Rejoignez +28 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site


5 étapes simples pour se constituer une épargne

Le 04 mars 2018

etapes-simples-se-consituer-epargne

banniere-xtb-juillet-2018

Si vous craignez de ne pas être suffisamment à l’abri pour votre retraite ou les coups durs que la vie peut parfois réserver, ne ruminez pas vos inquiétudes et adopter le seul moyen de vous libérer de vos angoisses financières : épargner ! Pour cela, inutile de traîner, le meilleur moment pour le faire, c’est aujourd‘hui !

Retrouvez dans cet article 5 étapes simples pour commencer à vous constituer une épargne et enclenchez le déclic.

En matière d’épargne, comme d’investissement, mieux vaut commencer tôt. Vous pouvez agir immédiatement en mettant en place un plan pour commencer à épargner dès maintenant. Épargner dès la vingtaine est un bon réflexe à adopter. Même si vous gagnez votre propre argent pour la toute première fois et que vous souhaitez savourer cette nouvelle indépendance financière, vous serez beaucoup plus heureux et même fier de vous si vous commencez déjà à mettre de l’argent de côté afin de ne pas avoir à vous inquiéter pour plus tard.

C’est sans doute plus facile à dire qu’à faire, c’est pourquoi nous avons choisi de vous présenter dans cet article la meilleure façon de démarrer son plan d’épargne en la décomposant en 5 étapes clés. Suivez le guide !

Créez un fonds d’urgence

Votre fonds d’urgence doit être utilisé pour une chose et une chose seulement : les situations d’urgence. C’est l’argent dont vous aurez besoin pour rebondir en cas de coup dur comme la perte de votre emploi ou la réfection non prévue de toute la plomberie de la maison après une rupture des canalisations. Il est recommandé d’épargner jusqu’à 6 mois de salaire pour parer à toutes les éventualités. Comme son nom l’indique, cette épargne de précaution s’utilise en urgence, de manière imprévue, mieux vaut donc conserver cette somme sur un livret bancaire qui vous permettra de procéder à un retrait à n’importe quel moment.

Mettez systématiquement de côté l’argent nécessaire aux grosses dépenses prévues prochainement

Ouvrez en parallèle un autre livret bancaire destiné à abriter votre épargne pour payer les dépenses prévues prochainement. En effet, il convient de ne pas vider votre fonds d’urgence pour un événement financier planifié. Si vous savez que vous avez une grosse dépense à venir, cet argent devrait être mis de côté, en plus du fonds d’urgence. Par exemple, vous pouvez utiliser votre fonds d’urgence pour acheter une nouvelle voiture après un accident, avant même de recevoir une indemnisation de votre assurance. Si vous souhaitez changer de voiture pour acheter le dernier modèle d’Audi et que vous avez planifié cette dépense, alors vous ne devez pas avoir recours au fonds d’urgence mais bien à votre livret d’épargne prévu pour les dépenses courantes

Prévoyez une épargne long terme pour financer vos projets de vie et ceux de vos enfants

L’achat de votre résidence principale, éventuellement d’une résidence secondaire, le financement des études de vos enfants sont autant de projets de vie qu’il convient de prévoir en amont afin d’épargner pour disposer au bon moment des fonds suffisants. Si le PEL semble tout indiqué pour s’acheter une maison, vous pouvez néanmoins le compléter par une assurance-vie. Cette enveloppe pourra être aussi le moyen privilégié pour financer les études et/ou l’entrée dans la vie active de vos enfants. Veillez à trouver le bon équilibre pour la répartition de vos avoirs entre fonds euros sécurisés aux rendements relativement faibles et unités de compte plus risquées mais aussi potentiellement beaucoup plus rémunératrices.

Commencez à épargner massivement pour votre retraite sur un support dédié

Enfin, la retraite est l’une des préoccupations majeures de Français. En 2016, 75 % à 80 % d’entre eux estimaient que la retraite ne leur donnerait pas les moyens de vivre comme ils le souhaiteraient selon une étude AG2R La Mondiale.

Pour s’assurer des revenus complémentaires et ne pas compter sur sa seule pension, il convient d’épargner afin de toucher une rente issue du capital accumulé et/ou de dépenser au fur et à mesure cet argent mis de côté pour s’assurer un niveau de vie semblable à celui que l’on pouvait avoir actif.

De très nombreuses solutions d’épargne spécifiques à la retraite existent, à utiliser et éventuellement à cumuler. Ces solutions d’épargne se doublent même parfois d’un cadre fiscal très avantageux. On pense par exemple à :

Arrêtez d’épargner et investissez !

Enfin, retenez qu’épargner c’est bien, mais savoir quand s’arrêter c’est mieux ! Vous avez créé et rempli votre fonds d’urgence, consacré un livret bancaire à vos dépenses exceptionnelles et anticipées, vous disposez d’une somme confortable sur un fonds euro et vous épargner un pourcentage de votre salaire sur une enveloppe retraite type Madelin ou PEE ? Il est grand temps de vous arrêter d’épargner et penser à investir désormais.

Une fois vos arrières sécurisés, pensez à prendre un peu plus de risques pour dégager de la performance. Privilégiez les unités de compte de votre contrat d’assurance-vie au lieu de ne remplir que votre fonds euros. Si vous n’avez plus besoin d’alimenter votre fonds d’urgence déjà bien garni, pensez à l’ouverture d’un PEA par exemple.

Ce qui compte avant tout c’est de trouver le couple rendement-risque correspondant à votre profil d’investisseur. Il est tout à fait possible d’investir, même avec une forte aversion au risque, pourvu que votre allocation d’actifs en tienne compte. Il ne s’agit pas nécessairement de miser sur une start-up du secteur des Biotechs ni de consacrer 80 % de son capital à des actions mais de diversifier ses avoirs et de savoir prendre un peu de risque pour doper la performance de son capital.

Inscrivez-vous à notre formation gratuite et recevez nos 5 ebooks sur l’investissement

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Twitter chute Bourse suppression faux comptes
carte-monde-indices-boursiers

Carte du monde des indices boursiers

Quand on parle de la Bourse, on mentionne immanquablement les indices. Ce sont eux qui donnent la température d’une Bourse donnée. Quelles sont les particularités […]

cryptomonnaies-gare-arnaques-sites-blacklistes
CAC 40 indice boursier hausse malgre contexte difficile