Ma French Bank : nouvelle banque en ligne de La Banque Postale

Le 28 juin 2019

ma-french-bank-banque

La Banque Postale a récemment présenté sa nouvelle banque digitale baptisée « Ma French Bank ». Que propose cette banque 100 % mobile ?

La filiale bancaire de La Poste espère séduire plus d’un million de clients à l’horizon 2025 avec sa nouvelle banque en ligne. La neobanque française cible prioritairement les 18-25 ans, à l’aise avec leur smartphone, à la recherche d’autonomie et de réactivité, intéressés par les services bancaires innovants. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette offre mobile.

Produits et services proposés par Ma French Bank

Depuis sa création, La Banque Postale déploie progressivement ses services bancaires digitaux. Ma French Bank est une offre complète répondant aux attentes d’une nouvelle génération de clients.

La filière bancaire de La Poste opte pour une offre 100 % mobile

Malgré les nombreux autres acteurs déjà présents sur le marché de la banque en ligne, La Banque Postale compte faire la différence avec son offre 100 % mobile Ma French Bank présentée le 14 mai dernier et dont le lancement officiel est prévu au 22 juillet 2019. La particularité de ce service est qu’il sera entièrement dématérialisé sur mobile afin de répondre aux nouveaux usages.

La neobanque Ma French Bank accessible pour 2 euros par mois

Dans un communiqué, la banque précise que les frais bancaires s’élèveront tout compris à 2 euros par mois. Il n’y aura aucun frais cachés ni frais sur les paiements effectués à l’étranger. Les frais d’incident appliqués en cas d’opposition et d’insuffisance de provisions notamment, sont toutefois maintenus. Ainsi, contrairement à ses principaux concurrents, à savoir Revolut, N26 et Orange Bank, Ma French Bank ne mise pas sur la gratuité pour séduire ses futurs utilisateurs.

Lire aussi notre article TOP 10 des banques les moins chères

Ma French Bank, une banque pour les 18-35 ans connectés

ma-french-banque-jeunes-connectes

Plus de 100 millions d’euros ont été consacrés au développement informatique de Ma French Bank dont le siège social se situe au sein de l’incubateur de startups de La Banque Postale, Platform58.

L’objectif : séduire une clientèle plus jeune et connectée. Il faut dire que l’établissement bancaire compte deux fois plus de clients âgés de plus de 75 ans que ses concurrents. Ma French Bank devrait l’aider à accélérer sur ce créneau. La banque mobile s’adresse également à ceux qui souhaitent suivre et maîtriser leurs dépenses en temps réel, aux clients digitaux multi-bancarisés.

Découvrir notre dossier Bien comprendre la fintech

Ouverture de compte Ma French Bank en 10 minutes sans conditions de ressources

Dès son lancement cet été, l’offre bancaire proposée par La Banque Postale sera accessible dans 2 000 agences postales. Un chargé de clientèle assurera l’ouverture de compte en seulement 10 minutes.

L’ouverture d’un compte Ma French Bank pourra aussi être effectuée directement depuis son smartphone ou sa tablette. La carte bancaire sera ensuite adressée au client en moins de 48 heures. La souscription se fera sans conditions de ressources et sera accessible à tous, partout en France.

Lire aussi notre article Quelle carte bancaire choisir ?

Ma French Bank mise sur l’épargne à l’arrondi pour mettre de l’argent de côté

Ma French Bank propose de nombreux services visant à simplifier la vie des utilisateurs. « Ma Tirelire » permet par exemple d’économiser de l’argent sans y penser et donc d’épargner au fil du temps. Concrètement, les clients pourront alimenter des sous-comptes par arrondis ou par virements afin de financer leurs projets. La filière bancaire du groupe La Poste ne précise toutefois pas si l’argent placé sera rémunéré ou non.

Ma French Bank et les autres néobanques et banques en ligne du marché

Sans conditions de revenus et avec un tarif fixé à 2 euros par mois tout compris (sauf frais d’incident), l’offre proposée par Ma French Bank se rapproche d’Eko à 2 euros par mois mais avec des retraits payants au-delà de 25 par an, et de Nickel, à 20 euros par an avec des retraits également payants. Elle se distingue toutefois d’Orange Bank dont l’offre de base est gratuite.

Malgré son arrivée tardive sur le marché des néobanques et des banques en ligne, la filiale du groupe La Poste dispose de plusieurs atouts pour faire la différence à commencer par son réseau de 15 000 points de vente sur le territoire. Ma French Bank va-t-elle trouver sa place sur ce marché déjà encombré ? Réponse le 22 juillet prochain !

Source photo : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


fraude-carte-bancaire-conseils-se-proteger
faut-il-investir-en-bourse
milliardaires-a-decouvrir
hermes-analyse-bourse