Vente à découvert




La vente à découvert : la vente d’une valeur que l’investisseur ne possède pas

La vente à découvert (VAD) est le processus par lequel un investisseur vend une action qu’il ne détient pas.

On appelle également cela shorter une action.

La vente à découvert : un pari sur la baisse du cours de l’action

Les vendeurs à découvert (aussi surnommés les “vadeurs”) partent du principe qu’ils seront capables de racheter l’action à un prix plus bas que celui auquel ils ont vendu.

Vente à découvert VS trade long

La vente à découvert est le contraire de l’achat classique, du trade long. C’est-à-dire que les vadeurs réalisent une plus-value si le cours de l’action baisse. Ils sont donc par nature des bears.

La vente à découvert : une stratégie risquée

Il s’agit néanmoins d’une stratégie comportant de nombreux risques et écueils, et les investisseurs débutants devraient éviter d’y recourir.

Les limites de la vente à découvert

Il y a toutefois deux limitations pour la vente à découvert :

  • seules les actions appartenant au SRD (service de règlement différé) peuvent être vendues à découvert.
  • la vente à découvert est interdite dans le cadre d’un PEA. Vous ne pouvez réaliser cela que sur un compte titre classique.

Télécharger gratuitement notre ebook : Anticiper les marchés financiers