Livret Distingo : 3% pendant 4 mois + 80€ offerts*

Fitch Ratings




Tout ce qu’il faut savoir sur Fitch Ratings : histoire, activité, système de notation, polémiques… Notre focus sur l’une des plus grandes agences de notation.

Fitch Ratings : une agence de notation financière

Fitch Ratings est une agence internationale de notation financière, créée en 1913 par John Knowles Fitch, basée à New York, et à Londres également depuis sa fusion avec IBCA en 1997. Depuis lors, Fitch Rating est placé sous le contrôle de Fimalac le groupe du Français Marc Ladreit de Lacharrière.

La finalité de l’agence de notation financière Fitch Ratings

Les notes de l’agence sont utilisées pour guider les investisseurs dans leurs investissements. Elles se fondent sur différents facteurs, comme la faculté de l’obligation à résister aux variations économiques ainsi que la quantité et type de dette détenue par une société ou un gouvernement.

Fitch Ratings : l’une des 4 plus grandes agences de notation

Avec Moody’s, Standard & Poor’s, et le chinois Dagong, Fitch est l’une des quatre plus grandes agences de notation financière. Son système de notation ressemble beaucoup à celui de S&P’s car ils utilisent tous les deux un système de lettres.

Signification des notations attribuées par Fitch

Voici quelques exemples de notations :

  • AAA : sûr et stable
  • AA : obligations de qualité avec un risque légèrement supérieur
  • A : les troubles économiques pourraient affecter les finances
  • BBB : risque moyen
  • BB : plus sujet aux variations économiques
  • CCC : vulnérable, dépendant de la situation économique actuelle
  • D : a déjà fait défaut, gros risque que cela se reproduise

Fitch : un système de notation critiquée pendant la crise des subprimes

Comme la plupart des agences de notation, Fitch a accrédités les produits financiers hautement spéculatifs que sont les subprimes de la note maximale ou d’une note très élevée. Le système de notation a donc été très vivement critiqué pour son rôle dans la crise des subprimes. Impossible en effet face à une crise d’une telle ampleur de ne pas chercher à comprendre pourquoi les agences de notation n’ont pas vu venir la problème, mettant le conflit d’intérêt des agences de notation au cœur du scandale. Le conflit d’intérêt est à deux niveaux : d’une part, ce sont les émetteurs qui paient les agences pour que celles-ci leur attribuent une note ; d’autre part, les agences de notations associent le plus souvent activité de notation et de conseil. Elles font donc partie du processus qui créé le produit qu’elles notent ensuite.

Télécharger aussi gratuitement notre guide : Optimiser son assurance-vie