Rejoignez +25 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir


Obligation à taux fixe

SG-Performances-magazine

L’obligation à taux fixe est la plus répandue des obligations. C’est un instrument de dette assorti d’un taux d’intérêt fixe qui donne droit au versement d’intérêts, à fréquence prédéterminée. Le taux d’intérêt est fixé lors de l’émission de l’obligation et reste le même durant toute la vie de l’obligation.

Exemple pratique d’une obligation à taux fixe

Si vous achetez à l’émission une obligation d’une valeur nominale de 3000€ à échéance 5 ans à un taux fixe de 5%, vous percevrez chaque année 150€.

• Année 1 : (-3000€) + 150€
• Année 2 : 150€
• Année 3 : 150€
• Année 4 : 150€
• Année 5 : 150€ (+3000€)

La première année, vous déboursez 3000€ pour acheter l’obligation et douze mois après, vous touchez 150€.

Les trois années suivantes, vous touchez 150€ chaque année.

La cinquième et dernière année, vous touchez le dernier coupon de 150€ et vous récupérez vos 3000€ de départ.

Les avantages de l’OAT

  • Placement généralement sûr
  • Rendement stable et prévisible

Les inconvénients de l’OAT

  • Rendement d’une obligation est généralement faible
  • Les obligations sont vendues par gros lots, ce qui en fait un placement peu accessible pour le particulier.
  • Le marché pour certaines obligations est très petit, ce qui rend ce placement parfois peu liquide.

Les risques liés à l’OAT

  • défaut de l’Etat ou faillite de l’entreprise qui a émis l’obligation (cf. haircut)
  • possible perte en capital si les obligations sont revendues avant maturité
  • Le taux fixe rend ce placement particulièrement vulnérable à l’inflation.

Se prémunir des risques liées aux obligations

L’inflation

L’inflation érode la valeur d’une obligation à taux fixe. En effet, l’inflation réduit la valeur de la monnaie. Par exemple, avec un taux d’inflation de 5%, vos 100€ ne valent plus que 95€ un an plus tard. Comme le coupon que vous percevez est fixe, l’inflation en diminue la valeur, année après année.

Pour se prémunir de l’inflation, il existe des obligations indexées sur l’inflation. En France, par exemple, ce sont les OATi. Aux Etats-Unis, ce sont les Treasury Inflation-Protected Bonds (TIPB).

A l’inverse, en période de déflation, c’est un placement judicieux.

Le risque de crédit

Il est possible que l’émetteur de votre obligation se retrouve insolvable et se retrouve incapable de vous verser les coupons ou de vous rembourser le principal.

Le seul moyen de se protéger du risque de défaut de l’émetteur est de se renseigner attentivement sur sa capacité de remboursement (sa solvabilité). Le mieux est de faire ce travail soi-même. Les plus paresseux pourront se fier aux notes de crédit octroyées par les agences de notation.

À lire aussi : 5 contrats luxembourgeois à découvrir

E-book gratuit à télécharger : Optimiser son assurance-vie

#

Derniers Dossiers


nos-conseils-choisir-carte-bancaire
banque-traditionnelle-banque-en-ligne-neobanques

Investir en Bourse comme Walter Schloss

Focus sur Walter Schloss, l’un des super investisseurs de Graham and Doddsville. Un portrait réalisé par Warren Buffett qui met en exergue le style d’investissement […]

neobanque-nouveaux acteurs-secteur-bancaire