côté des technologies actuelles, la marque Peugeot conçoit des moteurs ultra économiques. À titre d’exemple, la 308 1,6 BlueHDI affiche une consommation mixte de 3,2 litres aux 100 km, tout en sachant qu’elle développe une puissance maximale de 120 chevaux.

Associées à la technologie Selective Catalytic Reduction (SCR) et Filtre à Particules (FAP), les particules fines de ces moteurs diesel sont éliminées à 99,9 %.

Le moteur PSA Puretech essence 1,2 L est élu moteur de l’année depuis 2015, par « International engine of the year awards ». Il consomme moins de 4,5 litres aux 100 km pour environ 104 g/km de Co2.

PSA Groupe intègre aussi l’informatique et la robotique dans ses usines d’assemblage, en constante modernisation.

L’usine française de Sochaux vise une production de 500 000 véhicules courant 2018, soit presque 1 400 par jour.

Sans oublier un sujet clé de demain, les motorisations électriques avec 10 nouveaux modèles lancés en 2019 en prévision d’une offre 100 % électrifiée (hybride ou 100 % électrique) d’ici 2025.

Groupe PSA : le sport automobile comme vitrine et incubateur technologique

Le sport automobile a un double rôle : gagner des championnats et être un « incubateur » d’avancées technologiques, souvent reproduites à grande échelle dans l’industrie automobile de masse.

La course du Dakar 2017 a vu l’emporter un podium 100 % Peugeot, avec les modèles 3008DKR. Stéphane Peterhansel a remporté le titre de champion, Sébastien Loeb est arrivé second, et Cyril Despres troisième.

En 2016, Sébastien Loeb a été vice-champion en Rallye-cross avec sa Peugeot 208 WRX, voiture qui a aussi remporté la victoire du FIA World RX de 2015 avec la team Peugeot-Hansen.

PSA Groupe : société cotée présente en Europe et dans le Monde




La majorité des sites de production du groupe PSA sont localisés en Europe large (incluant l’Europe de l’Est) ainsi qu’en Asie de l’Est. 5 sites industriels sont également présents au Moyen-Orient et en Amérique Latine.

Du côté de l’implantation commerciale, la société PSA est présente dans la majorité des pays européens, zone géographique au sein de laquelle le Groupe est positionné parmi les leaders puisqu’il s’agit du second plus grand constructeur automobile.

PSA dispose également d’antennes commerciales à l’étranger au sein des pays suivants :

  • États-Unis ;
  • Mexique ;
  • Brésil ;
  • Chili ;
  • Argentine ;
  • Algérie ;
  • Biélorussie ;
  • Ukraine ;
  • Turquie ;
  • Japon.

Modèle économique de PSA Groupe

Business model PSA

Source : document de référence PSA

Les concessions n’appartiennent pas directement à PSA Groupe mais à des sociétés distinctes fonctionnant sous un principe similaire à celui des franchises.

Les investisseurs qui ouvrent une concession doivent financer l’acquisition des actifs et verser une partie de leur chiffre d’affaires à PSA Groupe. En contrepartie, ils bénéficient de la notoriété de la marque et des réseaux de distributions de véhicules neufs, de pièces détachées et des services de PSA Groupe.

Le plan de croissance organique « Push to Pass » d’ici 2021, de PSA Groupe, porte sur 5 axes :

  • Du produit au client ;
  • De la propriété à l’expérience ;
  • De la voiture à la mobilité ;
  • D’une seule activité à un portefeuille d’actualités ;
  • Du local au global.

Le groupe PSA souhaite intensifier sa transformation digitale pour devenir une entreprise connectée à ses clients, un constructeur à la pointe de l’efficience ainsi qu’un fournisseur de mobilité dans le monde.

Pour réaliser ces objectifs, PSA Groupe mise sur des processus digitaux efficients proposés aux clients comme, à titre d’exemples, la voiture autonome, les partages de véhicules, le covoiturage, l’Internet des objets.

PSA Groupe souhaite ainsi se positionner comme acteur de premier plan de l’évolution des besoins en mobilité.

PSA, un bilan social avantageux

Une chose est certaine, PSA applique une politique sociale cohérente auprès de ses collaboratrices et collaborateurs comme en témoigne l’annonce récente de Carlos Tavares (PDG de PSA) d’une prime d’intéressement et de participation à hauteur de 4 100 €, en faveur des effectifs ayant les salaires les plus bas (inférieurs à deux fois le SMIC).

À cela s’ajoutent : le 13e mois, la prime « Macron », les plans épargne entreprise, les avantages retraite, une mutuelle d’entreprise à vie, un C.E conséquent (Comité d’Entreprise), et même des crèches d’entreprise, sans oublier l’acquisition de véhicules neufs à prix coûtants, ainsi que de nombreux autres avantages financiers et extra financiers.

Ce type de politique de rémunération avantageuse a un coût au regard de la masse salariale du groupe PSA, qui peut en contrepartie compter sur une bonne implication et motivation de ses salariés sur le long terme, clés du succès économique d’une société.

