– 40% depuis le début de l’année : Ubisoft enchaîne les déboires et inquiète les investisseurs
Actualités

– 40% depuis le début de l’année : Ubisoft enchaîne les déboires et inquiète les investisseurs




L’action Ubisoft a chuté de plus de 40 % par rapport au sommet atteint en janvier, en grande partie à cause de la faiblesse de la gamme de logiciels et une suite d’annonces peu rassurantes sur les perspectives futures lors des différentes publications.

Nous revenons dans cet article sur les déboires boursiers d’Ubisoft et l’on s’intéresse aux facteurs qui pourraient influer sur le cours de Bourse d’Ubisoft, à la hausse ou à la baisse.

Retour sur les déboires boursiers d’Ubisoft en 2021

Graphique du cours de bourse de l’action Ubisoft

action ubisoft analyse technique cafedelabourse

Retour sur le parcours boursier d’Ubisoft

Advertisementetoro action en Bourse
Ubisoft est en baisse de près de 40 % depuis le début de l’année 2021, accentuant sa chute à chaque publication.

Déjà, le 10 février dernier, Ubisoft publiait à l’occasion de sa journée investisseur un chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros au titre de son troisième trimestre fiscal, soit un doublement par rapport à l’année précédente, grâce en outre à de bonnes performances de Assassin’s Creed Valhalla. Pourtant, l’action de la société a chuté de 6 % car elle a revu à la baisse ses prévisions pour l’ensemble de l’année. La société a déclaré lors de la publication qu’elle prévoyait désormais un chiffre d’affaires net pour 2020/21 compris entre 2,22 milliards et 2,28 milliards d’euros, contre 2,2 milliards à 2,35 milliards d’euros prévus précédemment, ce qui fut immédiatement sanctionné par le marché.

Puis, pour l’ensemble de l’année 2020-2021, Ubisoft publiait le 11 mai un excellent chiffre d’affaires de 2,22 milliards d’euros, en hausse de 39 %, mais annonçait en même temps un énième retard concernant la sortie de Skull and Bone qui avait déjà été reportée à plusieurs reprises lors de publications précédentes. Le groupe est également revenu sur ses engagements de publication de quatre jeux de classe AAA par an, métrique jugée non pertinente dorénavant. À la suite de la publication et ces maladresses de communication, le marché a sanctionné Ubisoft dont l’action a chuté de près de 6 %.

Finalement, l’action Ubisoft figurait parmi les plus fortes hausses de l’indice de la Bourse de Paris le vendredi 29 octobre, le concepteur de jeux vidéo ayant publié la veille des résultats supérieurs aux attentes, ce qui a semblé rassurer les investisseurs après la chute continue depuis le début de l’année.

Quels sont les facteurs susceptibles d’influer sur le cours de Bourse d’Ubisoft à la hausse ou à la baisse ?

quels-facteurs-susceptibles-influer-cours-Bourse-Ubisoft

Les ventes du “hit” Far Cry 6, un catalyseur à la hausse ?

Ubisoft sort habituellement plusieurs titres de jeux vidéo à succès par an. Mais en 2021, en raison d’une série de retards causés en partie par la pandémie, l’éditeur français n’en a qu’un seul : Far Cry 6, qui est sorti au mois d’octobre.

Far Cry 6 est un jeu de tir qui se déroule sur une île d’inspiration cubaine appelée Yara, au milieu d’une révolution sanglante. Le dernier opus de Far Cry a été relativement bien accueilli par la critique. Les premières semaines de commercialisation semblent aussi acter en faveur du succès du jeu, avec un net Booking de 392 millions d’euros sur le deuxième trimestre, en progression de 14 % sur un an. Le succès de cet opus sera déterminant pour une reprise boursière du titre.

Action Ubisoft : un écart de valorisation avec ses pairs américains ?




“Après la chute du cours de Bourse d’Ubisoft ces derniers mois, l’action Ubisoft s’échange avec une décote de valorisation d’environ 25 % par rapport aux concurrents américains, un niveau qui constitue historiquement un excellent point d’entrée “ déclarait Oddo BHF à la suite de la publication de vendredi. À cette occasion, les analystes ont révisé leur conseil sur le titre Ubisoft, passant de neutre à surperformance, avec un objectif de cours relevé de 50 à 57 euros. Le titre s’échange à 2,5x le CA projeté sur 2022 et 28x le résultat net projeté sur 2022. Cette décote offre un potentiel de hausse intéressant à moyen terme.

Les problèmes fondamentaux d’Ubisoft qui n’ont pas disparu

Certains analystes estiment que malgré la bonne publication du groupe, les problèmes fondamentaux du groupe n’ont pas disparu. C’est notamment le cas d’UBS qui réduit ses attentes de BPA pour Ubisoft, et considère que si la valeur existe, “des catalyseurs sont nécessaires” et que “les objectifs de la société pour 2022-23 ne seront pas visibles avant mai 2022”. Invest Securities, de son côté, remet en question la productivité des studios et le potentiel commercial de certains jeux vidéo, affectant donc la rentabilité à moyen terme.

Lire aussi notre article Mauvais placement : quoi faire ?

Conclusion : Patienter avant d’investir dans l’action Ubisoft

Ubisoft a besoin de rassurer lors de ses prochaines publications pour retrouver la confiance du marché. Nous recommandons d’attendre la prochaine publication avant d’éventuellement ouvrir une position à l’achat sur l’action Ubisoft.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.