Le groupe attache également une grande importance à l’évolution des talents, la sécurité au travail, l’égalité hommes/femmes, ainsi que de nombreux autres critères RSE.

Gammes de voitures et services PSA

Gammes de voitures Peugeot

psa-voitures-peugeot

Gammes de voitures Citroën

psa-voitures-citroen

Gammes de voitures DS

psa-voitures-ds

Gammes de voitures Opel

psa-voitures-opel

Sources images : peugeot.fr, citroen.fr, dsautomobiles.fr, opel.fr

Services et offres de financement de PSA

PSA Groupe propose également des offres de financements :

  • Pack Peugeot Perspectives : incluant le véhicule, le financement, l’entretien, l’assistance et la garantie.
  • LOA (Location avec Option d’Achat) : sans obligation d’apport, possibilité d’acquérir le véhicule en fin de contrat.
  • Location longue durée : la durée et le kilométrage sont définis à la signature du contrat et modulables.
  • Crédits classiques : d’une durée maximale de 72 mois.
  • Solutions pour professionnels : via LOA, crédit-bail ou crédit classique.

PSA et Fiat Chrysler : fusion de deux géants de la construction automobile

fusion-psa-chrysler

Le nom de PSA va bientôt disparaître dans le cadre de son accord de rapprochement avec le constructeur Fiat Chrysler Automobiles (FCA) acté le 17 décembre 2019.

Le nom de la nouvelle société n’est pas encore connu. Ce que l’on sait d’ores et déjà, est le futur nombre de marques commercialisées suite à la fusion de ces deux géants de l’automobile : pas moins de 14 ! Ce « mariage » va faire naître le 4éme constructeur mondial possédant une capacité de production annuelle de presque 9 millions de véhicules neufs.

Le deal entre les deux constructeurs sera basé sur un partenariat 50-50. Le chiffre d’affaires de la nouvelle entité fusionnée est attendu à plus de 160 milliards d’€, pour un résultat opérationnel supérieur à 10 milliards d’€.

Des discussions de rapprochement avec l’Alliance Renault Nissan Mitsubishi ont été ouvertes. Néanmoins, PSA a retenu le constructeur italo-américain Fiat Chrysler.

PSA : analyse des résultats financiers et valorisation en Bourse



PSA Groupe : notre étude des ratios financiers de la société

PSA Groupe fait partie du CAC 40. La société a connu des pertes conséquentes entre 2012 et 2014, année particulièrement difficile pour le groupe qui a essuyé une perte de 4,93 milliards d’€. Heureusement pour le groupe, les chiffres sont bien meilleurs depuis 2015.

Le groupe PSA a réalisé un chiffre d’affaires de 74,73 milliards d’€ pour un bénéfice net consolidé de 3,58 milliards d’€ au titre de son exercice clos le 31 décembre 2019. Le groupe a connu des chiffres d’affaires compris entre 51 et 74 milliards d’€, entre 2010 et 2016.

Notons également l’évolution notable des bénéfices de PSA Groupe qui passent de 1,2 milliard d’€ à 3,58 milliards d’€ entre 2015 et 2019, soit une multiplication par presque 3 en seulement 5 ans.

Au sein de son bilan annuel 2019, PSA Groupe dispose d’actifs totaux de 69,77 milliards d’€ et de capitaux propres à hauteur de 21,80 milliards d’€, soit 24,37 € par action. Nous notons cependant une part importante d’actifs intangibles au sein du bilan 2019 de PSA Groupe, à hauteur de 14,60 milliards d’€ (4,31 milliards de Goodwill et 10,29 milliards d’actifs intangibles).

La valeur des capitaux propres tangibles de PSA Groupe au 31 décembre 2019 est donc de 7,20 milliards d’€, soit 8,05 € par action.

La dette de financement de PSA Groupe s’élève à 24,77 milliards d’€, soit un ratio d’endettement sur capitaux propres de 1,14. Ce ratio augmente à 3,44 si calculé sur capitaux propres tangibles.

PSA Groupe présente les ratios suivants à son cours de Bourse actuel de 16,93 € au 3 mars 2020 :

  • un BPA (Bénéfice Par Action) 2019 de 3,58 €, soit une rentabilité bénéficiaire très intéressante de 21,15 % ;
  • des capitaux propres de 24,37 € par action, modérément supérieurs à son cours de Bourse actuel ;
  • des capitaux propres tangibles de 8,05 € par action, notablement inférieurs à son cours de Bourse actuel ;
  • un ratio d’endettement sur capitaux propres assez élevé, établi à 1,14, et 3,44 sur la base capitaux propres tangibles, ce qui est élevé.

Selon ces ratios, les actions du Groupe PSA au cours de 16,93 € semblent attractives pour sa capacité bénéficiaire élevée de 21,15 %.

Cependant, la valorisation des capitaux propres tangibles, de 8,05 € par action contre un cours de Bourse actuel de 16,93 €, laisse apparaître une valorisation boursière potentiellement élevée au regard du bilan de PSA Groupe, combinée à des ratios d’endettements également élevés, surtout en base tangible.

Bourse : évolution du cours de l’action PSA

Graphique du cours de Bourse de PSA Groupe depuis 2000

cours-psa-action-psa

Source : Tradingview, hors tracés

Le cours de Bourse de l’action PSA Groupe a évolué de manière très volatile sur le long terme, avec des phases haussières et baissières marquées :

  • janvier 2000 – juillet 2007 : + 58 % ;
  • juillet 2007 – décembre 2008 : – 82 % ;
  • décembre 2008 – janvier 2011 : + 183 % ;
  • janvier 2011 – novembre 2012 : – 84 % ;
  • novembre 2012 – mars 2020 : + 365 %.

Au cours des 20 dernières années, l’action PSA a connu un pic haussier à plus de 46 € début juillet 2007, ainsi qu’un pic baissier mi-novembre 2012 à 3,64 €. Son cours de Bourse est établi à 16,93 € le 3 mars 2020.

PSA: faut-il investir en Bourse dans le 1er constructeur automobile français ?



Avantages et limites du groupe PSA

Les nombreux avantages de PSA Groupe sont :

  • des modèles de citadines reconnues pour leur fiabilité, notamment les Peugeot 108, 208 et Citroën C1 ;
  • une technologie de motorisations BlueHDI et Puretech Essence, très économiques et peu polluantes ;
  • une évolution des motorisations vers une gamme 100 % électrique d’ici 2025 (hybride ou 100 % électrique) ;
  • un groupe parmi les leaders en volume de ventes (1er français et second européen) ;
  • un réseau de concessions très présent dans quasiment toutes les villes de France, hormis les très petites villes ;
  • des prix relativement attractifs, à titre d’exemple une Peugeot 108 sans options démarre à partir de 11 950 € ;
  • un groupe bien positionné sur les nouveaux enjeux de la mobilité.
  • des offres de financements via PSA banque.

Les inconvénients de PSA Groupe que nous pouvons citer sont :

  • une seule gamme considérée comme haut de gamme (DS) puisque Peugeot, Citroën, et Opel proposent seulement des véhicules de gamme intermédiaire ;
  • peu de classements en top liste de fiabilité pour les véhicules PSA Groupe au sein de la presse automobile, hormis pour certaines citadines.

Action PSA : faible PER et dividende intéressant

PSA Groupe est le leader français en termes de volumes de ventes de véhicules et 2ème européen. Le Groupe PSA a commercialisé plus de 3,49 millions de véhicules courant 2019 en France, en Europe et à l’international, ce qui lui offre un avantage concurrentiel.

Un autre avantage de PSA groupe est l’évolution de son bénéfice net, multiplié par presque 3 depuis 2015.

Les actions PSA Groupe, au cours de Bourse inférieur à 17 €, sont clairement attractives pour la capacité bénéficiaire supérieure à 21 %, au titre de 2019.

Cependant, la valorisation des capitaux propres tangibles, de 8,05 € par action pour un cours de Bourse actuel de 16,93 €, laissent apparaître une valorisation boursière potentiellement élevée au regard du bilan de PSA Groupe, couplé à un ratio d’endettement financier sur capitaux propres modérément élevé et sensiblement élevé en base de calcul sur capitaux propres tangibles.

En outre, PSA est un constructeur automobile solide en qualité de leader en France et second européen en termes de nombre de véhicules vendus. Le Groupe est actuellement en transition à la suite de son accord de fusion avec le Groupe Fiat Chrysler. Il sera donc intéressant d’étudier les futures publications de la nouvelle société post fusion.

Notre avis est globalement positif au regard de l’acquisition d’actions PSA à leur cours de Bourse actuel sur des niveaux de 17 €, notamment au titre de la rentabilité bénéficiaire remarquable, supérieure à 21 % (3,58 € de bénéfice par action 2019), avec néanmoins un petit « bémol » au regard de l’endettement financier du groupe PSA.

La survalorisation boursière par rapport à la valeur des capitaux propres tangibles ne semble pas constituer un obstacle à une éventuelle décision d’investissement au regard de la solidité et de l’avantage concurrentiel de PSA Groupe, qui, de plus, est compensé par le faible PER actuel de l’action établi à seulement 4,73.

Le PER se calcule en divisant le cours de l’action par son BPA, Bénéfice Par Action. Il s’agit donc du nombre d’année de bénéfices nécessaires pour acquérir 1 action.

Notons également que le dividende payé en 2019, établi à 0,78 € par action, offre un rendement intéressant de 4,6 % à 16,93 € par action PSA.
Pour d’autres idées d’actions, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez nos ebooks en cadeau

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Trader produits dérivés analyse-dow-jones-indice-boursier
Trader produits dérivés atouts-turbos-courtier-IG-trader-Bourse
ISR fonds-petites-moyennes-capitalisations-europeennes-Oddo-BHF
Bourse et Trading tesla-analyse-bourse-leader-voiture-electrique